Récit de la course : Trophée de Saint Quentin en Yvelines - Etape 1 2010, par le_kéké

L'auteur : le_kéké

La course : Trophée de Saint Quentin en Yvelines - Etape 1

Date : 2/6/2010

Lieu : St Lambert Des Bois (Yvelines)

Affichage : 2204 vues

Distance : 0km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Trophée de CO de Saint Quentin en Yvelines.


Tiens un CR de course d’orientation ça faisait longtemps.

Comme chaque année le kéké vient se paumer en région parisienne pour aller après le boulot faire une petite CO après taff. C’est déjà la 4ème année que je viens laisser mon nom dans les profondeurs du classement du challenge grâce à des brillantes prestations qui vont du ridicule (cf CR de la première année), au très médiocre pour les 2 années suivantes.

Faut dire que c’est en général pas de la course d’orientation pour les nains qu’ils nous proposent par la bas mais un truc d’orienteur bien poilu où la grosse galère n’est jamais bien loin et où même retrouver le parking et le point de départ peut s’avérer difficile.

Ce qui est sur c’est que je n’ai pas touché une carte et une boussole depuis l’automne dernier et l’orientation faut continuer à entrainer le muscle car sinon il a vite tendance à s’atrophier.

Je regarde un peu les dates et les dispos et cette année ce sera la première manche dans un coin connu sous le sobriquet de « champ garnier »

Va pour champ garnier, ce qui est un peu plus inquiétant c’est quand l’ami gros camion Domi annonce que c’est une carte « bien technique », mais il en faut plus pour faire peur à un kéké.

Bon du coup je n’hésite pas trop je choisis donc un parcours de niveau B, sensé être abordable mais quand même difficile. Et puis j’ai aussi le trail à Béné dimanche alors faudrait pas que j’y laisse toutes mes forces dans ce champ garnier, avec la longues liste de pourris qui sont prêt à me jeter dans un lapiaz à grand coup de bâton Leki.

Hop j’arrive dans les premiers au fin fond de la cambrousse parisienne, loin de tout ça c’est sur et au milieu de la forêt. Comme j’ai le temps j’en profite pour faire une petite sieste dans l’herbe, vite abrégée par un don à dame nature de 3 ou 4 litres de sang, aidé en cela par un nuage de moustiques visiblement assoiffés.

Bon si c’est comme ça OK je vais aller me dégourdir les jambes dans la forêt avec une carte en main.

Inscription et on me donne un papier à base de signes totalement incompréhensibles, sensés me dire la définition du poste, par contre le truc inquiétant c’est le nombre de balises à débusquer : 24 !!!!

Ils sont fous 24 balises, sur un B, et sur le A il y en a 42 ??

Technique, plein de balises ça sent le fiasco à plein nez tout ça.

Je me rends donc, la queue basse à l’abattoir, appelé aussi ligne de départ. Un gars devant moi part aussi pour le circuit B, je regarde dans quelle direction il va et dans 1mn c’est parti.

On peut jeter un coup d’œil sur la carte, posée par terre, cela me permet de repérer où on se trouve, certe nécessaire mais pas suffisant.

Hop en avant, quelle bordel cette carte, en gros des carrés bordés et coupés par des chemins tout droit et dans les carrés que des trous avec parfois de l’eau au fond des trous, bref pas grand-chose de remarquable pour s’appuyer pour un kéké et la garanti absolue qu’en cas de problème ça va être très dur de ce remettre dans la carte.


C'est pas la vraie carte, mais c'est la bonne zone, photo Domi

Bon je continue un peu le chemin et m’avance timidement dans la forêt à la recherche d’une première balise qui doit être dans un trou sans eau juste après des trous avec eau mais avant de retomber sur d’autres trous avec eau. J’avance je cherche, j’explore pas mal de trous. N’ayant pas encore bien la notion des distances avec cette carte c’est laborieux, mais yess voila la première, je ne serais pas fanny, plus que 23 à trouver avant la nuit.

Pas d’inquiétude c’est normal de tâtonner un peu au début.

A partir de là le kéké il tient sa stratégie, les bois dans ce coin peuvent se traverser de toute part et il n’y que très peu de stratégie possible pour son petit niveau, alors tout se fera à l’azimut, comme un sanglier avec jardinage en règle et fouille systématique des trous une fois arrivée dans la zone de la balise.

 


Photo Le bagnard

J’enchaine comme ça les 6 premières, sans être brillant mais sans trop de problème.

Arrive une zone que je ne sens pas trop, une partie en étoile avec une balise qu’on va faire 3 fois (en 7, 10 et 15) par des angles d’arrivée différents.


Je prends comme d’hab ma direction et en avant, j’arrive dans le coin de la balise mais rien, podzib. Je continue ma progression et ma fouille mais ça y est, première galère.

C’est là que se joue une course d’orientation à la mode kéké, comment rattraper le fil quand on est paumé au milieu d’une forêt ???

La solution est en général de retomber sur quelque chose de remarquable. Ah me revoilà sur un chemin mais quel peut-il donc être par rapport à ma carte ?? Comme un grand je prends la direction, ahh c’est un chemin de type diagonal de carré, je tourne ma carte dans le bon sens. Comment j’ai fait pour arriver là ?? Mystère ?? Je suis sensé être de l’autre coté de cette diagonale, j’ai visiblement fait une grosse kéké, mode orienteur des PPs.

Donc c’est parti pour une nouvelle zone de trou avec ou sans eau à fouiller et paf voila la balise, bilan 14mn pour la trouver celle là.


Bon maintenant le kéké tu te concentres un peu et fini la rigolade.

C’est reparti en mode sanglier pour les 3 suivantes qui ne résistent pas à mon groin.

Et c’est maintenant retour à la même balise que tout à l’heure.

Je suis très méfiant, mais pas con le kéké, j’essaie d’assurer au max en allant à un angle de chemin pour faire le moins de distante dans la forêt.


C’est parti je suis sensé être dans la zone, mais ça pue, ça correspond pas à la carte. Je fouille cherche, rien. Elle commence à m’emmerder sérieusement cette balise, comment est-ce possible j’y étais tout à l’heure cela devrait être facile, quelle tâche.

Enfin une balise c’est sur c’est la bonne, vérif des numéros, merdum ça correspond pas.

C’est même carrément la honte c’est l’avant dernière que j’ai fait.

J’ai réussi à revenir sur mes pas, je ne sais pas trop comment, en faisant surement une belle erreur de 180 degré avec la boussole.

Bon ben il y a plus qu’à tout recommencer. Alors c’est reparti et après encore un petit briefing avec 2 autre compagnons d’infortune pour savoir sur quel chemin nous nous trouvons, rigolo personne n’est d’accord, je finis par enfin tomber sur la balise. Et voila la 11 au bout de 15mn de recherche. 14 + 15 = 29mn sur celle là, combien je vais faire pour la 3ème visite prévue à la 15 ??


Le CO que du bonheur, photo Le Bagnard

Balise 11, 1h02 de course, le premier a fini sa course depuis 12mn et moi il me reste 13 balises à faire, si par miracle je les trouve …

Heureusement la suite c’est ma bonne période, j’enchaine pif paf pouf, comme dans un rêve. La situation s’améliore le nombre restant devient raisonnable et la probabilité de rallier l’arriver avant la nuit augmente.

Tiens rencontre agréable au milieu du bois avec le trio infernal de la CO, le bagnard, très bien accompagné par tazz et Céline.


Photo Le Bagnard

Quelques photos, la bises aux filles mais faut finir le boulot alors c’est parti pour les 4 dernières.


Photo Le Bagnard

Ca se termine en beauté avec une zone de vienam à explorer à grand coup de coupe coupe, allez on en termine, avec normalement toutes les balises : 1h52.


L’honneur est sauf moins de 2 heures.

Vérification au control c’est bon carton plein.


Bilan de la CO :

  • 20 piqures de moustiques

  • 4 litre de sang en moins

  • 24 balises trouvées

  • 4 chutes

  • 35ème sur 44 arrivant

  • 5mn de retard sur l’electron, c’est pas passé loin pour ses moustaches, dès que c’est technique ça suit plus, c’était l’occasion unique de battre la légende vivante de l’orientation.

  • 24 personnes n’ont pas trouvé tous les postes (PM)


A l’arrivée on retrouve les kkikoureurs qui arrivent petit à petit et même un castor qui a oublié son survet et qui peut pas faire la course (enfin une excuse du genre)

Le bagnard paie l’apéro, ça c’est royal cheese burger, car 2 heures à se faire pomper par les moustiques ça déshydrate.


Photo Le bagnard

On refait la course en buvant une petite bière, elle n’est pas belle la vie ??

Reste plus qu’à se faire une belle pizze avec tout le monde dans le QG de tazz et domi, RDV traditionnel des 3ème mi-temps.


Photo Le Bagnrd

Special remerciement à tous les kikous de Paris, groupuscule orientation pour l’accueil génial (comme chaque année) et tazz et domi pour le gite qui s’améliore chaque année au niveau de la salle de bain.

Merci à vous 2 !!!

 

7 commentaires

Commentaire de l'ourson posté le 03-06-2010 à 23:16:00

Bravo l'Kéké chez les Parigos ;-)
L'Ourson_content_de_te_lire_:-)

Commentaire de taz28 posté le 04-06-2010 à 08:26:00

Les récits de notre Kéké, toujours un grand moment !!
Je ne pensais pas que tu t'étais fait autant sucer !!!
Dure la vie parisienne non ....?

Au plaisir de te revoir dans notre gîte avec douche et baignoire comprise, tu seras toujours le bienvenu !
Gros bisous

Taz

Commentaire de _azerty posté le 04-06-2010 à 11:32:00

Je pense qu'il faudra t'attribuer le double de points dans ce challenge pour avoir osé affronter l'une des cartes les plus techniques de la région.

Nous étions inquiets au départ, mais nous ne pouvons que te féliciter de tes progrès en CO !!!

BRAVO


PS : Sinon concernant les travaux.
Je pense pouvoir poser une applique avant l'an prochain dans la salle de bain, et de mettre une touche finale dans les WC.

Je t'explique même pas le chantier quand je vais m'attaquer à la cuisine, il faudra au moins 4 à 5 saisons de challenge pour admirer les travaux finis.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-06-2010 à 17:19:00

Punaise kéké tu vas bientôt devenir aussi vulgaire que l'AlbatRoss...
J'ai hâte de voir ton groin !!

Commentaire de maï74 posté le 04-06-2010 à 17:34:00

Oùlàlà, vite vite une confrontation sur un raid pour vérifier cette prodigieuse progression !
Brav'O !

Commentaire de peno38 posté le 04-06-2010 à 21:59:00

Bravo au grenobôa chez les parigots.
Philippe

Commentaire de LtBlueb posté le 04-06-2010 à 22:42:00

mais je proteste : voilà que le kéké flatte l'autotochone pour obtenir le doublement de ses points !!! pas question, non mais :)) bon combien je dois faire de points mercredi pour être devant et prendre ma revanche cette année ? :))

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !