Récit de la course : 10 km de Berre 2005, par Cyrille

L'auteur : Cyrille

La course : 10 km de Berre

Date : 6/3/2005

Lieu : Berre L'Etang (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1229 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Comment louper une compétition.

Après renseignement, j'ai été « contraint » de courir ce 10 km labellisé. Oui, il faut savoir, lorsqu'on est licencié dans un club FFA, que des points sont attribués suivant vos performances :
http://www.athle.org/asp/mai_html/htm_vie.asp?htmID=125
Et que ces points se transforment en subvention pour votre club. Donc si l'on prend une licence FFA, autant faire quelques compèts labellisées, si on en a les capacités, et de la sorte, joindre l'utile à l'agréable.
Mais le problème, c'est que pour le 10 km (ou 10000 m), il faut 2 perfs minimum pour que soient attribués ces fameux points . Ci-dessous une réponse à mes interrogations sur le forum de la FFA:


[Re[5] C'est 2 pour toutes les épreuves sauf:

- Epreuves combinées: décathlon, octathlon, heptathlon, hexathlon, pentathlon,
- Epreuves de fond courses: heure, 20000m piste, 20km route, semi-marathon, marathon, 100km, 24heures,
- Epreuves de marche: 30km, 2heures, 50km, 100km, grand fond, 20km femmes.
Les performances peuvent être réalisées entre le 1er Septembre 2004 et le 31 Août 2005.
(tiré de la page 135 du livret de règlements 2004 – 2005)
Autre précision:
Les 2 performances peuvent être réalisées dans des disciplines différentes et dans ce cas peuvent même être réalisées dans la même journée, ce qui n'est pas le cas par exemple d'un sprinter qui aurait fait par 2 fois la performance au cours d'une série et d'une finale d'un même championnat. Bref, on est encouragé à varier les plaisirs...]



Une fois réalisé que je n'avais pas le choix si je voulais être utile (pour le club), je me suis engagé sur le 10 km de Berre. Mais sans préparation. Je suis à fond, en ce moment, dans l'entraînement ''trail'', à ingurgiter du dénivelé, à raccourcir ma foulée pour m'élever le plus efficacement possible sur les pentes les plus rudes. En clair, très loin du spécifique 10 km. Et j'ai compris ma douleur:oops:.
J'ai pris cette compèt totalement à la légère, faisant preuve de suffisance, en me disant qu'il n'y aurait aucun problème à faire moins de 36'04'' sachant qu'au mois de janvier j'étais à 35'15''.
Quelle raclée !
Déjà, j'arrive complètement à la bourre, le réveil n'a pas sonné, le chenal des pré-inscrits est saturé et du coup, je commence à m'échauffer 8 mn avant le départ. Pas glop tout ça.
Au coup de pistolet, n'ayant absolument pas compris les consignes du speaker, je parcours le tour de piste très tranquillement (j'avais cru entendre que c'était un départ lancé, comme si ça pouvait être possible). Seule consolation dans ce marasme matinal, quelqu'un me tape sur l'épaule : L'Dingo, éminent personnage du site Kikourou. Le temps des présentations et je l'abandonne car il vient de me confirmer que le chrono est bien lancé. Bon sang, tout ce temps gaspillé. Le passage au 1er km se fera en 3'55. Déjà 20'' de retard sur mes prévisions.
Mais rien n'est perdu, j'ai encore 9 km pour me refaire.
J'ai bien accéléré le rythme, je me sens bien, souple mais je vois pas la borne du 2ème km pour connaître ma vitesse exacte. J'arrive sur le 3ème km. Aie Aie ! 7'18'' pour parcourir ces 2 derniers kms. C'est beaucoup trop alors que je pensais être bien dans l'allure. Sale coup. Là, je prends le coup de latte qui fait bien mal.
Maintenant la partie du circuit que nous empruntons est terrible, on reçoit le mistral en pleine face. C'est trop dur. Passage au 4ème en 3'51'', au 5ème pareil. Je m'arrête et marche pour prendre le gobelet au ravito. C'est fini, j'ai abdiqué.
Je continue quand même car de toute façon il me faut revenir au stade quoiqu'il arrive mais j'ai plus du tout le goût de me faire violence. Pour l'honneur, je me fais le dernier km en 3'31'' en accélérant sur le tour de piste final.
Verdict : 37'23'' et 18ème. Restons positif, ça aura au moins servi à faire une séance à 80-85% VMA.
Et puis la rencontre avec L'Dingo valait bien le déplacement. Nous avons pas mal d'échéances communes dans les prochaines semaines ce qui nous vaudra bien d'autres discussions et surtout dans des lieux beaucoup plus magiques que Berre (Trail Ste Victoire, les calanques, le Mercantour)

Pour info, cette course se déroule sur un circuit extra-plat, propice à la performance mais sujet au bon vouloir du puissant mistral dès que l'on sort de la ville. Sans vent, il y a forcément moyen d'accrocher un bon résultat ici.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !