Récit de la course : Trail du Pays Welche 2010, par loulou68

L'auteur : loulou68

La course : Trail du Pays Welche

Date : 11/7/2010

Lieu : Orbey (Haut-Rhin)

Affichage : 981 vues

Distance : 50km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Récit du trail du pays Welche Orbey 2010

Je teste ma forme ainsi que le matos, un bon mois avant la CCC.

Il s’agit de mon deuxième trail, le premier était l’édition 2009 qui m’a permis d’être inscrit pour l’ultra trail.

Je m’équipe dans les conditions du mont Blanc, avec le sac Mont Blanc, 3l d’eau, trousse pharmacie, T-shirt, chaussette de rechange, gel énergétique, bâton, vêtement pour le mont Blanc, T-shirt avec logo Métatherm, short, chaussures et chaussette,… sauf la polaire, le collant et les lampes frontales, faut dire qu’il s’annonce près de 30°C !

Levée à 6h00, puis rapide petit déj : « la crème chocolat de chez décathlon » puis départ pour Orbey. Nous arrivons sur place, j’ai le temps de chercher mon dossard et il est temps de se mettre sur la ligne de départ après 10 petites minutes d’échauffement.

Le départ est donné à 8h00, le soleil commence déjà à chauffer. Dès le départ nous démarrons la montée. Il y a un premier ravitaillement au km7, que j’atteins au bout de 45 min, j’ai commencé à un rythme assez lent 6’30/kil, mais ça monte (450mD+ déjà). La forme est assez bonne pour le moment. Je suis au deuxième point de ravitaillement au km 12 après 1h15 de course, j’ai un peu accéléré. Pour le moment tout se passe bien, l’ambiance au ravitaillement est sympa : les bénévoles sont géniales. Après la forêt, nous jouons un peu à la famille Hingels, dans les pâturages d’altitude avec les vaches.

Au km 16 nous sommes au environ du lac des truites. Le paysage est joli, je suis à plus de 2h de course, j’attends le moment ou le coup de pompe arrive. Au bout de 3 heures toujours rien. Sinon la digestion de la crème optonia s’est bien passé, j’ai bien fait attention d bien m’hydrater, de boire de l’iso très régulièrement. Peut être que le coup de pompe n’arrivera pas !

Au niveau des descentes c’était mon très gros point faible encore y a quelques mois, maintenant je commence à doubler des gars dans les descentes. Dans les montées, avec mon gros équipement ultra trail j’ai du mal à éviter de me faire doubler.

Nous passons le lac noir où j’ai trop envie de plonger pour me rafraichir. J’en profite un peu au ravitaillement de mettre la tête dans les seaux d’eaux des éponges, c’est vraiment trop bon !

Pour arriver sur le lac blanc, il y a vraiment un passage délicat avec des gros cailloux à la verticale et des ascensions proches de l’escalade ! C’est vraiment très dur !

La descente qui suit sur le lac noir se déroule dans les plants de myrtilles, on est ennivré par le parfum des myrtilles bien mure. Cela nous ouvre l’appétit, en aparté j’ai prise une part de tarte myrtille après l’arrivée, c’était trop bon !

Puis on remonte sur l’autre versant du lac blanc, j’ai un gros coup de pompe !!! Le voilà ! Je n’arrive plus à courir pourtant la pente n’est pas sir violente ! Pendant une demi heure pas moyen d’accélérer, je me fais doubler par3 ou 4 personnes sans pouvoir réagir ! Je suis à peine au 30 ème kil, faut encore en faire 20 !!! J’ai vraiment des moments de doutes !!! Que se passe-t-il ?

Au 33 ème kil, je bois du coca au ravitaillement et les bénévoles sont là pour m’encourager. On commence une descente et d’un seul coup les jambes deviennent à nouveau légères ! N’étais-ce pas une petite hypoglycémie, je mange 2 gels en m’hydratant toujours bien. Je double 2 coureurs à nouveau. On passe dans la boue, dans les prairies, dans la forêt ! le parcours est vraiment très varié. Au loin, après le 42 ème kil, je vois la tour Faudé qui est la dernière ascension avec la descente sur Orbey ! Je mange encore un gel, je bois du coca, boisson énergétique. Au ravitaillement du km 37, on me demande un gendarme (saucisse), je croque dedans, mare de manger que du sucré, mais je décide de la conserver pur l’arrivée, ce n’est pas forcément très digeste.

Au km44, démarre l’ascension de la tour Faudé je ne vois plus de coureurs à l’horizon, je sens un peu la fatigue, mais les jambes restent assez légères. Mon short m’irrite un peu au niveau de l’entrejambe !

Dernier ravito au sommet puis c’est la descente sur Orbey, tout se passe bien ! J’arrive à Orbey où la température doit dépasser les 30°C. Je terminer 19ème ème en 5h36’05’’ d’effort soit 22 places de mieux que l’an dernier et une demi-heure de moins ! Je suis vraiment très satisfait !

Bilan
+-

Forme OK

 

Short inadapté : frottement entrejambe (cuissard ?)

 

Technique descente bien amélioré

 

Porte bidon sur sac pas pratique (trop haut) voir possibilité de mettre » des pailles » !

 

Endurance OK

 

Faire une tour chez le podologue corne sur gros orteil gauche, bien enflammé

 

Alimentation et hydratation OK

Mon genou gauche me fait toujours mal après course depuis plusieurs mois déjà ! (médecin ou ostéo ?)

 

Parcours très varié et magnifique autant que les bénévoles et les organisateurs

Serrer correctement le sac avec la lanière du bas (éviter frottement sur le ventre et dos)

 

Faut maintenant voir la récup !

2 commentaires

Commentaire de JLW posté le 12-07-2010 à 22:32:00

Merci loulou pour ton récit sympa. Une petite question, pourquoi te charges-tu de 3 Kg de flotte ?
Penses-tu en avoir besoin au CCC ? Moi je ne le pense pas. Regarde un peu les différents ravitos ainsi que ta vitesse de progression avec softrun. Je pense que tu peux économiser un petit litre voire plus.

Commentaire de loulou68 posté le 13-07-2010 à 07:13:00

Merci JLW.
C'est vrai que je n'ai pas encore tout vu pour le CCC! Merci de tes conseils en tout cas et à bientôt!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !