Récit de la course : Trail du pays de Sault - 30 km 2013, par Francis31

L'auteur : Francis31

La course : Trail du pays de Sault - 30 km

Date : 9/6/2013

Lieu : Espezel (Aude)

Affichage : 498 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 autres récits :

un podium pour Flo

Dans notre projet de tenter aller au bout du terrible Ultra Trail Sobrarbe fin juin (à en croire le vécu des uns et des autres sur de précédentes éditions. Lire les récits de Michel, Romain, Steve ou Yvan pour s'en convaincre), il nous fallait bien nous tester sur une distance un peu plus longue qu'à l'accoutumée. 

Et le trail du pays de Sault avec ses 30 kms et 1700 m de D+ annoncés correspondait tout à fait à notre souhait.

Flo ayant travaillé tout samedi, c'est un peu tardivement que nous rejoignons Romain à Espezel pour une pasta party façon "gens du voyage"; repas qui permettra à Romain de nous donner une idée précise de ce qui risque de nous attendre en Espagne : un gros coup de chaud.

 

Ce qui n'est pas le cas en ce crépuscule : à peine 10 °C !

 

 

Cette fraicheur ne nous empêchera pas de passer une nuit agréable à 30 mètres de la ligne de départ.

Levés plus d'une heure avant le départ, nous avons tout loisir de déjeuner, récupérer nos dossards, nous préparer et discuter avec les uns et les autres.

Michel, venu se rassurer sur le 18 kms, nous prend en photo quelques instants avant le départ.

 

Photo Michel

 

On peut y voir un Romain au regard déterminé, une Flo souriante et confiante et moi-même plutôt crispé : le trail du Cagire a laissé des traces et le petit footing réalisé jeudi ne m'a pas du tout rassuré (j'ai ressenti des points d'inflammation inquiétants et une grosse fatigue dans les jambes)… Mais j'ai promis à Flo de l'accompagner quitte à ne pas faire la totalité du parcours si ces inflammations devenaient risque de blessure.

 

Le départ est donné et dès les premières foulées, mes inquiétudes disparaissent; j'ai de bonnes sensations !

 

Photo Michel

 

Avec Romain et Flo, nous laissons partir le gros du peloton et nous retrouvons quasiment derniers …

 

 

Peu importe, nous trouvons notre rythme et après avoir parcouru un peu de piste, être descendu vers une route,

 

 

nous remontons vers Mazuby d'un bon pas

 

 

Et refaisons assez rapidement la jonction avec un groupe puis arrivons à hauteur de "l'équipe" composée de Julia, Stéphanie et Jean-Louis avec qui nous allons parcourir quelques encablures.

 

 

Après les intempéries des jours derniers, je m'attendais à un terrain plus que boueux, or il est relativement sec.

Le temps est également de la partie : il ne pleut pas !

 

 

Et malgré un ciel couvert, nous pouvons profiter des paysages (cela me change de la semaine dernière)

 

 

Romain nous avait prévenus : je pars tranquillement et dès que je sens j'accélère!

Et le voici qui s'éloigne petit à petit. Me sentant bien en jambes, je serais bien tenté de "sucer sa roue" !

Mais j'ai promis à Flo de rester à ses côtés. Alors je l'encourage et la motive à ne rien lâcher…

Et pour l'instant, dans la longue montée vers le col de la Fage, elle ne lâche rien, creusant même l'écart avec nos poursuivants.

Elle aura par contre du mal à se laisser aller dans la descente vers Niort de Sault; un caillou dans la chaussure la titille : arrêt obligatoire.

Les premiers concurrents du 18 kms nous dépassent peu après Niort, l'occasion d'être bluffé par l'étonnante facilité de ces athlètes!

 

 

Un bout de remontée et nous voici au ravitaillement (annoncé au 15ème km, il est en réalité au 13ème et il n'y a que de l'eau!)

 

 

La montée se poursuit et débouche sur une piste. Nous sommes à mi-parcours et Flo commence à avoir du mal à relancer sur les faux plats. Je lui conseille donc d'alterner course tranquille tant qu'elle peut et marche soutenue…

Elle retrouve de l'entrain dans la montée au Pic des Sarradis, remontant même 2 concurrents

 

 

Et prend même son envol dans la descente technique vers Roquefeuil !

 

 

Arrivés en bas, nous nous engageons sur la longue, très longue piste vers le Pic du midi local…Flo accuse un peu le coup et se contente de marcher et de relancer de temps en temps…J'essaye de l'encourager ce qui a comme seul effet de l'énerver : "Je fais ce que je peux…Tu n'as qu'a partir devant…"

J'aime bien quand elle s'énerve comme ça, ma Flo, c'est bon signe : elle doit encore avoir de l'énergie en réserve

 

 

 Voilà que la pluie arrive et le froid se fait vite sentir…

 

 

Et la descente vers Espezel ne se fera pas au rythme escompté : Flo est "cuite"  et s'efforce de gérer cette fin de parcours.

A l'entrée du village, Julia et Jean-Louis nous rejoignent et nous dépassent. J'invite Flo à rester dans leur sillage, mais non, elle ne peut vraiment pas.

C'est donc à allure modérée et sous une pluie désormais battante que Romain nous accueille à l'arrivée.

4h19 : c'est un temps qui nous convient …Même si le final a été laborieux pour Flo, elle a la distance dans les jambes. Je suis également rassuré car je me suis vraiment bien senti sur ce parcours…De bon augure pour la fin juin !

 

Après nous être rapidement changés, nous voici dans la salle des fêtes à deviser pendant l'annonce des résultats des différentes catégories quand la voix du speaker annonce "1ère V1 féminine : Florence ….!"

Flo, incrédule, tourne la tête de gauche à droite, n'y croyant pas

 

 Photo Michel

 

Et pourtant si, elle est bien sur le podium! Et heureuse d'y être (mais consciente de la relativité de ce classement inespéré)

 

Photo Michel

 

La suite est beaucoup plus simple : un très conséquent et très sympathique apéritif dinatoire qui nous fait vite oublier le ravito minimaliste : A Espezel, ils savent recevoir !

Prochaine échéance : fin juin ! Et ce sera une autre paire de manches !

 

4 commentaires

Commentaire de Kauffmann francis posté le 11-06-2013 à 22:56:33

Bravo à vous!

Commentaire de Berty09 posté le 12-06-2013 à 00:07:20

Ne cherchez plus, l'esprit trail c'est chez Flo et Francis! On se donne mais jamais on s’affole. Bravo, bonne continuation.

Commentaire de laulau posté le 12-06-2013 à 13:19:00

Bravo à vous deux !
Tu seras bien prêt pour Sobrarbe !

Commentaire de Gibus posté le 15-06-2013 à 17:23:19

Toujours sur de beaux trails le Francis

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.24 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !