Récit de la course : Sainté Trail Urbain 2013, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Sainté Trail Urbain

Date : 3/11/2013

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 805 vues

Distance : 30km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

Le récit

Saint Etienne en urbain, ça doit être cool

Comme son grand frère le LUT, le Lyon Urban Trail, le STU, le Sainté Trail Urbain est né en 2012.

J'en suis cette année.

 

30 bornes, 2500 marches environ en exploitant les multiples possibilités du relief aux alentours.

La foule, au pied du Zénith, est loin d'être celle de Lyon.

L'ambiance est bonne et sans prétention.

 

Le départ est donné pour les 500 coureurs et plus sur l'épreuve en individuel.

Nous sommes plus de 1000 avec les relais.

 



L'itinéraire est sympa et très vite nous trouvons les premières portions de marches.

Celles-ci sont en paquet de vingtaine ou trentaine avec un replat entre.

Nous sommes encore bien frais et cela se passe bien.

 



Nous faisons le tour du cimetière.

Une fille est à mes côtés avec ses trails minimalistes où l’on voit les orteils.

Ca ne glisse pas trop avec ça ?

Non, ça tient bien, me répond-elle.

J’ai des doutes.

Surtout, il ne faut pas se cogner sur une pierre.

 

Un gars fait sa pub en disant qu’une rando VTT passe par là dans l’autre sens.

 



Nous redescendons en ville et passons place de l’hôtel de ville puis place Dorian.

Des gens nous encouragent et il y a des groupes de musiques, cool.

La visite du centre ville est vraiment sympa.

 

Nous montons dans le jardin des plantes. Déjà 6 kil au compteur.

Les barres d’immeubles sont nombreuses par ici.

 

Le passage dans le bois d’Avaize voit nos appuis se dérober parfois.

Ca glisse un poil mais c’est sympa. Ca fait trail.

 

Nous approchons de la fin du 1° relais et après avoir fait le tour du bassin de Janon, l’épouse de Pascal de Photogone nous tire le portrait. Allez Gibus !

 

Un petit verre vite fait au ravito et j’accroche aux gars avec qui je suis.

 

Nous remontons le long d’une butte avant de repartir en ville.

 

Le parc de l’Europe est grand et sa traversée s’effectue rapidement, faut dire que ça descend.

Attention aux marches glissantes quand même.

 

Nous descendons toujours puis remontons à travers une autre cité.

 

Toujours l’exploitation maximum des marches, tip top.

 

Nous arrivons, au kilomètre 21, au moment clé du parcours : le puits Couriot.

 




Sa traversée et sa remontée sont géniales.








Nous passons dans la salle des pendus où les vêtements des mineurs avec les casques sont accrochés en l’air à l’aide de cordes.

Pascal nous photographie.

 

Le 2° relais et 2° ravito sont dans l’ancienne usine à l’extérieur.



Nous redescendons les marches.

Je m’attarde pour prendre pleins de photos.

Super endroit.

 

La suite nous fait passer dans une zone avec des pavillons puis après quelques immeubles de nouveau, nous attaquons le dessert, la montée du parc de Montaud.

Là les jambes commencent à crier.

Par 10, 12 les blocs de marches se succèdent.

 

En haut la vue est belle.





Il ne reste plus qu’à redescendre de l’autre côté.

On aperçoit le stade Geoffroy Guichard et le Zénith.

 





Kms 28 nous passons devant le chaudron. Ah la la, que de souvenirs là dedans quand j’étais petit garçon.

 

Bon, faut pas s’écarter de l’objectif.

Depuis la fin de la descente, le retour sur le plat est dur.

Les quatre derniers kilos sont pénibles pour moi.

Je n’ai plus de jus. Cela est dû au trail de Belfort 15 jours seulement avant.

Pas assez de repos le Gibus.

 

Je monte les marches du Zénith et franchit la ligne en 3h14.


J’ai plus de 900m de D+ au gps comme beaucoup d’autres.

 

Vraiment une belle épreuve à faire et à refaire (plus frais).

Mais comme on dit, faut pas faire de pub.

4 commentaires

Commentaire de Trimoreo posté le 12-12-2013 à 15:55:27

Super d'avoir pris le temps de prendre autant de photos et de nous les faire partager. J'ai bien aimé le parcours un peu plus long cette année avec le passage devant l'IUT et la Fac de la Métare (souvenir...).
Super récit et bravo pour ta course.

Commentaire de Kirikou69 posté le 12-12-2013 à 17:10:22

Sympa toutes ces photos. J espère que l'année prochaine , il y aura un petit tour à Geoffroy Guichard.

Commentaire de ch'ti lillois d'vizille posté le 12-12-2013 à 18:33:58

J'aime les récits ou il y a plein de photos.
Pour une fois, je ne l'ai pas pris mais je termine quand même 3' derrière toi. Quand on n'est pas dans les premiers, moi je trouve toujours super de profiter du décor et de ne pas avoir le nez dans le guidon et encore moins sur le chrono.
Pour ma part, au GPS 310XT j'ai 725d+ pour 30.27

Commentaire de bubulle posté le 12-12-2013 à 22:01:17

Eh oui, c'est trop beau, Sainté. Ce qui explique que j'y serai l'an prochain, grâce au changement de date. J'en salive déjà d'avance!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !