Récit de la course : French Ultra Festival - 6 jours 2013, par gdraid

L'auteur : gdraid

La course : French Ultra Festival - 6 jours

Date : 7/5/2013

Lieu : Le Luc (Var)

Affichage : 1352 vues

Distance : 0km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

2 autres récits :

French Ultra Festival - 6 jours 2013 au Luc en Provence

French Ultra Festival International-

6 jours 2013  au Luc en Provence

Je ne suis pas venu pour 6 jours au Luc en Provence pour marcher ou courir, mais pour assister la championne allemande Martina HAUSMANN ...

 

 

 

 

 

Abandon du jardin , du gazon à tondre, et des haies de tuyas à tailler , et des fleurs entretenues à 90 % par Françoise mon épouse aux mains vertes...

 

 

 

 

Ma vie de retraité me plait bien depuis plus de 12 ans, mais l'aventure jours et nuits au service de Martina début mai 2013, cela devrait le faire, quelles que soient les difficultés rencontrées, météorologiques, ou diaboliques avec cette championne allemande, redoutable par ses comportements inattendus envers n'importe qui durant les épreuves ...

 

 


Martina derrière les grilles de l'enfer du circuit du Var, cache mal ses 2 béquilles utiles après 3 jours de marches et 309km, pour compenser son genoux démoli par la piste de bitume aux virages relevés si pénibles sur de telles épreuves de marche.

 

 Willy le doc n'est plus son ami, depuis qu'il  a promis à Martina de la retirer de la course à son prochain arrêt pour les soins de son genou. Elle n'en fut pas contrariée, mais seulement très en colère jusqu'au sixième Jour ...

Edouard le kiné ne sait pas s'il doit la soigner ou bien la virer de la table, avant que Martina n'explose de colère.

 

 

Le classement des 20 premiers de la course de 6 jours

 Christian EFFLAM et Olivier CHAIGNE, 2 champions comme Christian MAUDUIT qui ont souffert chacun à leur manière, de cette redoutable épreuve du Luc.

 

 

 Didier le vainqueur du Luc en Provence 2013, en compagnie de Thierry le circadien

 

 

 

 Didier SESSEGOLO un champion étonnant.

Une faculté de gestion de ses épreuves de 6 ou 8 jours, en progrès d'année en année.

Je fus témoin et supporter direct de Didier jours et nuits, en novembre dernier aux 8 jours  NFL de Monaco, où il accomplit, comme d'habitude sans assistance, plus de 1042 km, sans blessure  et sans fatigue apparente après 192 heures d'épreuve redoutable. Didier reçut avec bonheur, sur le podium de Monaco, les félicitations de la très sportive Princesse, Charlène .

Didier, heureux, a parcouru jour et nuit, la distance record sur 8 jours à Monaco, de 1042 km, pour la cause humanitaire, d'aide aux enfants atteints de malformations cardiaques. Son exploit est à mon avis remarquable, car je n'ai réalisé DIFFICILEMENT que 368 km durant les 192 heures de l'épreuve NFL de Monaco



 Arnaud un charmant jeune Ultra marathonien, qui ne se prend pas au sérieux, quels que soient les sujets abordés, religieux ou plus sérieux, au cours de nos échanges ponctués souvant de nos rires complices, en marchant durant tout un tour, sur la piste brûlante à certaines heures de la journée ...

 

 

 

 

 Bernard dossard 101 , toujours souriant avec tous, du premier au dernier jour.

 

Avec Bernard au ravito, Karl Gustav un ami suédois depuis 2007 sur les 6 jours d'Antibes et sur les 8 jours NFL de Monaco. Ce vaillant septuagénaire aux jambes fracassées, anima cette fois encore dans de nombreuses langues qu'il maitrise plus ou moins bien," anglais, allemand,  français, flamand et autres vocabulaires méditerranéens",  l'ambiance joviale en tous point du circuit.

 

 

 

 

 Gégé DEHU, célèbre octogénaire des innombrables 24 heures, 6 jours et 8 jours, nous montre ci-dessus, un de ses petits secrets, pour mériter sur la plupart des épreuves d'Ultra marathon, ses titres de FINISHER !

 

 

Les cris du coeur de certains coureurs ont tant fait de bien autour d'eux.

 

 Et ce cri du coeur Argentin, que de belles histoires à raconter à l'autre bout du monde sud américain !

 

 

Jean-Claude PERRONNET en compagnie de guides volontaires élus parmi tous les coureurs capable de tenir son rythme de champion, réalisera jour et nuit  l'exploit  de près de 105 km par jour. Ce sympathique garçon non voyant, fut acclamé sur le circuit durant tout le temps de l'épreuve.

 

 

 Un circuit de bitume, surchauffé au soleil, avec de nombreuses courbes et virages relevés pour les voitures de sport, fera sur ses 2 longs kilomètres sans ombre, souffrir tous les organismes des marcheurs et coureurs.

 Ce km "2" à 2000 trop longs mètres du départ de chaque tour, sera le tourment de nombreux participants, à chacune de son apparition, toutes les 10 à 30 minutes, suivant les marcheurs ou coureurs.

 

 Ali au ravito, comme tous les bénévoles, participera par sa bonne humeur et ses bons mots, au bon moral des "troupes" sur le circuit brûlant de jour, et parfois trop humide et frais de nuit.

 

 

 Un bénévole parmis tant d'autres présent sur tous les fronts, de jour comme de nuit

 

 

 

Même de dos, tout le monde reconnait le bagnard Kikou disponible à tous instants, dans tous les lieux de vie de la course.

Son assistance permanente à pieds, ou dans son véhicule électrique d'Urgence, garantira souvent la sécurité des marcheurs et coureurs.

 

 

 

 Idée géniale de l'ami Laurent le Bagnard de Kikourou !

Pour la diffusion facile des messages de chaque jour, au marcheurs et coureurs, Laurent a créé à l'aide de culs de bouteilles plastiques, ceinturées de ruban adhésif, plus de 150 casiers nominatifs de courriers identifiés par les numéros de dossards !

Cette messagerie si efficace , fit l'effet d'une drogue bienfaisante, sur le moral et le mental des suppliciés du circuit du Var.

 

 

 

 Bien des pieds ont soufferts du bitume, de la chaleur, et de milliers de pas, au fil des 144 heures du French Festival d'Ultra Marathon du Luc en Provence.

 

 

 

 

 Notre gentille voisine de campement, Leila , épouse du champion Jimmy BOUBAKEUR, préparait dès le premier jour, sa stratégie de bronzage aux heures creuses de son assistance.

Il n'en fut presque rien, car la météo violente en decida autrement .

Jour après jour, le mistral arracha à certaines heures, les tentes de certains, les vêtements lavés en cours de sèchage, et bien d'autres affaires de ravitaillement des fragiles petites tables ou chaises des coureurs et marcheurs.

Une mini tornade, arracha même en moins de 30 secondes, les énormes bâche de 3 tentes collectives de l'organisation des "6 jours".

Le rôle de chacun des bénévole et intervenants disponibles, fut de retrouver toute choses envolées dans la garrigue voisine, de les remettre en place le plus solidement possible, avec l'avis de leurs propriétaires.

Cela dura plus de 3 jours au cours desquels notre bagnard Kikou, et bien d'autres furent convertis en forçats, pour remettre tout en état !

 Cette solidarité spontanée tissa des liens amicaux inattendus, mais très sympas pour l'ambiance générale, sur le terrain difficile des "6 jours".

Et des amis il n'y avait plus que cela sur le terrain de nos souffrances ...

 

 

 Alain et sa famille, du plus petit jusqu'à l'adorable toutou,

 

 Gilbert célèbre de la Trans Gaulle à la trans Europe, en passant par Antibes et la Mille Kil

 

 

 

 

 

Christian un autre ami fidèle des épreuves multi days


 

 L'ami Jean-Bernard le sanglier des Ardenne, et sa fille inlassable assistante durant 6 jours avec son jeune frère,

pour son Papa vénéré !

 

 

 Mimi et Bernard un couple d'amis adorables , toujours en action pour de beaux podiums internationaux mérités,

 

 

 Une autre Mimi amie aussi gentille, Kikou elle aussi, sur la 2ème marche du podium,

 

 

 L'ami P'tit Franck, immanquable sur tous circuits !

 Même très fatigué, toujours sur le terrain !

 ou pas loin du terrain, prèt à repartir dès son réveil ...

 105km par jour ! Et toujours le désir d'égaler les meilleurs, au prix de trop généreux efforts, de son domicile breton de Rennes, jusqu'aux incroyables lieux de ses rendez-vous si fous, réalisés à pieds, en train, ou en co voiturage ...

Quel artiste de génie que ce jeune Ultra marathonien là ! ! !

 

 

 

 Et Jimmy ! Quel ami pour tous !

 

 

 Et Seigi l'ami champion  japonais amoureux de la France !

 

 

 L'ami Patrick au genou rafistolé, par d'étranges atelles, et qui bondi comme un ressort du fond de ses basquettes OKA

qu'il a adopté pour longtemps, depuis les 8 jours NFL de Monaco 2011 il me semble. Patrick ne jure que par elles, ses supers pompes OKA, comme les ont adopté bien d'autres amis de l'Ultra, sur ces parcours si durs et si longs.

 

 

 Et Jean, toujours présent, égal à lui même depuis si longtemps dans cette difficile discipline de l'Ultra

 

 Et Gégé, ce géant ami de tous les passionnés des 6 jours d'Antibes et du Luc aujourd'hui !

 

 

 

 

C'est lui le créateur du French Festival Internationale d'Ultra Marathon, qui chaque année depuis 2006, entretiendra cette organisation si complexe et fragile, pour le bonheur de plusieurs centaines de passionnés de l'Ultra, venus parfois de plus de 20 pays différents de la planète Terre !

 

 

 

Les coupes et médaille ont déjà récompensé avec émotion, d'innombrables participants.

 

 La paélla traditionnelle clôturera les festivité sous les immenses tentes blanches, autour de tables de centaines de convives, gourmands et bavards, s'éclaicissant la voix, au rosé frais de Provence.

 

 

Sylvie reçoit ici les félicitations d'une animatrice, pour son dévouement dans de nombreuses circonstances.

S'il y eut de nombreuses et nombreux bénévoles sur le terrains, dans les cuisines, et ailleurs, il y eut Sylvie en particulier, qui dès le premier jour, sans me connaitre, me prêta les clés de sa voiture personnelle, pour me permettre de ravitailler ma championne allemande Martina, au supermarché du Luc, à 7 km de l'autodrome de nos épreuves, alors que le bus prévu pour la navette, n'était pas disponible le premier jour.

Sylvie m'a beaucoup touché de tant de confiance spontanée. J'ai su plus tard que Sylvie se dévouait  pour des entreprises d'aides aux enfants. Par exemple elle nous expliqua que la simple collecte de bouchons plastiques, bien menée, pouvait rapporter suffisamment d'argent, pour l'achat d'un fauteuil électrique destiné à un enfant handicapé.

 

 

Une autre personne aussi discrète qu'attentive aux évènement des lieux, m'enchantera par les photos qu'elle délivra sur le site du French Festival International du Luc. Il s'agit d'Anne-Marie KERHORNOU, grace à laquelle je me suis permis d'imager mon récit de cet évènement annuel, extraordinaire. Voilà en bouquet de clôture, quelques images de la beauté naturelle de cette garrigue de terre et roches si roses, des Baumes du Var dans le massif des Maures, images qu'Anne-Marie récoltait entre les prises photographiques des coureurs et autres évènements de la course.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est beau la Provence au mois de mai !

Jean-Claude

4 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 30-05-2013 à 09:13:18

Alors à demain JC et merci

Commentaire de gdraid posté le 31-05-2013 à 00:41:35

Merci Jean-Louis, et la bises à vous deux !
Jean-Claude

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 03-06-2013 à 20:17:39

Tu comprendras que pour un coureur de cross comme moi, tout ça, c'est une histoire d'extra-terrestres. Et en plus, sous le soleil !!!

Sinon, en tant que Lutin, j'apprécie les fleurs.
A plus Jean-Claude.

Commentaire de gdraid posté le 05-06-2013 à 11:46:12

Merci Thierry pour ce commentaire sympa !
Je connais assez bien, par de nombreux récits Kikourou, tes qualités de Lutin d'Ecouves marathonien entre autres, elles font de toi souvent, un géant de la CAP, que j'envie beaucoup.
Au plaisir de te revoir Thierry, dans ma région des 25 bosses peut-être, au milieu des roches, des fleurs de bruyères, et parfois même des sangliers de Cerny ?
Jean-Claude

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !