Récit de la course : Semi-Marathon Grenoble-Vizille 2017, par El Tamanoir

L'auteur : El Tamanoir

La course : Semi-Marathon Grenoble-Vizille

Date : 2/4/2017

Lieu : Grenoble (Isère)

Affichage : 600 vues

Distance : 22km

Matos : Mon tél

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un dimanche matin à Brié

 

 

En promenade matinale ce dimanche matin à Brié, je note une atmosphère inhabituelle : Pas de voitures avec porte-skis pressées d’arriver à Chamrousse, du monde au bord de la route avec des gilets jaunes, un son de fanfare venant de l’horizon...

Mais que se passe-t-il ?



Soudain une voiture avec haut parleur passe à toute vitesse, à bord je reconnais le très sympathique Gérard D’Aniello, qui, tel le directeur sportif du Tour de France, annonce au micro l’arrivée très proche des premiers.

 

"Des premiers ?"

C’est alors l’illumination : Mais c’est bien sûr, c’est le jour de la GTA, la Grande Transhumance d’Avril !!

 

Ils arrivent alors, tout d’abord de manière très clairsemée : 2 gars au coude à coude, poursuivis par Laurent et Jérôme, les locaux de l’étape, toujours présents et aussi rapides.

Puis ça se densifie, avec un long lux ininterrompu de coureurs et coureuses.

J’explique à quelques-uns que c’est plus rapide de rejoindre Vizille en continuant tout droit, mais rien n’y fait, ils descendent tous sur Vaulnaveys…. Sans doute un manque de lucidité dû à la montée de Brié qui aura laissé quelques traces…

Napoléon, lui, ne s'était pas trompé, en faisant Vizille-Brié sans passer par cette interminable ligne droite, qui à coup sûr l'aurait fait tomber de cheval d'endormissement. L'histoire en aurait sans doute été changée... ou pas.


La route devient noire de monde, je commence à avoir le tournis en essayant de repérer des visages familiers, amis, collègues, Briataux ou habitués des pelotons isérois.

Voilà quelques profils connus par les amateurs de courses locales :

Maurice infatigable


Farid toujours avec le sourire


Steph The Girk a changé de lunettes (en fait, non...)


Momo forever


Pat en formule Trail


Le KB seul devant tous


Bip Bip reconnaissable entre 1000


Euh, il me semble avoir déjà vu cette mine patibulaire quelque part....


Fox Trot passe tellement vite que je n’ai même pas le temps de déclencher….

 

Je ne suis pas souvent spectateur, mais malgré le froid je n’arrive pas à quitter le bord de la route.

 

Tant de différences : Hommes, femmes, divers, jeunes, vieux, des petits, des grands, des maigres, des moins maigres, des styles aériens ou terre à terre, des visages dans l’effort, la douleur ou au contraire dans le plaisir avec le sourire, des solitaires, des couples, des trios, des quatuors, des équipements dernier cri, des tee-shirt cotons et shorts de foot, des licenciés d’athlé, des coureurs du dimanche, bref autant de profils et de motivations différentes…

 

En même temps, cette masse d’individus forme un tout : tous partis du même endroit, ils ont ce même objectif de franchir cette ligne qui les attend, synonyme de victoire quelque soit leur place.

 

J’essaie de prendre un max de photos, il se trouve que plus de 90% seront floues ou mal cadrées… Ne s’improvise pas Philippe Durbet qui veut  !

Ci-dessous quelques clichés des déguisements qui contribuent à mettre l’ambiance…. et des photos sympas non ratées.

 





























Bref cette grande transhumance ne peut pas laisser indifférent. Très éloigné des petites courses locales qui me sont chères, le Semi est sans nul doute le grand événement populaire de la course à pied en Isère.

3 commentaires

Commentaire de Albacor38 posté le 10-04-2017 à 21:11:53

C'est vrai qu'il y a un truc de magique sur le Grenoble-Vizille...
Il suffit de voir toutes ces bananes qui fleurissent sur les visages que tu as capturés au bout de ton APN.

Et Maurice impayable qui change pas et qui toutes les années à l'arrivée nous dit: "faut que j'arrête, je devrais pas ! Faut que j'arrête..." Non mais surtout pas Maurice car toute la beauté de ce sport est là : des hommes, des femmes, des jeunes et des moins jeunes de toutes les couleurs de l'arc en ciel mais tous unis par cette même volonté du dépassement de soi et le goût de l'effort.

J'aime pas spécialement le bitume mais j'adore ce semi qui est toujours une grande fête de la CAP.

Merci pour ton récit mon bon Tamanoir

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-04-2017 à 21:12:36

Récit du mois

Commentaire de Trixou posté le 10-04-2017 à 23:10:21

C'est vrai que côté ambiance ca a l'air sympa cette course.
(il a encore maigri bip-bip !)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.14 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !