Récit de la course : Semi-Marathon Grenoble-Vizille 2014, par kiki38

L'auteur : kiki38

La course : Semi-Marathon Grenoble-Vizille

Date : 6/4/2014

Lieu : Grenoble (Isère)

Affichage : 571 vues

Distance : 15km

Objectif : Balade

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

EYBENS - VIZILLE en RANDO !

Impossible de vous raconter mon semi GRENOBLE - VIZILLE car je n'y participerai que l'an prochain, ou dans quelques années !.....Et oui, ce sera quand ma blessure contractée il y a maintenant près de 2 ans sera qu'un lointain souvenir et me permettra à nouveau de courir.

Comme l'an dernier j'ai décidé d'y participer tout de mème, d'une autre façon, avec la rando au départ d'EYBENS.

Cette année, nous sommes de vrais participants, nous avons droit à un dossard, que je m'empresse de récupérer samedi soir.

Dimanche matin, arrivé 7H45, à EYBENS, pas de problème pour se garer à proximité. Une foule d'individus converge vers la place centrale, des jeunes, des moins jeunes, beaucoup de dames,avec des batôns, sans batôns,des randonneurs, des marcheurs, des touristes.....Devant l'église, lieu de rassemblement, que de monde : plus de 1000 personnes prendront le départ, pour 15 kms  de petites routes et de chemins.

8H45 : échauffement avec une coach que j'aperçois sur un podium. Je retrouve mes copinnes de la GV de ST ISMIER, avec qui je fais du ski de fond, mes pôtes marcheurs de la GV de CROLLES. A peine le temps de régler mes batôns, à 8h25, un groupe a visiblement pris le départ avant l'heure et sans que je remarque le moindre signe de départ officiel.

Avec mes pôtes de CROLLES, nous leur collons vite aux basques car gardant tout de mème les bonnes habitudes de la CAP, je sais bien qu'il faut se trouver devant quand il y a autant de monde et des chemins étroits qui nous attendent. Bien que marchant, ça va vite. Au bout de 300 m, 1ére montée, route étroite, puis chemin. ça commence bien, mon genou me pique déjà. Descente étroite, je m'aperçois que pour suivre le groupe de tète, il faut courir, pour moi ce sera plutôt trotinner, en faisant attention de ne pas tomber.

Tiens, las, je connais, c'est le départ habituel du cross des chataignes, à BRESSON, nous retrouverons d'ailleurs une partie de son parcours et notamment une montée raide, qui n'en finie pas. Je suis complètement largué par les vrais marcheurs(ses) actifs, impossible de les suivre, ils vont trop vite.

Voilà sur notre gauche le golf de BRESSON, une partie légérement vallonnée, en sous bois, très agréable. J'en profite pour faire la causette avec les uns et les autres, c'est sympa, très bon enfant. Arrivé sur le plateau de JARRIE, je m'aperçois que pratiquement tout le monde courre, c'est bizarre pour une rando ! j'essaie de faire pareil.

Nous devons arriver à mi parcours, voilà le ravitaillement au ''chateau de bon repos'', le bien nommé ! et un ravito des plus appétissants, avec des produits locaux délicieux : fromages divers, terrinne...Comme tout au long du parcours, les bénévoles sont super sympas et souriants.

Me voilà reparti en direction '' des  chaberts'' par un chemin assez large, souple, c'est agréable. C'est la partie du parcours que je ne connais pas. Dés la 1ére petite montée je décide de ne plus courir et ralentir, mon genou me brule, mes quadriceps me font mal, et puis je suis venu pour faire une rando cool ! Un marcheur m'accompagne sur une bonne partie du parcours, on discute, je prends le temps d'admirer le paysage.

Nous voilà à MONTCHABOUD, l'arrivée approche, avec une grande descente que j'effectue avec prudence;des dizaines de marcheurs me dépassent. Arrivé à VIZILLE, après un passage sous le tunnel nous retrouvons les '' vrais '' coureurs du semi et nous entrons dans le parc du chateau. Pour nous, marcheurs, la traversée sera très courte et voici déjà la ligne d'arrivée, les vieux réfexes ne m'abandonnent pas, je ne peux m'empécher de regarder ma montre : 11 h ....Super ravitaillement commun avec les coureurs, c'est une très bonne idée. Et voilà que je tombe sur la fine fleur des kikous : le KEKE, déjà très affuté, leBOUK, dans son improbable tenue, et bien d'autres....Ils semblent très occupés à refaire la course.....

Je ne m'attarde pas et prends rapidement la navette, qui me laissera à EYBENS à 12h10.

Conclusion : excellente matinée sur une rando et un parcours des plus agréables, une organisation et des bénévoles au top, un mélange de marcheurs très divers, des belles rencontres. C'est aussi une bonne façon de participer à un événement sportif qui devient déjà incontournable.

RDV samedi à l'ASPARUN pour une course ( encore une marche pour moi ) chère au coeur de notre BOUK.

2 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-04-2014 à 21:07:45

Salut Christian,
Ben ça avait beau être une rando ça se tirait la bourre dis donc !!! Bon faut guérir maintenant !

PS : 1000 participants à la rando !!!

Commentaire de le_kéké posté le 12-04-2014 à 13:11:39

Pas facile d'être randonneur, même là tout le monde se tire la bourre. Il ne reste plus que le trail pour discuter tranquille en marchant. Bravo kiki !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.25 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !