Récit de la course : Semi-Marathon Grenoble-Vizille 2015, par El Tamanoir

L'auteur : El Tamanoir

La course : Semi-Marathon Grenoble-Vizille

Date : 5/4/2015

Lieu : Grenoble (Isère)

Affichage : 884 vues

Distance : 22km

Matos : Ma casquette rouge et mon buff Cross des Chataignes 2012.

Objectif : Faire un temps

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

A la rencontre de Napoléon

J’essaie d'imaginer la réaction de Napoléon s’il avait croisé 3000 coureurs multicolores et déguisés venant à sa rencontre…. Il serait peut-être reparti illico sur l’Ile d’Elbe, où il aurait pu profiter d’une retraite tout de même plus confortable qu’à Ste Hélène,  mais comment aurait-on alors appelé la route ?

Cette question métaphysique résonnait certainement dans toutes les têtes des lève-tôt qui avaient bravé la caillante de ce 5 Avril, jour de Pâques, et date de la 3ème édition du Grenoble-Vizille.

Le moment le plus dur de la journée : sans doute celui où il a fallu tomber la polaire et le survêtement pour laisser le sac à la consigne, les 20 minutes suivantes étant passées à l’échauffement, ou plutôt au réchauffement, mais sans grand succès. J’enviais la présence d’esprit, l’ingéniosité et l’expérience  de Fox Trot, qui, à défaut de costume de grognard ou de loup, avait enfilé un sac poubelle en laissant passer la tête et les bras… Certes, cela ne lui donnait pas de grands espoirs de gagner le concours de déguisement, mais il pouvait au moins garder de précieuses calories, et ensuite espérer faire trébucher ses poursuivants en leur balançant le sac dans les jambes.

Après avoir versé ma dose de sciure dans les nouvelles toilettes sèches et particulièrement apprécié l’odeur du bois fraichement découpé (entre autre), il fallait déjà rejoindre le sas de départ.

Là, bon moment de rigolade / séance photo avec l’Ignoble, le Bouk, Albacor, Bruno, Isma, Fox Trot, Stéphane, Philippe… Et c’est parti !!

Albacor part très fort comme à son habitude, je sais bien que je ne dois pas essayer de le suivre, en même temps je n’ai pas envie de le laisser partir, alors j’essaie de tenir le rythme, sans doute un peu trop élevé pour moi… Je passe à côté de la Champa team avec entre autre Franck, Hélène et Seb, puis rattrape Fox Trot, qui a un rythme qui me convient bien.
Mais Albacor ne s’en laisse pas compter, je dépasse donc Fox Trot au pont d’Eybens et essaie de garder Albacor dans ma ligne de mire. Première montée plutôt difficile, mais je relance dans le replat à l’entrée de Tavernolles et rejoins finalement la Conserve au rond point.

On attaque alors la deuxième montée ensemble, je sens son souffle rauque dans mon cou et m’attends à le voir repasser devant, mais c’est Eric qui nous double tous les deux l’air de rien, trop facile pour lui…

La montée est très sympa avec beaucoup de spectateurs et d’encouragements, je tape dans les mains des potes qui sont sur le côté, et mesure ma chance d’être là à faire cette course…
Tiens, je n’entends plus le râle d’Albacor, c’est quand même plus agréable de courir sans bruit de fond…

Arrivé sur le replat, j’essaie d’allonger un peu, l’Ignoble a déjà fini la première partie du Duo en claquant un magnifique 43’ (à vue de nez dans les 20 premiers coureurs), il est ainsi aux premières loges pour saluer et encourager tous les participants qu’il connait, c'est-à-dire un bon tiers du peloton.

Je retrouve des jambes dans la descente et rejoins tout d’abord le Kényan Blanc qui entame sa saison (et qui a l’air un peu entamé lui aussi aujourd'hui , mais attention aux prochaines courses), puis Steph the Girk, redoutable sur le plat, et que je m’attends donc à revoir un peu plus tard…

Mais arrivé à Vaulnaveys, ça descend toujours et je continue sur ma lancée. Je rejoins Nath qui fait la 2ème partie du Duo, je l’encourage, on check, et ça continue.

Je ne vais pas décrire les derniers kilomètres, aussi longs et monotones qu’un récit de XXXXX (remplacez XXXXX par qui vous voulez) mais on comprend pourquoi Napoléon a choisi d’aller directement de Vizille à Brié sans passer par Vaulnaveys….

L’arrivée est la même que l’an passé, avec une traversée du Parc en apnée où on ne prend pas le temps de regarder les carpes ou de faire une balade en poney, et la dernière ligne droite en sprint où on donne ce qui reste.

A noter un très beau duel entre une fille et un gars, tous les 2 avec un tee shirt blanc des troupes de montagnes, et qui se sont doublés/redoublés sur les 4 derniers kilomètres sans échanger un regard ou une parole (ils ne devaient pas être de la même compagnie, ou bien ils s'étaient engueulés la veille sur le temps de cuisson des oeufs à la coque). Victoire sans bavure du gars qui lance une accélération progressive dans le dernier kilomètre, alors que je passe la fille dans la dernière ligne droite.

Après la ligne d'arrivée, je retrouve Eric qui termine son premier semi en moins de 1H40 ! Voilà quelqu’un qui fait une entrée directe dans la catégorie Kéké sans passer par l'étape de jeune Padawan... Albacor arrive peu après et atteint son objectif de -1H45.

Le ravito est bien mieux placé que l’année dernière et particulièrement abondant (en tout cas quand j’y suis passé).  Je retrouve Philippe et Isma qui ont envoyé du lourd, puis Franck qui a bien carburé lui aussi. A noter les superbes temps de Bernard the Creqs en 1:38, 4ème V3 et d’Olivier en 1:21, 4ème
V1.

Récupération du sac ultra rapide puis je rejoins la team Brié Sport, hyper active à la distribution de flyers pour le Cross du Pain le 28 juin à Brié (au cas où vous n’auriez pas eu le flyer… :-)

C’est là que je rencontre aussi Gilles, qui avec le club d’Uriage lance la première édition de l’Uriage Trail Running le 24 mai, un nouvel événement qui s’annonce aussi plus que sympatique, à noter sur les calendriers !

Au final, une très jolie 3ème édition du SGV, avec une organisation particulièrement bien rôdée. Près de 3000 coureurs et autant d’objectifs et de ressentis différents. C’était vraiment sympa de le faire avec autant de têtes connues, sinon c’est sûr il y aurait de quoi se sentir un peu seul dans la foule.

 

P.S. Un appel à témoins a été lancé pour retrouver un homme de taille moyenne, d’une trentaine d’années, qui aurait été vu pour la dernière fois devant la Halle Clémenceau ce matin vers 9H30, et qui semble ensuite avoir disparu de la circulation. Connu par certains sous l’appellation Bouk HDS, et reconnaissable à sa casquette de chasseur ou son bonnet péruvien, l’individu en question présenterait des signes dépressifs suite à ses récentes contre-performance sportives, et doit faire l’objet de la plus grande attention. Si vous détenez des informations à son sujet, merci de contacter au plus vite le CDCHS 38 qui transmettra.

14 commentaires

Commentaire de fifidumou posté le 06-04-2015 à 00:25:02

je vous en supplie retrouvez le Bouk pour le Trail du Connex du 17 mai . Sans lui ce ne serait plus le vrai Trail du Connex.
Et bravo Pierre pour cette super course avec un recit à l'avenant, rapide et plein d'humour... On en redemande
signé Phil

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 06-04-2015 à 10:59:17

Hélas mon fifi je ne pourrais être présent à l'édition 2015 du Trail du Connex...
Mais je le recommande VIVEMENT et CHAUDEMENT !!!

Commentaire de El Tamanoir posté le 06-04-2015 à 12:26:19

Mais comment ne pas faire le Trail du Connex à St Georges le 17 Mai ? La seule question que l'on peut se poser, c'est quelle distance parmi les 3 proposées ? J'ai bien envie de me lancer sur le grand parcours cette année, même si le 15 Km de l'an passé était parfait...

Commentaire de Albacor38 posté le 06-04-2015 à 09:27:21

Superbe récit Tamanoir :)

Je suis resté longtemps dans ton sillage : dans la montée tu ne semblais pas si fringuant que ça. Par contre ta seconde partie de course semble parfaite. J'ai d'ailleurs des photos de toi dans la traversée du parc où tu sembles (semble hein) frais comme un jeune gardon.

NB: Au dernières nouvelles Bouk aurait déposé un dossier de candidature chez Germanwings. Il est vrai qu'il a déjà un sourire de stewart. Ces nouveaux projets témoignent que tout va bien. Ouf !

Commentaire de El Tamanoir posté le 06-04-2015 à 12:59:41

Oui je crois qu'il faut que j'apprenne à te laisser partir pour mieux te rattrapper, j'ai payé dans la montée l'effort des 5 premiers Kilomètres... Mais je ne te rattraperai peut-être pas toujours...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 06-04-2015 à 11:01:59

Superbe récit Tamanoir !
J'en reviens pas qu'il y ait eu duel entre Albacor et toi, comme quoi les lignes bougent ce qui me donne de l'espoir :-)
Belle course en tout cas, et OUI, on avait de la chance d'y être, nous, les gens chanceux d'être en bonne santé.
Quant à moi, ça fait 24h que je cherche une excuse valable, je me donne 24h de plus !
Je pense que j'utiliserai une formule de notre Albacor, "Je trouve cependant un soutien inespéré en la personne de la seconde féminine dont le rythme hypnotique des mouvements de hanches sera une source de motivation jusqu'à l'arrivée" !!

Commentaire de El Tamanoir posté le 06-04-2015 à 14:50:22

Oui cette année, tu ne pourras pas utiliser l'excuse du short perturbateur ! :-)

Commentaire de patator38 posté le 07-04-2015 à 16:20:42

Quelle surprise et découverte que la vraie identité de « el tamanoir » assis à 2 pas de mon bureau.
Moi qui me faisais un plaisir de le taper sur les 4S VTT ou route, voilà-t-il pas que Monsieur « el tamanoir » se met à surperformer en CAP. Bravo encore Bravo…
J’ai raté mon coup au départ, j’aurais dû faire un selfie avec cette brochette de stars au lieu de prendre simplement « les vilains » en photos…. Photoshop ne pourra rien pour vous…et promis je reviendrais….je reviendrais pour la course au saucisson

Commentaire de El Tamanoir posté le 07-04-2015 à 16:46:14

Bienvenue au club Patator ! :-) Nul doute que si tu deviens aussi fort en CAP qu'en vélo, ça promet de belles arsouilles dans le peloton...

Commentaire de lisa38 posté le 08-04-2015 à 10:08:15

bravo à toi aussi :)

Commentaire de El Tamanoir posté le 10-04-2015 à 13:16:21

Merci Lisa ! Bien joué à Parménie malgré les conditions difficiles !

Commentaire de the dude posté le 08-04-2015 à 14:16:41

Merci pour le récit bien sympa à lire et bravo pour ta course, avec fumage de Conserve propre et net.

Quant au coureur disparu dont tu parles il correspond parfaitement à la description du sinistre individu qui se serait rendu à la Bastille le lendemain de la course (lundi de Pâques) pour dépouiller les jeunes enfants et leurs mamans des centaines d'oeufs en chocolat et autres friandises qu'ils avaient ramassées dans les buissons.
Il se serait justifié devant les forces de l'ordre - juste avant d'être anesthésié - en hurlant qque chose comme "faites pas chier bande d'enfoirés, fait 3 jours que je bouffe de la salade pour cette foutue course de merde".
Le mystère reste entier...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 08-04-2015 à 21:51:35

Nen-mé-hoooooooooooooooooooooooooooooo

Commentaire de El Tamanoir posté le 10-04-2015 à 13:20:07

De nouvelles informations sur ce cas préoccupant devraient être disponibles ce dimanche, une équipe de reportage est prévue à Noyarey... Affaire à suivre...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !