Récit de la course : La Ronde des Vendanges - 10.7 km 2013, par zakkarri

L'auteur : zakkarri

La course : La Ronde des Vendanges - 10.7 km

Date : 7/9/2013

Lieu : St Mamert Du Gard (Gard)

Affichage : 492 vues

Distance : 10.7km

Objectif : Se défoncer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Le récit

Le jour J est arrivé, la course de St Mamert et ses 10,7 km à parcourir. Une épreuve qui me tient à coeur, car l'an dernier j'avais réussi à rentrer dans les 5 au scratch. Puis Saint Mamert est à coté de Clarensac, et le très sympa organisateur Philippe Chambon, donne vraiment envie de courir sur ses terres.

Nous sommes 315 au départ, dont mes 6 potes coureurs de "Courir à Vergèze" et des amis coureurs comme Pierro qui est venu d'Arles pour courir ici. Le ciel est gris, il fait lourd, très chaud même, mais la bonne ambiance est au rendez vous ... Claude Razon fidèle au poste est présent au micro.

J'ai une légère pression avec mon dossard n°5... il va falloir que j'assure, que je m'arrache, malgrè les sensations actuelles, un peu court encore après un mois d'entraînement.

17h30 le coup de feu est donné, je me place dans la roue des premiers, dont Christopher Berraho, Abdelhak Bendaya, les ténors du circuits régionals... mais ça va trop vite, au bout de 200m je lâche. Derrière reviennent un gars de l'ACA, et Armel Lefloch un équipier de Lunel Athlé qui court sous les couleurs de VO2 Triathlon. Fait assez rigolo, j'avais jamais vu ça sur une course... il y a également un être à 4 pattes sans dossards, qui est venu courir avec nous. Ce chien pas assez rapide pour courir avec les 4 devants ... à ralenti et s'est donc invité à ma course....

Après 1 km me voilà seul en 7ème position, je passe les 2 bosses sans encombres, je ralenti même, j'accélère peu après sur le replat, Daniel Devred un super V2 revient de l'arrière, je prend son sillage ... je devrais dire nous prenons son sillage... j'ai toujours le chien aux basques ... j'aime les animaux mais la compétition étant synonyme de lutte et de nervosité, je me dis que si le chien vient à me faire chuter... je risque fort de montrer les dents !....

Heureusement, dans une descente j'arrive à larguer le toutou, ouffffouffff. Walter Hapard un autre coureur, que j'avais réussi à maitriser lors de ma victoire à Saussines, est là, en forme dans ma roue... Daniel Devred prend plusieurs mètres aie... c'est au tour de Florian Perrier de revenir comme un avion. Il nous laisse sur place, je commence à avoir quelques difficultés à maintenir le rythme. Après un passage dans un sentier en sous bois, nous retrouvons pour 300m, une portion de route, je suis maintenant 10ème.

C'est reparti pour un long morceaux sur monotrace, ça monte de plus de plus... je n'en peux plus... c'est maintenant Olivier Bruc qui me dépasse... je me dis qu'il faut que j'arrête l'hémorragie... je m'accroche. En haut surprise, je vois débouler Daniel qui s'est trompé de chemin et qui fait demi tour, il a perdu au moins 100m dans la bataille. Arrive une partie technique en descente dans un sentier, un régal, allez il ne doit rester que 3 kms. Les idées positives reviennent, l'écurie est proche je reviens fort sur Olivier et Daniel.

Encore 1 km, nous récupérons un long chemin en ligne droite, je vois a une centaine de mètres Walter, il sera dur à aller chercher, par contre j'ai encore mes 2 bonhommes à porter de fusils. Je n'ai plus de forces, mais je ne lâcherai rien, j'essaye d'allonger un maximum, dernier sentier, j'enchaîne, Olivier à l'air de marquer le pas, mais pas assez pour le passer sur la ligne droite dans le vilage !

Je finis carboniser mais heureux, j'ai tout donné ! Je tappe dans la main de Philippe, et Claude me fait un peu de pub au micro... les potes arrivent, on débrieffe, Eddy est content de sa course, il a assuré.

Moi je bat mon record de 49 secondes, mais je suis loin au classement. Un podium à la fin, je suis 3ème sénior, ça fait plaisir. Connaître le parcours ça à du bon... je reviendrais l'année prochaine si c'est possible, avec le dossard 11 accroché au maillot !......


1 commentaire

Commentaire de gunger30 posté le 16-09-2013 à 21:33:32

Bravo pour ta course, podium en +, et merci pour ce récit @+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !