Récit de la course : 10 km de Berre 2005, par L'Dingo

L'auteur : L'Dingo

La course : 10 km de Berre

Date : 6/3/2005

Lieu : Berre L'Etang (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1923 vues

Distance : 10km

Objectif : Faire un temps

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

semi-semi-marathon

un semi-semi-marathon

Dimanche matin 6h30.
le jour est levé depuis peu, le ciel est vide de tous nuages et pour cause les plus grands arbres que j'apercoit, sont déjà parcourus de grands frémissements: il y a de l'air.

Je m'équipe des pieds à la tête en version plutot chaude car air froid + vent = gla gla (l'année dernière c'etait short et tee shirt).
J'hésite à aller au semi de berres car j'ai toujours cette légère douleur cuisse-fessier qui est présente depuis 2 semaines déjà.

Enfin, après un très leger petit déjeuner (1 café+1 biscuit), je me décide à y aller. J'ai "promis"(!) à des amis d'y aller, ils sont la bas pour faire des bons temps, et ça me fait plaisir de les retrouver.
D'ailleurs c'est souvent quand on n'est pas sous pression que la perf vient.

8h15 depart , je suis à la bourre. 8h40 j'arrive. A berres le mistral est vraiment présent (mauvais point). Je m'inscris sur le semi, et vite je vais tourner un peu sur le stade pour chauffer les muscles.

je vois eric un copain arrivé 2mn après moi l'an dernier, puis juste avant de partir Bruno (affuté qui viens tester sa préparation).

Pan!
Au bout de 200m, devant moi un maillot blanc siglé UFO. Est ce cyrille? eh, oui. On se présente et échangeons quelques mots durant le premier tour de piste. Je suis content car c'est pas toujours facile de se trouver la première fois au départ.C'est parti doucement alors comme il est sur le 10km je la laisse s'enfuir des la sortie du stade. rendez-vous pris à l'arrivée.

les premiers kilos en ville se passe pas mal, pas de ressenti douloureux. Passage au 3km: 11'37.
Mais dès la sortie de Berres, vent de face plein pot. C'est mois éprouvant qu'une montée mais ca pompe en réalité pas mal d énergie et le chrono lui défile !! insensiblement on regresse.

Passage au 5km: 20'30 ,les 2 derniers km ont chuté à 4'20 à cause du vent.je sens un peu l'arrière de ma cuisse gauche Je le sens pas aujourdh'hui . Eric est juste derrière moi, il aime pas le mistral non plus.

On arrive au point de séparation. Un seul part sur semi, les 4 autres tournent sur le 10km. Mon choix est fait: Abandon - je tourne sur 10km.

Je finis la course en "roue libre", je crains un peu pour le muscle et l'envie n'y est pas. Arrivée,: je stoppe ma montre 41'32.
"Le semi le plus rapide du monde".
Je ne sais même pas si je serais classé puisque dossard bleu au milieu des rouges.
En fait je resterai sur les listings.

Je retrouve Cyrille au ravitaillement. On echange nos impressions. Nous tombons d'accord que sans mistral et bien préparé pour ce type de course , le parcours se prete aux chronos des coureurs.

Mais nous, on était déjà dans nos futurs trails : La sainte victoire , les calanques. Le D+ n'entraine pas vraiment à la vitesse.
Cyrille fera un 37' très honorable vu les conditions. Moi je m'en serais satisfait largement.

Quand à mes "potos" , Eric en 1"27 (4eme V1) et Bruno qui a "pas optimisé" fini quand meme 1er V1. A chacun sa mesure.

Voilà, une sortie rapide de dimanche matin sur laquelle je ne sais que penser.

Dis Mr Eole, tu fais pas grève aussi quelquefois !!!

L'Dingo_pas_top_nivo

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !