Récit de la course : Le Grand Raid de la Réunion : La Diagonale des Fous 2012, par gilou01

L'auteur : gilou01

La course : Le Grand Raid de la Réunion : La Diagonale des Fous

Date : 18/10/2012

Lieu : St Philippe (Réunion)

Affichage : 792 vues

Distance : 170km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

161 autres récits :

enfin c est fait

           18 octobre 2012 22H00 

depart de la diagonale  et c est mon anniversaire   direction mon cadeaux qui m attend a la redoute une breloque  10h00 d avion 170 bornes a pied pour aller chercher mon cadeau  faut etre fou 

15 minutes avant le depart encore une sueur froide

le president du grand raid qui appelle des numeros de dossards pour un probleme administratif et paf le 2459  putain de merde je me leve   une fois debout  j entends le president nous souhaiter un bon anniversaire et on nous applaudit   ouf trop cool 

merci encore et la je repense que j ai failli ne pas prendre le depart 

ma bichette qui se fait operer 15 j avant le depart et qui a pu venir sinon pas de voyage tout seul qui aller faire le pti dej le matin  

le pti cyclone qui fait malin 

je m entaille le pied dans un corau lundi en quittant mes palmes obligés de retirer des bout de coraux a la pince a épilées    

le decompte commence et hop ca part avant le depart  les fauves sont lachés je suis en queue de peloton  ca bouchonne  et hop virage a droite  sous les feux de bengales et c est partie petite foulée tranquillou  je suis le mouvement on est parti pour de la route un pti moment  et c est partie pour de la flotte  aller je m arrete et j enfile ma veste  histoire de pas trop se tremper tout de suite il y a du mond de partout tout le monde encourage superbe amiance   enfin on arrive a un 1 chemin on monte a travers les champs de canne a sucre   et premiers bouchon a un pointage il est mis la apparament pour eviter que certains qui connaissent bien evite de couper  ouai bon  et c est repartie  ca monte leger tous le moinde marche 

bon ben je marche aussi  mais bon ca monte trop leger aller je me mets  a courir et la un coup de cul je marche ca ralentis devant certain double a droite a gauche

j hesite non pas tout de suite pas d effort inutile   le chemin s elargie ca remonte moins dur aller merde j ai les jambes qui fretilles je cours doucement pendant que tout le monde marche et je me dis la tu devrais peut etre marcher mais merde aller 

ca monte leger en avant direction la redoute  je continue a doubler et un gars se met a trottiner avec moi on discute  c est bon ca je monte toujours en aisance respiratoire donc je force pas  il m explique qu on va arriver a un ravitos et apres ca monte dure jusqu au volcan  ok ok et le chemin va etre trs etroit donc bouchon 

ca  y est on arrive au ravitos   je prend une banane un verre de coca et on continue  et la ca  coince et peu le chemin est etroit on peu pas doubler  ca monte pas trop vite premiere marche premiere racine premiere flaque de boue ca y est je suis dans le bain du grand raid  quelques raiders doublent ca discute ca rigole un peu tout va bien  mais pas pour certains deja il y en a qui font des pauses  puis certains ont deja coincés limite du malaise je leur demande si ca va il me reponde ca va oui  oui les yeux dans le vague je leur conseil de boire un coup et prendre un gel  et de se couvrir pour pas choper froid   et plus on monte plus on croise des gars qui font des pauses un pti mot a chaque fois au cas ou et ca fait du bien au moral si le gars coince  bon la je me met a doubler  car le gars devant monte de moins en moins vite je monte maintenant a mon rythme   ca va mieux pas de douleur pas de manque de souffle je vais bien tout va bien je continue a m alimenter un gel une barre  j arrive a foc foc  29 km tremper mais tout va bien dommage on voit pas grand chose je traine pas  je continue a courir et marcher 

direction le volcan et  l oratoire et ca flotte toujours   on monte l oratoire premier pente bien raide avec de l eau et des marches etcc

deja le ravitos piton textor avec une amiance disco mdr  je met  ma veste sans manche sous ma veste histoire de pas prendre froid direction mare a boue et il parait qui fera beau la bas mais de la boue normal mare a  boue et la acalmie un pti moment et superbe paysage  on descend dans la boue mais plus de pluie  on longe des champs avec des barbelés de chaque coté la tu glisses tu t empales direct   et la deviner et ben il se met a flotter  et ca tombe  sec bon ben c est fait je suis tremper de haut en bas j arrive a mare a boue tremper de la boue et le ravitos tenue par l armé ca rigole pas mais comme d hab super accueil  et je bois une soupe de pates un pti bout de pain du jambon mais pas d eau gazeuse dommage 

aller direction le refuge du piton des neiges sous la flotte et de temps en temps le soleil et la un chemin de fous enfin un chemin un ruisseau de boue   a travers les pierres et les racines pendant toute la montée les pieds dans la flotte  

au debut j essaye d eviter de mettre les pieds dedans mais ca dure pas longtemps et aller les pieds dans l eau en meme temps j aime bien ces conditions  en gros je m eclate  c est trop bon ce grand raid mais je sens que je monte un peu vite et hop je ralentis on me double je prend mon temps  ca y est on arrive au refuge je croise rapace74 je m arrette le temps de boire un coup et je reparts direction cilaos tout en descente le passage des echelles un super sympa surtout avec la boue je descent avec un pti groupe  tranquilou j ai envie de me lacher  mais bon je risque de le payer donc je sui le groupe rapace est passé devant et  ca flotte  et ca flotte et ca glisse mais bien content de mes lafuma j ai fais je bon choix    j arrive a cilaos je recupere mon sac poubelle direction le vestiaire il pleut  bon c est  plein de monde et plein de boue  je me cale dans le couloir il y a un coin tout sec et propre un coin de paradis quoi 

je change de tee shirt  et renfile  le debardeur de la course par dessus  change de chaussettes et la le bonheur pas d ampoules les pieds nikels merci lafuma  j hesite je change ou pas de bascket aller je change j aurais les pieds au secs avec le recul je sais pas si j ai bien fait  je suis tout neuf je repose mon sac et je vais manger une assiette de pate au poulet je discute avec capcap  avec qui du coup on va se croiser tout le long du reste de parcours  et je repars direction la partie ou le grand raid commence vraimment  ca descent traverser  d une premiere petite riviere et  c est parti pour de la montée du taibit ca monte dure mais je monte bien et je m apercois qu a la reunion quand tu croix que tu es arrivée et  ben ca monte encore et encore en pleine monté tu as toujours un pti replat une descente et hoip tu remontes et la au milieu de nulle part dans la monté une famille de reunionais nous offre un café un thé  et la  t es obligés de t arreter pour les remercier et j apprend qu ils sont la tous les ans pour encourager les fous comme il nous appelle  et je repart pour la fin de la monté  avec des passages magnifiques et bien etroit et ou fait attention ou on met les pieds il ya du vide en dessous

ca y est je bascule en directrion de marla  et des marches et des cailloux et ca descend raide  ravitos marla je mange un morcaux  et je sens une ampoule qui arrive je prend le temps de la soigner  juste une ptite ampoule de rien du tout un strap et je reparts je mets la frontale pret a fonctioner  et  c est partie  j allume vite la  frontale on y voit pkus rien  je traverse une ptite riviere de nuit et c est pas la derniere  et la je monte  je descend  je monte je me retrouve d un coup face a une 

 vache  je la regarde en me demandant si j  ai pas des halucinations  je leve la tete et je vois toujours un pti groupe de 3 coureurs devant moi je passe la vache  je rejoins le groupe et je le suis on a une bonne allure    je discute avec un des coureur il est kikoureur aussi chriss mais il avoue  qu il n est pas bien actif on  mois non plus d ailleur  et on fait le chemin ensemble de sentier scout  a ilet bourse ca passe vite  on repart ensemble du ravitos direction grand place et ca monte et redescend avec toujours des passages bien raides aussi bien montés quand descente  on arrive a grand place tout va bien pour moi chriss se fait soigner les pieds comme beaucoup de raideurs il a des crevasses au pied et comme cadeaux en plus des ampoules moi j ai de la chance toujours rien  j en profite pour refaire mes straps ma coupure de me fais toujours pas mal  l infermiere est etonné que je n ais pas de crevasse ca vient peut etre des lafumas et de la creme nok ou des chaussettes queschua   ca c est pour la pub 

je files une paires  chaussettes a chriss  il n en a pas de rechange  bon il me doit une paire j ai voulu recuper les siennes non mais t as vbu l odeur on se marre et c est repartie direction roche plate et la il parait que va piquer  

et ca a piquer chriss a un gros coup de moins bien je continue   seul  on doit se retrouver au ravitos et la ca pique des marches qui n en finisse pas toute bien sur ireguliere je prend  1 gel j avance plus et un  deuxieme j avance toujours pas mieux la j en ch... grave  mais bien sur quand tu croix que t es en haut et ben c est pas le haut  la plus dure monté du grand raid pour l instant  enfin j arrive au ravitos 

je m assoie je suis claqué mais bon je mange et ca reviens bien un pti coup moins bien fallait bien que ca arrive  je discute avec capcap  je mange je bois je rotte tout va j attend encore 5 minutes pour voir si chriss arrive non bon aller direction la  breche ca va piquer aussi  c est parti je monte avec un gars on monte tranqillou on nous double ils ont la patate je me dis  et la c est magnifique  un paysage de fou je vois les marque de peinture je  n ai monté que  25 pour cent   et ben je prend un gel et hop je laisse mon compagnon  et c est partie la redoute m attend et ca monte raide mais bon bien moins dure que roche plate et je rattrape  du monde  j arrive a la moitié et je continue a ratraper du monde  et en avant 75 pour cent le plus dure est fait te je ratrape du monde pratiquement tous cesux qui m ont  doubler tous vas  bien ca  y est en haut du maido bonne ambiance on m indique que le ravitos est plus bas a 1 km j y fonce  un pti ravitos express et je repart  pour la possesion mais le chemin va etre encore long  pour rejoindre sans souci  deja 4 km de decente et de monté et de monté et de decente histoire de te cassé les pattes et ensuite longue descente parcemé de mache qui m on cassé les cuisses  j arrive a sans souci j en ai plein le c.. mais je suis acceuillis comme une star on m attendais le chef de poste un benevoles est de l ain comme moi il m attendait  tous au ravitos mdr je suis une star ca fait du bien au moral on discute il m encourage je mange une crepe et je repars encore merci a eux ca fait du bien au moral   ca commence a faire chaud  j arrive  a halte-la je prend mon temps on me soigne une ampoules on est au petits soins pour moi mais je suis pas le plus a plaindre on nous chouchoute merci encore a tous les benvoles onprend en photos mes pieds 

ca  y est  c est pour etre manequins je demande les autographes c est a partir de demain  et je reparts direction la possesion et la gros coup de chaud ca  monte  pas raide mais il fais chaud on nous arrose avec des jets  ca fait du bien  et mon monte a travers les champs de canne a sucre je me dis on retourne au volcan  et repense qu il y a 3 jours on s est perdu en voiture a travers les champs de canne a sucre je me marre tous seul et  ca fais de plus en plus chaud et en haut de la cote je vois  des coureurs qui vienne de la droite  c est les coureurs du trail du bourbon  on se rejoint on va finir la course ensemble et c est les desentes bien raides a travers les racines les roches mais plus de boue j ai les cuisses qui se mettes a dire stop  et la ca devient dure je cours sur le plat et en faux plat montant mais dans les descentes ca coince le moral baisse grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

j arrive a la possession  mal au cuisses pas le moral je decide de prendre mon temps et la stupeur j apprend la mord de thierry  il aurait chuté dans une descente 

fait chier  je decide de repartir de suite  etonné on nous a rien dit ca  c est passé dans la nuit   aller direction la redoute en passant par le chemin des anglais maintenant c est sure je l ai hais ces rosbeffs un chemin non un calaire dans les descentes les montés ca va  mais je me mets en mode finischer je ne pense plkus qu a la redoute mon cerveau n a plus  qu un but arriver  arriver  arriver derniere montée en direction de collorado grosse douleur  au niveau de la hanche je monte doucement j enrage capcap me redouble il va bien le bougre bravo pour sa course 

c est  bon collorado derniere descente 4 bornes j ai plus de cuisse mal au pied une fin d ultra quoi je descend doucement tous le monde me double je m en fous je suis cuit cuit mais ca descend tres lentment on a fais plus de la moitié et ca ralentis bahhh  et merde je  craque je  me mets a doubler les cuisses et ben finalement ca va  et on remonte  jusqu au bout on descent et on remonte  et ca  yy est on voit le stade il est la plus que 100 metres a descendre  en bas ouf c est fait j y suis je cours derniere ligne droite on m applaudit des bravos des courages merci j arrete pas de dire merci je traverse la route le stade et le gone charles mdr qui se marre il m indique le chemin je rentre dans le stade photo avec ma bichette 

bisous elle me dit bravo ca va je lui repond bien mais plus jamais  et je reparts le tour du stade sous les applaudissents le speaker annonce l arrivée des finichers du grand raid les applaudissement redoublent merci encore merci  je savoure 

la ligne et hop c est fait  deux  trois  mots avec le speaker  il me demande si je veux parler a la télé non merci je decline ces moments je les gardes pour moi je suis egoiste  mais c est trop bon il me dit  je lis de la fierté dans votre regard  

 j aquieste du regard recupere mon tee shirt ma breloque  

enfin mon cadeaux  d anniversaire  je savoure   aller je file tous ca a mon gone et je vais vite quitter mes pompes enfin boire un coup et s assoire 10 minutes sans rien faire juste savourer la seule hombre au tableau ma femme  l m annonce qu on lui emprunter mes tongs salomon je suis meme pas blazé je pique les long de mon gone et je pense  qu a une seule chose un bain et il faut car d apres ma chere belle soeur je sens tres mauvais mais tres mauvais  je comprend pas moi je sens rien   

 voila apres un bon bain une bonne nuit de sommeil me voila dans la piscine a 6h00 du matin heureux en pensant a tous ceux qui courent encore   qu il profite c est passé trop vite cette balade  


a l arrivée je disais plus jamais de grand raid trop dure le lendemain oui mais bien plus court  3 jours apres c est quand que j y retourne

voila si il y a bien une course a faire je vous la recommande moi j espere bien y retournner

et un grand merci  a tous   ceux qui m on encourager suivi de la metropole et a tous les benevoles j

ps ; j ai oublié plein de detail et de bon moments desolé je suis egoiste  pour le photos j ai preferé ne pas en prendre et garder ses moments magiques au fond de ma memoire au faite je finis 238 au scrath en 47h18 et 104 chez les vieux 

 

6 commentaires

Commentaire de paspeur posté le 01-11-2012 à 13:41:36

salut
Bravo pour ta promenade.
Voilà c'est fait, et maintenant y'a plus qu"a refaire.

denis

Commentaire de Bacchus posté le 01-11-2012 à 15:49:33

Bravo pour ta gestion de la course et pour ta perf, bel exploit
Merci pour ce récit

Commentaire de Françoise 84 posté le 01-11-2012 à 15:49:38

Et bien, voilà une course rondement menée!! Faut pas trop t'embêter, toi, tu fonces pour arriver plus vite!! Bravo... et bon anniversaire en retard!!!

Commentaire de tidgi posté le 01-11-2012 à 19:07:11

Sympa comme cadeau !
Bravo gilou, tu as assuré.

Commentaire de lulu posté le 01-11-2012 à 21:34:18

Alors là, trot trop fort le GILOU !! Jm'incline ! Bravo à toi !!

Commentaire de CAPCAP posté le 03-11-2012 à 12:46:42

Bravo GILOU01!
De Cilaos au Colorado, effectivement on s'est souvent croisés. Au plaisir!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !