Récit de la course : Le Trèfle Talançonnais - 10 km 2010, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Le Trèfle Talançonnais - 10 km

Date : 6/6/2010

Lieu : Reyrieux (Ain)

Affichage : 997 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

Le trèfle à deux feuilles.

Le trèfle à deux feuilles.

 

Le trèfle talançonnais est une épreuve comportant quatre boucles.

 

 


 

Longue de 20 centimètres kilomètres, les parcours repassent tous par la zone départ/arrivée, sympa.

Un prologue de 10 kilos propose la découverte des deux premières boucles.

C’est sur ce dernier que je m’inscris.

 

 


 

 

Nous sommes donc à Reyrieux dans le sud ouest de l’Ain, presque chez les terribles voisins; les lyonnais.

Romu de mon club est là et est prêt à en découdre sure le 10 aussi.

Je retrouve les gars de Bourg dont Bernard qui est débordé avec la présidence de l’EAB qu’il a pris après le décès de Marc dernièrement.

Il n’est pas trop en forme en ce moment mais je me méfie car il fait partie des personnes jamais en forme que l’on ne revoit pas dès le coup de pistolet donné.

 

A l’inscription on nous remet un beau tee shirt technique orangé.

 

 

Un diaporama diffuse les photos de l’épreuve de 2009.

 

 

 

 

Pas mal de gens s’échauffent. J’en fais de même, mais je ne la ramène pas trop car je n’ai pas la patate ces temps ci.
 

 

Les deux parcours partent en même temps et je me mets devant avec Romu.

Tans pis je vais faire un départ photo et j’exploserai après.

Un petit coup lactite, il y a longtemps que j’en ai pas pris une dose, je suis en manque.

 

Une piqûre de rappel de la part de l’orga sur le parcours.

On nous marque nos dossards du chiffre 2 comme 2 boucles pour ceux du 10.

 

Serge Rapy est aussi à l’appareil photos. Il le posera ensuite pour se joindre à nous sur le vingt bornes.

 

Ca y est c’est parti.

 

 


 

Un gars part à donf, Romu le suit et … moi itou, mais sur 10 mètres.

Je continue mon mini feu d’artifice en me faisant doubler mais pas par autant de monde que je ne l’imaginais.

 

Nous sommes dans les petites rues de Reyrieux.

Hugues me passe.

David Goy me passe aussi. T’es parti vite !  me dit-il. Ouai, mais là je me calme.

 

Cela descend maintenant et je vois David s’éloigné petit à petit.

 

Des panneaux indiquent que nous sommes dans la 1° boucle.

Je me fais toujours dépassé régulièrement.

Bernard Colas me passe sans me reconnaître. Je l’appelle. Ah ! je ne t’avais pas vu. Oh, je ne suis pas encore assez grand ?

Bref je le vois diminuer de ma vue aussi.

 

Nous sommes sur un chemin de terre et il y a quelques cailloux (au fond du jardin).

Nous revenons vers le centre du village et les premières féminines me passent.

J’essaie de m’accrocher à leur short mais elles ne sont pas d’accord. C’est moi qui me fait tirer mais cela ne dure pas longtemps.

Je me fais larguer à cause de mon départ trop rapide, trop précoce.

 

Passage près du départ, ravito et nous entamons la 2° boucle. La plus terrible.

Elle est vallonnée et très vite nous montons dans les tours.

 

Haletant, rallant, suffoquant mais toujours vivant, je grimpe la côcôte.

 

Je me fais toujours dépassé mais moins souvent (quand même)

 

Serge me passe en m’encourageant. Il a posé son appareil et remonte les concurrents partis avant lui.

 

Un gars vient à ma hauteur. On tchache un bout alors que ça monte : mais il va mieux le Gibus !

C’est un ancien militaire de l’air. On parle du fait qu’on devient des diesels à un certain age.

Je le laisse partir alors que nous finissons bientôt la côte.

 

Une fille me passe avec un lecteur mp3.

Allez, allez ! Elle sourit

 

En haut nous traversons une route sur laquelle les bénévoles ont tous les mals pour empêcher les voitures de passer. Ca s’engueule un brin, mais il y a vraiment des bourrins chez les automobilistes.

 

Nous entamons un chemin dans les champ et je reprends (enfin) du poil de la bête.

Un autre gars me rattrape et j’adopte sa foulée.

Nous revenons vers un coureur devant. La fille au bas nylons lecteur mp3 n’est pas bien loin non plus.

 

Je la rattrape et lapasse en l’encourageant de nouveau. Elle rigole moins.

Plus loin elle va me mettre un vent. Elle devait écouter du rock (du hard).

 

De retour sur la route, ventre jaune de kikourou me passe. Il a une bonne allure. Impossible de l’accrocher.

Plusieurs personnes vont encore me doubler avant la descente finale dans le patelin.

J’en repasse quelques uns et après le tour du rond point par la droite j’en termine avec ma course du n’importe quoi. Mais bon j’y étais et je l’ai fait.

Les arrivées s’enchaînent et aussi le passage des vingtbornards entamant leur troisième boucle et également les premiers qui sont, eux, sur la 4°.

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laurent Duluye va gagner haut la main ces vingt bornes alors que sur le 10 le record de Nico01 est battu.

 

 

 

Romu a terminé 8° et il est bien sûr 1° junior.

 

Tout le monde a l’air content.

 

On a souffert de la chaleur orageuse mais cette édition a ravi la plupart sur ce parcours original.

 

Beaucoup de bénévoles ont également fait que cette course se déroule bien.

 

J’ai du boulot en ce qui concerne l’entraînement et surtout la volonté d’aller me faire mal.

Quelques photos encore et je quitte cette 14° édition du trèfle talançonnais.

 

3 commentaires

Commentaire de tidgi posté le 19-06-2010 à 10:57:00

Sympa ton récit...
Et bravo pour les 2 boucles... sous la chaleur.
A bientôt

Commentaire de CROCS-MAN posté le 19-06-2010 à 15:53:00

BRAVO Gilbert.

Commentaire de lulu posté le 19-06-2010 à 21:33:00

Merci pour ce récit...
J'te rassures, t'as le temps de retouver la forme avant l'IzerNight de cet automne !!!!!
Au fait, MERCI pour la dernière photo ! Très jolie.......

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !