Récit de la course : Trail des Lucioles - 29 km 2014, par Gazel

L'auteur : Gazel

La course : Trail des Lucioles - 29 km

Date : 1/2/2014

Lieu : Riotord (Haute-Loire)

Affichage : 613 vues

Distance : 29.5km

Objectif : Se dépenser

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Belle demi-journée cet après-midi à Riotord !

Ce samedi 1er février, belle demi-journée de sport, de bol d’air, de bruine et de neige !

En effet, je suis arrivé un peu avant 16h dans ce beau village de Haute-Loire, situé à proximité des 2 autres départements, la  Loire et L’Ardèche. A cette heure-là, une pluie fine nous accompagnait déjà.
Salutations aux 2  Pascal,  François, Charles, Eric, et Jérôme !  A chacun sa distance de prédilection, puisque le trail des Lucioles se décline sur 3 distances.

Le départ dans le champ de boue au fond de vallée ne donne pas trop envie, mais sert d’échauffement. Au premier km de plat succède la montée, qui nous fait passer de la pluie à la neige. Au début c’est de la neige mouillée,  qui finit par tremper tous les vêtements. A la buée qui a envahi mes lunettes dès le début, se rajoutent les gouttes de pluie ou les flocons fondus : la visibilité ne sera pas le point fort de ce trail, je pense alors à  ce champion de tir à l’arc qui est presque aveugle et qui fait confiance à son instinct… Il fallait avoir un bon instinct de trailer pour courir ce samedi en pleine confiance.

Apres 1h15 de jour, les premières frontales s’allument, et les sentiers bien enneigés procurent le plaisir du coureur sauvage et libre. Les portions où je coure seul accentuent ce plaisir. Je ne suis pas seul longtemps, car la première féminine n’est jamais très loin de moi. Les 3 ravitos permettent de repérer les trailers proches.



Le froid humide, autour de -2 à -4°C n’est pas accompagné de vent, la protection de la forêt est là. La traversée de rivières demande une attention particulière, malgré cela, mon pied gauche plongera dans la dernière rivière jusqu’en haut du mollet. Ma frontale ne peut pas tout faire, la fatigue et le manque de visibilité dû à la buée et aux flocons de neige dans le faisceau lumineux sont un gêne certain.

Le souvenir des 3 éditions précédentes me fait garder du jus pour le final, je me souvenais en effet d’une dernière cote dans le 4 derniers km. Après cette côte, je lâche les chevaux dans le descente, je distance de 100m la première féminine et je termine avec les 2 mollets à la limité de la crampe, mouillé, mais heureux d’avoir parcouru ce bout de montagne sauvage.
Je termine ma 4ieme édition dans la nuit et les chutes de neige. La limite pluie neige est descendue d’au moins 300m, le parking est devenu enneigé et la route du retour se fera à 40-50km/h jusqu’ à Firminy. Là, les clameurs du Chaudron et des buts verts qui se succèdent auront réchauffé la proche région stéphanoise. Mais cela, c’est une autre histoire.

Merci en tout cas à Pascal et autres organisateurs

Un bonus : une photo de la magnifique édition de 2012, magique par la neige et le ciel bleu !

 



2 commentaires

Commentaire de PhilKiKou posté le 18-05-2014 à 11:21:38

Bon anniv' et beau récit ;-)

Commentaire de Gazel posté le 19-05-2014 à 14:24:03

Merci pour l'anniv et le récit
Du coup, hier, j'ai remis ça et terminé le 30 km du trail de Tarentaise : 3h30 d'effort, alors qu'il n'y avait ni neige, ni nuit, ni buée, contrairement à Riotord : le trail, ce n'est jamais pareil ni répétitif, et c'est pour cela que j'aime !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !