Récit de la course : La Virée des Lônes - 11 km 2009, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : La Virée des Lônes - 11 km

Date : 18/10/2009

Lieu : Balan (Ain)

Affichage : 1341 vues

Distance : 11km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Fusil ballant.

Fusil Ballant

 

C’est la chasse en ce dimanche matin et la voiture devant moi a failli percuté un chevreuil qui a traversé la route. Il sortait des champs de maïs apeuré par une battue.

J’arrive à Balan. Ouf plus d’animal sauvage en liberté, a nous les chemins, à notre tour de fendre la nature, à nous le trail.

 

Nous sommes à peu près 200 répartis sur les deux distances de 24 et 11 bornes.

J’ai opté pour la petite distance car la forme n’est pas là et la tendinite au talon toujours présente.

Il y a Nico, Jérome, Romuald et Serge de mon club.

Je rencontre Totote01 qui court avec son fils.

 

 

 

C’est parti sur le bitume puis nous rentrons dans un chemin.

Cette épreuve s’appelait avant « bitume et macadam » puis ce fût « bitumes et lônes » et enfin maintenant c’est la virée des lônes.

Je l’ai fait plusieurs fois et Jean Jacques le président du club orga est déçu de me voir sur le 11 kms

Tout ce petit monde s’étire doucement dans la froideur de la côtière.

Je suis avec David. Jean Claude est juste devant avec Jérome. Au loin Nico n’est que 8, 9°, mais il jauge et accélèrera quand bon lui semble.

 

Je suis peu être parti un peu vite et laisse partir mes compagnons. Quelques coureurs me doublent encore et j’estime que cela suffit et m’accroche à ma place qui me paraît être convenable.

 

Nous contournons les champs de maïs récoltés. Pas moyen de se planquer là. Les pauv’ bêtes sont à la merci des amateurs de galinettes cendrées.

 

Nous retrouvons l’ancien parcours après avoir traversé une route.

Un gars de Balan m’a doublé et je le vois s’éloigner et rattraper petit à petit les autres devant. C’est un bon avec qui je cours souvent les cross.

 

Je repasse certains qui m’avaient doublé tout à l’heure. J’avais coupé avant eux, ça a du bon.

Nous longeons le long d’un cours d’eau puis passons sur un pont en ferraille.

C’est à gauche de suite et nous retrouvons les grandes herbes.

Au bout nous passons par dessus ces marécages pour repartir de l’autre côté.

Un chasseur se tient là, fusil sur l’épaule et ouvert. Ouf. Son chien renifle une piste. Il l’apppelle juste quand je passe et évidemment le clébard me passe devant. Quel c.. Eh, tu peux pas l’attacher ton kleps ! Il ne me répond pas. Il ne le prend pas mal non plus car là j’ai tout faut.

 

Je repars content de ne pas recevoir une poignée de gros sel ou plus si affinité dans les fesses.

Au loin les traileurs sont dispersés ça et là. C’est l’automne et j’aime bien cette ambiance qui annonce bientôt les cross dans la nature où l’on rencontre toutes les couleurs et où les coureurs soufflent de leur haleine pour maintenir leur rythme.

 

Je vois les gars au loin qui virent déjà sur la droite. Je rattrape un jeune qui, fougueux, est parti trop rapidement. Je l’encourage mais sa respiration saccadée ne laisse échapper que des ouf ouf.

 

Maintenant le parcours a changé et une succession de virages nous empêche de nous endormir. J’aime ce genre de parcours. On n’avance pas trop vite mais cela s’apparente au ski avec des stems où il faut chercher la meilleure trajectoire en prenant à la corde.

 

La séparation des deux parcours est proche. Un petit coucou à une fille du club local. C’est à gauche pour les dix kilomètres me dit un bénévole. Ah non pas 10 mais 11. Ouai c’est pareil ! Rires.

 

On s’enfonce un peu dans l’herbe gorgée de flotte. Nous remontons sur un pont pour le traverser. Derrière un gars en blanc n’est pas très loin. Des marcheurs nous encourage. C’est maintenant le macadam et un gars n’est pas trop loin non plus de moi mais devant cette fois.

 

Je le prends en point de repère et veillant à ce que celui derrière reste à distance raisonnable.

C’est un peu long et je reconnais les lieus. En haut là bas cela sera l’arrivée. Je sers encore les crocs et franchi la ligne en 20° position pas mécontent vu ma et mes formes.

 

Romuald fini 9° et 1° cadet, Serge 1° V3. Totote01 termine 1° v1 toute contente sous les yeux ce Golum. Son fils a bien couru également.

 

Totote en termine

 

 

 

Nico01 va remporté sans surprise la grande distance sans trop forcer avant le marathon des Causses aux Templiers.

 

 

 

Gilles toujours là.

 

Jérome même pas froid

 

David les grosses joues

Les arrivées se succèdent et la bonne ambiance est de mise.

 

 

Nico et Jean Claude au ravito

 La remise des récompenses suivie d’un repas compris dans l’inscription viendra mettre un terme à ce dimanche de course.

 

Marie Françoise au centre

 

Totote01 et sa coupe.

 

 

 

Serge, à gauxhe, 1° v3

 

 

 

C'est la queue pour manger

 

Romuald : repas en famille 

Rangez vos fusils, rangez vos trails, l’hiver est là. Place aux pointes et à la boue.

Les cross-country débutent toujours ainsi avec l’année qui se finie.

 

5 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 19-11-2009 à 22:43:00

SAlut Gilbert, content de te lire. Merci pour ce récit tjs aussi précis et à bientôt. Et meci pour ton com.

Commentaire de zakkarri posté le 20-11-2009 à 19:01:00

Tu aurais pu ramener un chevreuil à la maison dommage ..... bravo belle perf ;)

Commentaire de lulu posté le 21-11-2009 à 09:32:00

Merci encore pour ce récit...
A bientôt donc pointes au pied (mais sans tutu !?)..

Commentaire de Belet posté le 23-11-2009 à 12:48:00

Bravo Gibus.
Ya pas de petits parcours hein, le truc c'est de se faire plaisir, comme à chaque fois. Surtout que pour nous, "petit" = "rapide", pas toujours plus facile.
Bon courage pour la tendinite.

Arnaud.

Commentaire de yves_cool_runner posté le 19-12-2009 à 20:49:00

Gibus is back, ça fait plaisir. Bon, ménage toi quand même pour bien récupérer à fond.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !