Récit de la course : Marathon des Glières - 42 km 2012, par yves_cool_runner

L'auteur : yves_cool_runner

La course : Marathon des Glières - 42 km

Date : 18/3/2012

Lieu : Thorens Glieres (Haute-Savoie)

Affichage : 590 vues

Distance : 42km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

RECIT EN RETARD N° 2

 

Le Marathon des Glières – 18 mars 2012


 


Dernière course pour cette saison. Temps doux presque ensoleillé à mon arrivée sur le Plateau, loin des prévisions pessimistes de la météo. Malheureusement, ces prévisions pessimistes me rattraperont sur les 10 derniers km ! Comme chaque année une pensée pour le 1er, et épique, Marathon des Glières de 1984, avec la joie d'être toujours là, sur la ligne de départ.




Quelques tests de glisse et je décide de partir avec mes vieux et fidèles Salomon Equipe 10. Mes Karhu Volcan Skate flambants neufs n'ont pas encore assez de glisse. Dommage, je suis tout frétillant à l'idée de skier à nouveau sur des Karhu qui me rappelleront mes mythiques Matrix de la fin des années 80.

Pas de MG aujourd'hui, ils sévissent à la Transpyrénéenne où Julie va tout faire pour rester sur le podium du Grand Prix de Ski de Fond. Et elle va y arriver brillament !

9h09, départ. Toujours assez « chaud » aux Glières, avec beaucoup de monde sur les différentes distances, j'évite toute chute ou casse et le peloton s'organise.




A peine 33' pour les 10 premiers km, au profil rapide. Ca commence bien, mais ça ne durera pas. Problème de fartage ne couvrant pas assez toutes les conditions de neige ? Fatigue ? Jour « sans » ? Un peu de tout probablement. Ma moyenne chute rapidement et je passe aux 20 km en 1h14', soit 41' pour le 2ème 10 km. Papy assure et passe en mode « randonnée-profitons-bien-de-la-journée ». Autant dire que ça va de moins en moins vite ou de plus en plus lentement.

30 km en 1h58' : ça ne s'arrange pas, 44' pour le 3ème 10 km. Mais, bon, ce n'est pas non plus catastrophique. La fin de course sera assez fun avec un brouillard dense et une neige tombante qui cingle et ruine la glisse. La descente après la dure montée des Mouilles se fera au radar, avec une piste parfois difficile à distinguer. Et la moyenne en prend encore un coup avec un passage au 40ème km en 2h50', soit 52' pour le 4ème 10 km !

Je termine mon 13ème Marathon des Glières en 2h51'58'' pour une distance d'environ 40,5 km au GPS, 252ème/319.

Même si les sensations n'étaient pas top, un beau moment de sport qui clôture une belle saison, avec surtout le souvenir de la Transjurassienne polaire et de sympathiques rencontres kikouresques.

4 commentaires

Commentaire de lulu posté le 13-10-2012 à 19:41:19

Chouette un récit de ski de fond en octobre !! La neige va arriver !?

Commentaire de lalan posté le 13-10-2012 à 20:36:38

Un récit de retard mais au bon moment, juste avant le début d'une nouvelle saison, de quoi se motiver pour cet hiver. Bonne saison.

Commentaire de les machine-gônes posté le 14-10-2012 à 14:15:09

Vue la photo, y avait de la pente aux Glières. On espère bien qu'en 2013, on recroisera ce grand champion venu du fond des âges ou presque, et qu'on apprécie tant.

Commentaire de Gibus posté le 14-10-2012 à 16:13:58

Eh Yves, ça sent la neige 2012 2013 ton affaire

a bientot

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !