Récit de la course : Montaud Roc - 13 km 2013, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Montaud Roc - 13 km

Date : 14/7/2013

Lieu : Montaud (Isère)

Affichage : 921 vues

Distance : 13km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Le BouK et sa première victoire

 

La première victoire du BouK


Aujourd’hui 14 juillet les courses se bousculent au calendrier ! Fleur du Roy à Correncon (dernière édition a priori ?), Corniches du Drac à Marcieu, ITT à Val d’Isère, Trail de Montaud à… Montaud. Et même la veille le 1er Trail de Chamrousse ! Jolie région dis donc

A la lecture des résultats passés et de la présence du légendaire Michel Riondet, la Corne est bien motivée pour courir ce trail qui devrait être sa seule course de Juillet. Le BouK, dans un souci altruiste, l’accompagne pour ce périple.

Nous arrivons sur ce mini-plateau de l'entrée du Vercors dès 9h, il fait beau (et déjà chaud !), nous sommes tout de suite garés dans un champ, ça m’a tout l’air d’être bien organisé ce petit trail !




Nous fonçons aux inscriptions, et c’est un comble, les pré-inscrits font la queue alors que nous sommes enregistrés tout de suite ! En cadeau un produit local, tant mieux !!!

Retour à la voiture pour se préparer, mais je suis déçu… Aucune tête connue !!! Pas de breton, de goéland, d’indien, de gaulois, du boucher…. Dur dur pour le BouK People ! Trop de courses aujourd'hui comme je l’ai dit en introduction ? On est quand même environ 160 coureurs au départ.

Et là, que décident la Corne et le BouK HdT ? Tant qu'à faire ? De faire un One-Shot ! Surtout avec un photographe dans la première ligne droite ! Le départ est donné par les trailers en chœur, et les deux guignols s’élancent en tête de course, c’est pitoyable…… Dur moment pour l’organisation et pour le monde du Trail.

Et très vite je lâche prise et laisse passer la locomotive… et ses wagons… Rhô l’hécatombe pour le BouK ! 25 places plus tard je suis à une cassure, ça y est l’hémorragie doit être terminée. Et la Corne qui avait maintenu le one-shot n’est plus que 5-6 places devant.

Et les « cassures » du parcours commencent ! Oui car le parcours va être de type « accidenté », façon sacré trail des collines ou encore foulée de méaudre ! En tout cas j’étais un peu inquiet après 14 jours sans une minute de sport mais ça a l’air de bien se passer.

Les montées ne sont pas sèches et l’on peut courir, cool je suis avec la Corne mais attention il est sur le parcours adulte lui. La première féminine s’envole, derrière ça remonte aussi, encore, mais bon… Le profil devrait nous convenir : une bonne montée, une looooooongue descente et la remontée finale.

Ca monte, ça monte, jusqu’à ce qu’on passe au mode marche… C’est cool on est en forêt on ne souffre pas trop de la chaleur, puis la Corne passe en compagnie d’un trailer en jaune fluo. Bon, je me mets en mode BouK 2012 ? NON. J’essaie de raccrocher, et à la faveur des relances je nous emmène tous les 3. D’autant que devant les coureurs ont pris la poudre d’escampette, heureusement que c’est super bien balisé. 2-3 fois je sens que mon jaune va passer mais je ne le laisse pas prendre le relais !

Enfin on bascule, je ne sens plus la Corne mais seulement mon coureur jaune fluo, cool ça démarre par du technique j’envoie les watts… Mais il ne décroche pas. Sentier forestier j’allonge la foulée, il ne décroche pas. Bon… L’impression d’être à 100% physiquement alors que l’on n’est qu’à mi-course… Je me dis qu’au pire j’aurai fait le travail sur la première moitié pour ne rien regretter.

Pas mal de passages en boue, bien négocié, jusqu’à… la chûte !!! Oh qu’elle est belle celle-là ! Fais chieeeeez ! Ca doit bien faire depuis la Ronde du Mont Aiguille 2010 que je ne m’en suis pas pris une belle de la sorte !

Coureur fluo : «  ca va »

Moi : « oui oui c’est bon ! (sauf que je suis sale maintenant) »

Coureur fluo : « fais gaffe quand même »

?

Quand même ? Dois-je croire qu’il constate qu’effectivement je suis en sur-régime ? Ou qu’il peine à me suivre or ça n’a pas l’air d’être le cas ? Ou un hommage à l’expression favorite du FZ avec « vois avec la tomate » ou encore « pk tu dis ça » ? Bref.

Et finalement un peu plus loin je me retourne et le vois filer tout droit, puis ne le vois plus ? Sur le coup je me dis qu’il s’est arrêté pisser (bon en fait il venait de se faire une cheville…). Toujours est-il que ça me donne le peps pour vite filer filer filer !

Petit passage en forêt où l’on a un chouette panorama sur Tullins en bas, cool ! C’était même surtout pour ça que j’étais venu !

On rejoint en plus une partie bitumée (pas longtemps) puis une descente au ravito, un gars en noir au loin mais je ne le rattrape pas et suis obnubilé par ne laisser aucun contact visuel avec mes poursuivants ! Une place de glanée car un no lopette team semble avoir un souci (crampe ?).

Ravito km7 , ouf, plus que 6 kms, une gorgée de coca et je file, et ça… descend encore !! On coupe une route et encore une descente… jusqu’au km 9.7 et hop, virage à gauche, changement total de course puisque ça GRIMPE et quelle grimpette !

Le coureur en blanc que je suivais de loin depuis la fin du ravito s’envole, je ne peux que marcher dans cette partie, mes quelques tentatives de foulées sont ridicules.

Mais surtout… J’en vois 4 voire même 5 coureurs derrière moi ! Non ! Non ! Pas après 4 kms de descente à fond ! Triste. Par contre pas de coureur jaune ni la Corne.

Le premier me passe… Physique d’ultra, en bâtons, impossible à accrocher…

Puis deux coureurs en bleu : un coureur du 25 kms, et… Celui qui marchait dans la première montée ! Discussion d’après course, il n’était pas bien, a vomi et est reparti !

Mais l’hémorragie en reste là. Derrière moi le sosie de Kuashev mais on est pareil. Et l’écart avec ceux de devant se stabilise. Et enfin… La bifurcation avec le 25 kms, plus que 1.5 kms pour nous. On arrive dans un sentier en U, ça sent le money time, le jeune bleu a filé et n’est plus visible, et j’essaie de terminer au mieux la montée pour distancer mon kuashev-bis, allez ça passe, relance sur bitume il est à 10-15m, ça sent bon, photo, on redescends un dernier single qui longe le parking et c’est l’arrivée !

1h14mn45sec, 17ème place sur 92, super !

Mais surtout... Je suis classéE 1ère senior F !!! Mon nom en haut de la liste oui oui oui la grosse blague

Ravito d’après course (avec limonade locale s’il vous plait !), et l'on refait la course avec Kuashev-bis, mon coureur fluo, le jeune bleu, puis Knet et Richard, ou encore Manu qui, pire que la Honte du Trail, a pris le départ 7 minutes après nous !!!

S’ensuit l’arrivée des autres coureurs et du grand parcours, la Corne en 2h59mn55sec, ouf !

 

Un bien beau trail, très très bien organisé, avec une belle ambiance familio-sportivo-locale !

 

 

7 commentaires

Commentaire de Corne de chamois posté le 14-07-2013 à 20:30:28

Belle course en tout point. Ca change des grosses usines du trail (LUT, STL, Faverges...)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 14-07-2013 à 20:38:51

Je ne comprends pas toujours la Corne...
Il lutte pour qu'on fasse le LUT puis le dénigre.
La STL reste pour lui un excellent souvenir.
Faverges selon la Corne -> "Mon plus beau trail" !!!

Commentaire de Berty09 posté le 14-07-2013 à 23:28:43

Récit toujours très vivant, bonne route Bouk.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-07-2013 à 08:35:45

Merci Berty !

Commentaire de Knet posté le 15-07-2013 à 07:39:18

C'était vraiment une course sympa, avec des bénévoles au top. la dernière montée est violente !!! en tout cas félicitations pour ta première place féminine, c'est sympa ;) J'ai vu qu'il y avait aussi une certaine "Vincent" qui avait fait la deuxième place en senior femmes :)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 15-07-2013 à 08:37:23

Tu as raison, j'en ai pas beaucoup dit sur l'organisation, mais M-T-O c'est du bien huilé !
Bénévoles bien placés, avec indications tout au long du parcours. Photographes à gogo. Résultats le dimanche soir. Ravito sympa et local. Bravo !
Bon courage pour les Passerelles !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 16-07-2013 à 08:30:16

La vache, c'est déjà l'automne en Isère !
Bravo pour ta 1ère place féminine, c'est toujours ça de pris !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.38 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !