Récit de la course : Trail de Guerledan - 56 km 2012, par Woualy

L'auteur : Woualy

La course : Trail de Guerledan - 56 km

Date : 26/5/2012

Lieu : St Gelven (Côtes-d'Armor)

Affichage : 1226 vues

Distance : 56km

Matos : Adidas Riot III
Cuissard Saucony AMP2
Maillot du club ;o)
Sac Salomon XT Wings 10+3 Vest

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail de Guerlédan : Guerlédan 1 - 0 Yann

Samedi matin 7H00, tous les membres du club sont au rendez-vous. 43 CCPBiens sont au départ pour Guerlédan. 17 coureurs, 26 randonneurs chargent le car avec les victuailles et affaires de sport pour le week end de 3 jours en Bretagne.

Arrivée sur place vers 12h30, nous retrouvons Pierre, venu directement de Brest, avec les dossards de Loïc et Stéphane qui partent à 14H00, car ils ont signés pour le défi, 13 Km Samedi et 58 Km le Dimanche ! Le reste des coureurs sont, soit sur le 23 Km, soit sur le 58 km.

14H00, tout le club est au départ pour encourager Stéphane et Loïc pour leur 1ere manche du défi. Pendant ce temps là, les autres coureurs récupère leurs dossards, jettent un œil sur la carte des 23 km et surtout sur le profil, à première vu cela ne va pas être simple. Le retour de Stéphane et Loïc nous le confirmera : Y'a du D+ !

16H15 : Départ du gros de la troupe, 13 coureurs tout de bleu vêtu s'élance pour 23 km, sous les nuages, la température est idéale. Je pars dans les bois filmer mes collègues, déjà il en manque 1, Papou le seul V4 du club au départ, est tombé dans la 1ère grosse descente, rien de bien grave, mais là course s'arrêtera là pour lui.

Je rejoins Pierre et Loïc, pour nous rendre au lieu dit du "Moulin Ruiné" pour encourager nos collègues dans la grosse montée qui mène vers les crêtes qui surplombe le vallon du lac de Guerlédan.

Régis ouvre le bal, suivit de Laurent, Patrick (sur son 1er Trail !) et tout le reste de la troupe.

Retour sur le site de départ pour voir et filmer les arrivées. Tous les coureurs sont HS, et aux infos qu'ils nous donnent, nous allons en baver demain….

Toute la troupe reprend le car direction les gîtes à Mur-de-Bretagne, installation, douches, apéritif collectif, repas et dodo, demain réveil à 6H00.

Dimanche, réveil, petit déj', préparation et départ en cars des 5 coureurs du 58 Km, quel luxe ! Un car juste pour nous , une équipe de pros.

8H35, avec 5mn de retard les 950 inscrits sur cette 14ème édition s'élance, le long du canal Nantes-Brest, un coin superbe, cela permet à tout le peloton de s'étirer avec d'attaquer les singles dans le "Bois de l'Abbaye" superbe tracé dans la forêt, des petits singles qui montent, les mêmes qui descendent, un régal, les jambes sont là, les sensations sont bonnes tout va bien !

10km, 1H08', juste avant de passer Gouarec pour remonter vers les "Landes de Liscuit", une bonne grimpette pour arriver sur le GR37, qui parcours la crête, des points vues superbes sur le lac, tout le village de la course, le ciel est bleu, il commence à faire chaud. Nous suivons toute la crête jusqu'au "Gorges du Doualas".

20 Km, 2H25', nous descendons vers "L'écluse de Bellevue" pour le ravito N°1. Coca, Banane, Abricot, 3mn d'arrêt et je repars, nous passons l'écluse et nous changeons de département, car le lac sert de frontière entre les Côtes d'Armor et le Morbihan. A partir du km 24, je commence à avoir mal au ventre, je continue à mon rythme. La situation ne s'arrange pas, je commence à avoir du mal à boire, ça ne passe pas… Nous continuons à suivre les rives du lac, la vue est toujours aussi jolie, le parcours toujours aussi exigeant ! Une succession sans fin de montée plus ou moins raides, de descente cassantes ou il est difficile de trouver des appuis dans la caillasse.

30 km, 3h56', je marche de plus en plus, comme rien ne passe, je tourne à vide et comme disais ma grand-mère "Mange ! Un sac vide ça ne tient pas debout !". Sur certaine grosses montées je suis un peu étourdi en arrivant en haut, les appuis sont fébriles dans les descentes, je continue quand même en me disant le ravito est au 35ème kilometre je vais bien trouver mon bonheur la bas. Nous passons le barrage de Guerlédan, magnifique paysage et un énorme pétard juste à coté du barrage, je monte à mon rythme et j'arrive enfin jusqu'au ravito N°3. Corinne me rejoint, elle à la patate, me remotive et me dit "Allez, viens on repart ensemble !", je décline sa proposition sentant mon cas s'aggraver.

Un morceau de banane, un coca, et je repars, je fais 200m dans le bois et ce qui devait arrivé arriva, je dépose le tout au pied d'un arbre, l'estomac fait des bons, je n'ai plus rien dans le ventre, mais lui éjecte ce qu'il peut….Au bout de 10mn je repars, je n'ai plus mal au ventre ! Je me sens léger je me dit ça y est, c'est bon, ce que j'avais sur l'estomac est partit. Pendant 4 km je retrouve un rythme "correct", mais je suis à vide, comme l'estomac va mieux, je prends ma pompote fétiche "Pomme/Banane", ca fait du bien…..pendant 5mn et hop retour à l'envoyeur au pied d'un arbre.

Je continue en marchant, je bois un peu d'eau et hop de nouveau je donne à manger aux animaux de la forêt, mais comme l'estomac est vide, c'est assez douloureux !

Je fais le tour de "L'anse de Landroanec" encouragé par les grenouilles au bord du lac, un vrai concert, les paysages sont toujours aussi jolis, et ma situation aussi catastrophiques, je ne récupère pas, je suis déshydraté, la bouche pâteuse, mais je n'ose même plus boire…

40 km, 5h49', toujours en marchant, je profite des paysages, je commence sérieusement à galéré, il fait chaud, le moral n'est plus là, le plaisir non plus et le prochain ravito dans 6 km….

Encore quelques gros pétards à passer, les jambes sont là, mais pas le reste, j'arrive enfin au ravito N°4, avant dernier ravito et surtout dernier point de ramassage des "loosers".
Ma décision est prise : Je stop là.

Il me reste 12km à faire, je ne suis pas sur de passer la barrière horaire du prochain ravito et surtout je suis obligé de faire le reste du parcours à pied, car le prochain ravito n'a pas de ramassage, juste un raccourcis pour rejoindre l'arrivée.

45,7 Km, 7h01', 1039m D+, je monte dans le 4x4 qui nous ramène à l'arrivée, en compagnie d'un autre coureur pas plus frais que moi…

Je retrouve le reste du club à l'arrivée, Pierre et Loïc sont déjà arrivés, respectivement 80ème (6H37') et 133ème (7h01' / 17ème du défi en 8h10'), Stéphane finit 251ème (7h31' / 32ème du défi) et Corinne ferme la marche à la 582ème place (8H57'), énormes félicitations à eux pour avoir finit ce trail et le défi, certainement un des plus durs qu'on ai fait.

1/3 des coureurs ne passeront pas la ligne de cette édition 2012, et j'en fait partie.

Maintenant j'essaie de trouver la cause de ces maux : Mauvaise digestion au ravito N°1 ? Coup de chaud ? Ou autre ? Je ne sais pas.


Cela me servira d'expérience pour mes futurs trails, je vais embarquer quelques cachets pour le mal de ventre sur mes prochaines aventures.

Retour pour toute la bande aux gîtes, j'ai réussi à boire un peu, mangé un peu aussi mais j'ai toujours des maux d'estomac.

Au réveil Lundi matin, j'ai l'impression d'avoir fait une séance d'abdos plutôt qu'un trail vu ou se situent les douleurs. Petite randonné d'une dizaine de kilomètres avec le club jusqu'au barrage, puis direction Mur-de-Bretagne, pour le piquenique, puis retour en car.

Un superbe week-end en Bretagne, avec un arrière gout de déception, mais une bonne excuse pour y retourner finir ce 58 Km !

 

Le parcours "presque" complet

 

4 commentaires

Commentaire de xaxa posté le 01-06-2012 à 19:03:21

Merci woualy pour le compte rendu !
Bon, manque sur la vidéo un échantillon de pâté tout de même !
A bientôt.

Commentaire de coach Jack posté le 01-06-2012 à 23:49:09

Difficile mais sage décision, il faut savoir s'arrêter quand on ne prend plus de plaisir en raison de soucis gastriques, musculaires ou autres.
Ce n'est que partie remise et comme tu le dis, tu reviendras et tu le vaincras ce GUERLEDAN.
Sympa ta vidéo, elle résume très bien la course même s'il manque Trégnenton, le final dans le bois de Fao et l'arrivée, mais ça ... Tu le filmeras sûrement la prochaine fois !

Commentaire de Woualy posté le 02-06-2012 à 10:28:57

Xavier : J'ai coupé les scènes, car je ne voulais pas mettre de logo "Interdit -16 ans" sur la vidéo....
Coach_Jack : Je reviendrais c'est sur ce trail est magnifique. Mais l'objectif de 2012 reste le GRP, donc je préfere raté Guerledan et finir le GRP, hein Xaxa ?

Commentaire de desmaousses posté le 01-10-2012 à 13:38:07

bravo!! ta vidéo est sympa aussi avec la musique qui l'accompagne!!Coach Jack a raison, il faut obéir aux limites que notre corps nous impose... kenavo! Ave Chall!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !