Récit de la course : La Transjurassienne 76 2009, par Jurassic Nath

L'auteur : Jurassic Nath

La course : La Transjurassienne 76

Date : 8/2/2009

Lieu : Lamoura (Jura)

Affichage : 1926 vues

Distance : 76km

Matos : Skis Salomon équipe 10 + Fart HF rouge

Objectif : Terminer

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Allez, je me lance aussi, depuis le temps que je lis les supers récits sur kikouroù, je participe aussi!

Alors, cette année je me suis décidé super tôt, c'est vrai que les 50 bornes de la transju de l'année dernière étaient sympas, sous le soleil et tout ça, mais j'aurais bien skié 76km quand même! Donc on se retrouve à 4 finalement pour faire cette transju cépage 2009. Le RDV est chez Gillou, à Bellecombe (à 15km au sud de Lamoura), dans une ferme magnifiquement retapée par son papa. Le seul souci c'est la route d'accès pas si déneigée et pas salée. Vu le déluge du samedi, on a mis pas mal de temps à arriver… Y'a plus d'1m de neige devant la maison et ça n'arrête pas, ça promet pour le lendemain! La météo annonce une amélioration le dimanche après-midi, ce serait pas mal! Après un aprem fartage et des pâtes bolo (très bonne la bolo Olivier d'ailleurs), debouts à 6h le dimanche. Et là: malheur: il neige encore, le chasse-neige n'est pas passé. Vu la glisse qu'on a sur une neige fraîche, on commence à se demander si c'est une bonne idée d'aller faire 76 bornes… Surtout qu'on ne voit pas trop comment aller au départ, même avec des chaînes on a des doutes sur la motricité d'une Clio dans la poudre…

Une petite image, ça fait envie, non?

Bon, on avale le petit déj, et là, miracle: le chasse-neige passe! Ouf! On est donc parti, c'est un peu galère sur les routes, ça bouchonne pas mal… On se gare vite fait et on arrive 1mn avant le départ sur la ligne, pas le temps de se refoidir au moins!

Une petite photo du départ:

Et pan c'est parti. J'ai perdu mes coéquipiers, de toute façon vu le monde, c'est super dur de skier ensemble. Finalement le départ n'est pas allé si mal, j'ai pas vu trop de chute ni de casse, faut dire que pour 76km, vaut mieux pas s'énerver d'entrée!

Donc on est parti. Ca glisse moyen moins, on s'enfonce dans les montées et ça ne glisse pas beaucoup dans les descentes. Ca promet tiens... Mais au moins il ne neige plus.

On passe aux Rousses, y'a une méga ambiance dans la montée de l'Opticien, ça fait presque mal aux oreilles toutes ces cloches! En sortant du village je me fais doubler en descente par une Russe (enfin, je pense d'après son accent), je sais pas ce qu'elle a mis comme fart, mais il doit beaucoup mieux aller que le nôtre! Bon, on a encore des progrès à faire sur le fartage, c'est clair! Dire qu'il reste encore 50 bornes, je lui aurais bien piqué ses skis… Mais y'en a qui n'apprécient pas, à lire un autre récit et je le comprends!!!

On voit le soleil 5mn, ce sera la seule éclaircie de la course, dommage...

Au bout de qqs temps je double Gillou qui était parti un peu avant. Je le redouble après un ravito où il ne s'est pas arrêté lui, et on arrive à BDA (Bois d'Amont pour les locaux, hein Isa!), après un long détour par la Suisse. Ben c'est à la queue leu leu dans la montée, ça me permet de me taper la discut avec Isa et JP, des copains qui m'attendaient au bon endroit, et un peu plus loin avec Jé. Jusqu'ici ça va, et la montée du Risoux passe très bien en fait, faut dire qu'à cette allure c'est pas méchant.

 

 Je retrouve Guit's et ma miss en haut, mais je ne m'arrête pas trop longtemps (désolé, mais ça caille là-haut!!!). Et oui, ça caille carrément,  en + de la neige toute brassée du Risoux, et je commence à avoir faim. Pour rien arranger, je commence à choper froid, heureusement mon pote Joseph (et oui, c'est ça d'être du coin, on a plein de supporters!) m'accompagne un bout en ski, ça me fait du bien au moral! Malheureusement je me gèle dans la descente et je ne suis vraiment pas bien en bas, onglées aux doigts, mal de ventre, etc… Bref, le panneau 25km restants fait bien mal, là je commence à en avoir marre…

Bon, c'est pas le moment de lâcher, j'ai qd même pas mal d'entraînement derrière, ça fait un moment que je la prépare cette transju!! Donc je mange un bon coup au ravito, je repars doucement et je me réchauffe doucement aussi. Tiens voilà Gillou qui m'a doublé pendant mon coup de mou. Lui va pas trop mal, mais il commence à sentir les cuisses. Bon, ça me revigore de le voir, et finalement je m'aperçois que j'ai encore pas mal de jus et que ça va pas si mal. Donc j'accélère, et je double un paquet de monde, surtout dans la montée du Pré Poncet. En fait je ne suis pas si fatigué, donc je continue à un bon rythme , en pas de un pour pas trop me cramer. Ca fait plaisir de rattraper des autres coureurs, faut dire que je suis plutôt du genre à partir doucement pour finir plus fort si je peux.

Je croise un ambassadeur de 77 ans qui se fait interviewer à un ravito, chapeau bas, je suis impressionné! Bon, ça glisse un peu mieux sur la fin, et les petites descentes permettent de se refaire. Faut juste faire gaffe aux chutes et surtout à celles des autres, y'a moyen de finir tout blanc dans un tas de neige (ou en grand écart suivi d'un double axel comme ce papy qui avait un ski qui partait de chaque côté) !

Bon, on voit Mouthe au loin, ça y est, enfin! C'est vrai que c'est long 76km!!!

Donc arrivé en 6h40, 1377ème. Olivier n'est que 3mn devant en fait, Gillou met 7h07 et David arrive 1/2h après environ. Content d'avoir terminé, c'est un des trucs les plus longs que j'ai fait quand même! Et c'est vrai qu'avec une autre neige on serait allé beaucoup plus vite (mais bon, on va pas se plaindre, y'avait de la neige cette année au moins!).

En tout cas, merci à tous ceux qui m'ont supporté, et à tous ceux qui mettent l'ambiance dans les villages, ça met du baume au cœur!

A retenir: le Risoux est un congel, il faut que je me trouve un système pour ne pas geler , ça peut aider… Si y'en a qui ont des idées???

Et la suite? Je sais pas, peut-être la traversée du Vercors si jamais les conditions sont bonnes, et l'année prochaine: j'en sais rien on verra, y'a le temps!

7 commentaires

Commentaire de co14 posté le 12-02-2009 à 11:49:00

merci pour ce 1er C.R et ces magnifiques photos, bravo et bonne continuation

Commentaire de lulu posté le 12-02-2009 à 11:56:00

Merci pour ce CR et bravo pour ta course !!!!!!!
Très joli cette queueleuleu...........

Commentaire de Davidou le minou posté le 12-02-2009 à 18:19:00

dis donc, sur la 2e photo photo, t'as pas l'impression de bouchonner tout le monde en posant pour la photo ? ;-)

Merci pour ce recit :-)

David

Commentaire de le_kéké posté le 13-02-2009 à 14:14:00

Merci pour ton récit super sympa.
Et oui une belle transju avec des conditions difficiles mais c'est vraiment la plus belle des courses, celle qu'il faut faire.
Bonne idée la traversée du Vercors, je vais essayé d'y aller aussi c'est différent mais c'est sympa aussi, en tout cas beaucoup moins de foule, j'espère qu'il restera de la neige.

A bientôt,

Philippe

Commentaire de vial posté le 17-02-2009 à 18:35:00

tu as connu l'ambiance du jura et de SA course
2009 la vraie avec la distance et la neige, le départ un peu stress, l'ambiance de la montée des Rousses, les skieurs étrangers, le froid et les doutes
bravo finisher
michel

Commentaire de eric74 posté le 20-02-2009 à 08:45:00

super premier récit
merci jurassic Nath ;-)

Commentaire de yves_cool_runner posté le 20-02-2009 à 18:21:00

Beau récit, et belles photos qui rendent bien l'ambiance de cette Transju magnifique. BRAVO pour le résultat.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.27 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !