Récit de la course : La Nocturne de Marseille 2010, par montevideo

L'auteur : montevideo

La course : La Nocturne de Marseille

Date : 28/5/2010

Lieu : Marseille 07 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 1028 vues

Distance : 5km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

La Nocturne de Marseille ou la brèche temporelle

 

La Nocturne de Marseille -28-05-2010-

 

Voilà quelques temps que je n'ai pas fait de récit.

 

Je ne pensais pas en faire un de cette course assez anedoctique : la Nocturne de Marseille si ce n'est que je suis assez perplexe sur la brèche temporelle dont je semble avoir été victime.

 

Evacuons tout d'abord le côté sérieux de la chose : une course tout près de chez moi et surtout caritative au profit des mals-voyants ce qui me décide à m'inscrire.

 

Autre motivation faire 5 km (distance annoncée) au taquet sur une partie de mon parcours d'entrainement.

 

Ceci pour avoir un temps sur 5.000 m et pour voir si je n'ai pas perdu de la vitesse vu que j'ai du mal à faire des 4000 m à fond depuis ma prépa ante et post marathon pour laquelle j'ai quadruplé mes séances et les distances parcourues à l'entrainement.

 

Beaucoup de monde au départ et un début de course chaud même s'il est déjà 21 heures.

 

Le départ est pas terrible vu le monde à doubler, les voitures, les trottoirs etc...

 

Le parcours de la course est sympa longeant la mer sur la corniche de Marseille.

 

Pas vraiment le temps de réfléchir vu la distance je suis à fond, je ne regarde pas trop le chrono de toute façon comme un couillon j'ai mis des lunettes de soleil pensant que l'on aurait le soleil couchant or ce dernier est déjà couché

Seule certitude quand on arrive en vue du David du Prado, pour faire ce parcours 4 fois par semaine à l'entrainement il n'y a pas 5 kms de course.

C'est ce que me confirme mon Forunner qui indique 4.310 kms à l'arrivée ( vu qu'il fait nuit je suis sous un lampadaire pour essayer de voir mon temps ).

Vu que mon temps est de 17.31 à mon GPS (17.28 temps officiel) je me dis que ma moyenne doit pas être terrible.

Sur ce une nuit de sommeil méritée.

Ce matin, je mets le parcours GPS sur l'ordi et là oh surprise : le temps est bien de 17.31 la distance est bien de 4.310 kms donc un moyenne très inférieure à 15 km/h ce que je fais pourtant régulièrement sur 10 kms.

Jusque là rien de surnaturel : je me dis un coup de mou et un mauvais départ, mais oh surprise quand je vois les temps intermédiaires du Forerunner :

1er kilo : 3.54 (cf le départ pas terrible)

2ème kilo : 3.47

3ème kilo : 4.55 avec un dénivellé de 430 métres !!!

4ème kilo : 3.52 

 Bon là je comprends plus les temps au 1-2-4ème kilo sont logique + de 15 kms/h ce que je fais à l'entrainement mais au 3ème 12kms/h : je comprends plus : je me suis pas arrété pour piquer une tête    j'étais au taquet, je n'ai pas été doublé par tout un peleton rien quoi

 

Une bréche temporelle 

 

Plus sérieusement : le parcours exporté sur Google Earth se balade entre le Roucas Blanc et la mer (l'eau au sens propre) avec une boucle sur la route

Je ne comprends pas le pourquoi du comment.

Autre mystère : le temps chronométré est le même à 3 secondes près du mien donc comprends pa non plus.

La distance finalement retenue sur le site de couriren france.fr est de 4.7 kms !!!

 Au final, mystère,

 

soit je retiens mes données GPS et j'ai couru en vraiment moins de 15 kms/h avec un trou inexplicable à 12 kms/h.

soit je retiens la distance officielle et le temps officielle est on se retrouve à plus de 16 kms/h ce qui est tout autant louche.

La vérité est ailleurs , elle doit se situer entre les deux et le mystérieusx kilométre n°3 devait en réalité faire 3.4 kms ce qui expliquerait (peut-être) les 4.55 pour le faire

 

Mais du coup l'intérêt sportif de cette course qui devait me permettre d'avoir un temps référence sur 5 kms en a pris un méchant coup.

Pour résoudre ce mystére je retenterai l'expérience - le même jour et à la même heure l'année prochaine ... non je rigole

Je cours très souvent sur ce parcours j'essaierai dès la semaine prochaine et je vous tiendrai au courant .

Sur ce j'appelle l'agent Mulder pour avoir le numéro de Scully ?, non je déconne pour savoir si des EVET (entités volantes extra-terrestres) et leurs effets secondaires : perte de données temporelles n'auraient pas été signalées sur la corniche vendredi soir .

 

PS : pour terminer plus sérieusement : un grand coup de chapeau à tous les bénévoles et les coureurs mal-voyants qui font de cette course une course unique et exceptionnelle plus surement que mes petits problémes de chrono.

 

PS 2: 48 Heures après le mystère est levé (désolé pour les fans de surnaturel), j'ai exporté sur sportracks le parcours ce qui donne un truc plus réaliste:

1er kilo : 3.56

2ème kilo: 3.47

3ème kilo (le kilo mystère) : 3.31 (pour en réalité 1.40 kms comme je le supposais) -

4ème kilo : 3.51(pour 1.01 kms)

5ème pseudo kilo : 3.02 de moyenne pour 340 m.

Bilan : 4.75 kms en 17.33 soit 16.2 kms/h : tout s'éclaire

 

 

 

 

 

 

4 commentaires

Commentaire de RogerRunner13 posté le 29-05-2010 à 20:33:00

Bizarre, vous avez dit bizarre?? une brèche temporelle sur la corniche encore une histoire Marseillaise vont dire certains. En tout cas merci pour ton récit plein d'humour.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 30-05-2010 à 17:53:00

La vérité est ailleurs Jérome.
Merci pour ton récit, tu as pris l'air et fait une bonne action, c'est le principal.
A bientôt. As tu programmé ta montre pour tour automatique de 1km?

Commentaire de Bruno CATANIA posté le 30-05-2010 à 18:28:00

Pour faire le parcours moi même plusieurs fois par semaine à l'entrainement, j'ai souvent le même souci de positionnement GPS. Il m'est même arrivé de courir sur l'eau c'est dire...
Ceci dit n'oublions pas nous ne sommes pas seul...:)

Commentaire de Bruno CATANIA posté le 30-05-2010 à 18:29:00

Pour faire le parcours moi même plusieurs fois par semaine à l'entrainement, j'ai souvent le même souci de positionnement GPS. Il m'est même arrivé de courir sur l'eau c'est dire...
Ceci dit n'oublions pas nous ne sommes pas seul...:)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !