Récit de la course : Trail de la Vallée de Chevreuse - Aventure - 55 km 2010, par phanou

L'auteur : phanou

La course : Trail de la Vallée de Chevreuse - Aventure - 55 km

Date : 4/4/2010

Lieu : Le Perray En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1167 vues

Distance : 55km

Matos : Puma
trailfox3

Objectif : Terminer

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

RECIT DE LA TVC

 

A l'heure où je vous écris mon récit de la TVC, (Trail de la Vallée de Chevreuse) un grosse douleur me lance derrière la jambe droite au niveau du tendon. C'est d'ailleurs un peu rouge et je n'arrive pas à la déplier.
Dimanche 4h50. Ouf, j'avais peur de ne pas entendre le réveil mais malgré une bonne nuit (un peu courte je vous l'accorde) je suis débout. Les sacs sont prêts depuis la veille J'espère ne rien avoir oublié. La température ext. est de 4)C à 5h15 et il pleut à verse (super car un Trail sans pluie n'est pas un trail) J'enfile alors mon T-shirt seconde peau afin d'éviter les frottements, un T-shirt manche longue épais  A... pour ne pas citer de marque :-)et un coupe vent. Pour le bas, un slip anti frottement, un cuissard et un baggy.Ca y est, je quitte la maison à 5h35 avec 5' de retard pas rapport à ce que j'avais prévu mais n'ayant que 25' de route, ça devrait aller, pas de panique. Arrivé sur place entre 6h10-15 car le Tom-tom c'est un peu perdu dans le Perray. Je trouve une place à 50m du retrait des dossards et du départ. Que du bonheur. Je récupère mon dossard et en cadeau un T-shirt coton + un verre SALOMON pour les ravitos car c'est une course écologique et donc pas de verre aux ravitos A y est, je suis prêt. Sac à dos.... sur le dos, casquette vissée sur la tête avec la frontale et surtout mes gants car il fait froid mais la pluie s'est calmée.

Départ =>

Le départ est donné avec  12’ de retard. Nous partons finalement pour 58kms et non 55 comme initialement prévu. J’essai de rester sur ma base de 8.5 km/h mais rien n’y fait, je suis à 10km/h de moyenne mais celle-ci  va vite chuter au bout de 4kms de bitume au moment où nous rentrons dans la forêt. Nous essayons tous de passer sur les côtés pour ne pas trop se mouiller les pieds mais cela devient trop pénible alors je reste au milieu en m’enfonçant dans la boue jusqu’aux chevilles. Les appuis sont difficiles à trouver car je glisse dans tous les sens. Les guêtres m’ont permis de ne pas avoir trop de cailloux dans les chaussures. Mes pieds sont trempés, froids et surtout très lourd. Je continu sur quelques kilomètres pour enfin arrivée au cœur de la TVC. Des CÔTES. Aller, on monte tous en file indienne  sans trop se presser car nous n’avons fais que 9kms. Après la 1ère côtes, ça descend aussi sec . Et après…. Ça remonte puis redescend. Interminable montagnes russes . Je bois énormément pour éviter les crampes. Pour se remonter le moral, nous essayons de discuter entre 2 côtes car le souffle est assez court. Je peux d’ailleurs compter mes pulsations dans le cou sans à y toucher. Tiens bizarre, une corde !!! A quoi peut-elle servir. Je lève la tête et là je comprends tout de suite que sans cette corde, on ne monte pas. Le paysage est magnifique. Passage dans des champs de pins avec les odeurs de pins à pleins nez, dans des endroits très rocheux un peu comme Fontainebleau ou alors des paysages ressemblant un peu à la réunion  (j’ai dis un peu ;-) Nous avons aussi traversé des champs de houx (très douloureux pour les cuisses).  Il faut aussi penser à regarder le sol car il devient de plus en plus fuyant et il ne faut évidemment pas perdre de vu les rubalises.

17ème kilomètres. Encore 3 et enfin le ravito car je vais manquer d’eau. Finalement, il ne sera pas aux 20ème mais aux 18ème. Je m’arrête 5’ le temps de prendre un verre d’eau et de remplir mon sac puis repars en petites foulées pour 13kms au lieu de 9 prévu (c’est ça le trail) Ma moyenne est maintenant 6.5km/h. Je fais 100mètres de bitumes pour ensuite retourner dans les bois. Nous rencontrons des torrents à traverser. Toujours pas de crampes Que du bonheur.  J’arrive au ravito solides et déception, que du sucrée. Pas une tranche de saucisson sec .  Je mange des bananes, du gâteaux et bois du coca. Je remplis mon sac et repars 5’ après car je commence à avoir très froid. Sur cette boucle, je retrouve Clément, David et Sabrina avec qui j’allais faire quelques kilomètres mais finalement David et Sabrina partirons tout les 2 sans pouvoir les rattraper. Alors avec Clément, nous continuons notre course tout en papotant.  Encore 6kms avant le 3ème ravito solide. 4 kilomètres plus loin, je commence à avoir une petite douleur derrière la jambe droite au niveau des tendons. Je crains le pire. Je m’arrête pour m’étirer un peu mais rien. Je continu comme ça, pas le choix.  Ca devient dure . Arrivé au 3ème ravito et me renseigne sur la suite du parcours. 1.5kms de plat puis rebelote, montées descentes. Je décide donc de commencer la marche active et du coup, je commence à doubler beaucoup de monde. Ma moyenne est de 5.4km/h. La moindre côte devient un calvaire.  Et que dire des descentes où je suis obliger de soit de me raccrocher aux branches ou alors de m’élancer pour ne pas trop glisser car tous mes appuis au sol sont fuyant. Je reste très lucide.  A partir du 51ème, sentier de boues mais ENFIN plus de côtes. Je revois de la civilisation et encore du monde à doubler. Sa me remotive et me remet à courir en boitant légèrement sur 2kms. Je franchis la ligne d’arrivée en 10h34’14“. Arrivée très très discrète car tout était démonté. Juste une camionnette de location en guise de ligne d’arrivée et personne pour vous applaudir alors je me suis applaudis car je viens de clôturé cette 7ème édition de la TVC (Terrain Vaseux Crasseux). Tout en mangeant mes sandwichs mergez , j’admire mon beau  T-Shirt FINISHER SALOMON.

Mon défit est atteint et je me félicite.

A bientôt sur les Lavoirs (dans 2 mois ½)

Phanou

3 commentaires

Commentaire de caro.s91 posté le 09-04-2010 à 11:12:00

Bravo au finisher que tu es. Merci pour ton récit et surtout, bonne récupération.

Caro

Commentaire de shunga posté le 09-04-2010 à 12:25:00

bravo ! tu t'es bien battu !!

Commentaire de Ponpon posté le 09-04-2010 à 21:10:00

Ravi d'avoir partager quelques kilomètres avec toi, je vois que tu as bien fait de prendre des sous-vêtements anti-frottement... La trace du boxer me pique encore !
Remet toi bien...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !