Récit de la course : Cross du Figaro - 6 km Marche Nordique 2014, par Bert'

L'auteur : Bert'

La course : Cross du Figaro - 6 km Marche Nordique

Date : 18/5/2014

Lieu : St Cloud (Hauts-de-Seine)

Affichage : 735 vues

Distance : 6km

Objectif : Faire un temps

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

CROSS DU FIGARO, Marche Nordique (6km, 125m D+) : Une victoire qui fait du bien :-)

 

 

Juste après avoir entrainé et partagé avec ma sœur Sophie son 1er Eco-Trail de Paris, celle-ci m’incite vivement à la rejoindre au prochain Cross du Figaro : « 6 km, c’est de la rigolade et… tu vas gagner ! »

« Euh… tu crois ? » Un peu hésitant, je prends le temps d’étudier la question et finis par me dire : « Allez : allons voir ! ». Le parc de St Cloud est un de mes terrains de jeu préféré et le Cross du Figaro, est une course festive de légende, même si la formule a bien évolué.

Tout en m’inscrivant, je m’empresse de repérer le parcours  et fait même un test, à J-8, en 41mn30 environ : content de ma vitesse, avec près de 2 minutes de moins que le vainqueur 2013 !

Avec plus de 150 inscrits, la concurrence risque cependant d’être rude, qui plus est en apprenant qu’Hakim Bengoua, vainqueur du dernier Eco-Trail, est sur la liste… Nouveau duel en perspective ?

 

Jour J :

Avec un départ à 11h30, et habitant à quelques minutes du parc, pas de stress le matin. Il va juste faire chaud avec ce beau soleil et déjà 20°C.

Sur la ligne de départ, je fais la connaissance d’Henri, futur 4e, qui tient à souligner mon geste du dernier Eco-Trail. Nous échangeons beaucoup sur l’évolution de la discipline et sur Hakim (finalement absent, concentré à préparer les championnats du monde).

Le départ est légèrement retardé et, après vingt bonnes minutes à cuire, malgré une petite bouteille d’eau prise par sécurité, j’ai déjà presque soif avant même le départ !

Le départ est finalement lancé. J’attaque tout de suite à fond et nous sommes trois à prendre la tête et nous détacher, dont un marcheur sans batons (!) que je ne connais pas. Et pour cause, Jacques Clotaire, que je découvrirai après, fait sa toute première course !

En attendant, ça fonce et je cherche avant tout à me caler et m’accrocher à ce rythme très rapide. Le premier km est bouclé en à peine 6mn30.

Ça monte et je commence à me détacher avec Jacques. J’essaye de bien régler mon rythme de respiration. Au bout de la 1ère cote : Sophie m’encourage et me demande si j’ai besoin d’eau ? Je me demande comment je pourrais faire sans risquer perdre 1 ou 2 précieuse seconde.

Nous effectuons une longue boucle sur un plateau ce qui permet de constater les écarts et voir que le trou commence déjà à bien se faire. 

Nous attaquons ensuite la 2e côte avec ses lacets et son terrain de terre et cailloux. Une voiture électrique ouvre la parcours mais se traine et commence à gêner au point que je la dépasse (!) avant qu’elle ne reprenne son rôle d’ouvreur.

Tandis que nous doublons une famille de promeneurs, je teste mon adversaire en essayant d’accélérer un peu. Jacques ne se laisse pas décrocher. Malgré le dénivelé, le 2e kilomètre est bouclé en 6mn40.

Arrivée au plateau, on bifurque à gauche toujours à bon rythme. Au rond point suivant j’entends un promeneur dire à sa compagne : « écarte-toi… là, c’est du sérieux ! »

Le 3e kilomètre est encore avalé à 6mn35 de moyenne et je réalise qu’on est bien parti pour mettre moins de 40 mn !!!

Au bout de la ligne droite, nous entamons la phase du retour, devant 3 jeunes bénévoles qui cuisent au soleil. On commence doucement à redescendre et la vitesse augmente. Jacques tente à son tour de me lâcher mais je ne me laisse pas faire !

Le parcours défile et nous sommes toujours au coude à coude. Des spectateurs nous encouragent et je me demande comment ça va se conclure. La pente contribue à l’accélération générale et il faut rester extrêmement concentré pour toujours garder un pied au sol.

Moins d’un kilomètre. Je retrouve Sophie qui redouble d’encouragements !

Avant dernière ligne droite, je prends légèrement la tête. Au dernier virage, sous les derniers cris de ma sœur, je prends encore plus confiance, enclenche le turbo et produit un ultime effort pour garder les devants.

Le speaker commente l’arrivée au sprint et c’est d’une petite seconde que l’emporte, en 38mn11 seulement soit presque 9,5Km/h Sourire

        

 

Avec Jacques nous nous félicitons mutuellement de cette intense bataille du début à la fin. Je suis déshydraté et encore tout essoufflé en répondant aux questions, mais tellement content Sourire

C’est un plaisir rare que je savoure en plus avec ma petite sœur dont les encouragements auront été précieux.

Après une petite pause déjeuner, c’est avec Marie que je partage la joie de passer sur le podium. Jean-Pierre Papin, parrain de l’épreuve remet les prix et il est d’une simplicité et bienveillance avec chacun.

    

Voilà, en tout cas, une bien jolie course, avec un parcours superbe et varié, le tout dans une très belle ambiance de fête. Le Cross du Figaro a encore de beaux jours devant lui !

8 commentaires

Commentaire de Ponpon posté le 31-05-2014 à 00:35:39

Super Bertrand !! Si ça continue comme ça tu ne prendras plus de départ sur les trails et surtout tu vas arrêter de nous parler… ;-)

Commentaire de Bert' posté le 01-06-2014 à 16:19:04

T'inquiète Clément ! La marche nordique n'empêche pas le Trail... Au contraire :-)
J'espère même vite te voir à un prochain Off

Commentaire de bubulle posté le 31-05-2014 à 08:06:29

Nan, il va faire tous ses trails en marchant et nous mettre des mines dans les côtes. 1er de la TDS en marche nordique, ça aurait de la gueule, non?

En tout cas, bravo, bravo pour nous aider aussi à découvrir un peu cette "nouvelle" façon de pratiquer (dont je commence personnellement à être sacrément convaincu de l'efficacité)

Commentaire de Bert' posté le 01-06-2014 à 16:20:48

Merci Bubulle mais la TDS c'est autre chose !!

En tout cas la marche nordique permet de bien progresser et vivement qu'on partage ça un peu plus :-)

Commentaire de sabzaina posté le 01-06-2014 à 10:14:33

Mais c'est clair, il va plus vite lui en marchant que nous en courant!
Je renouvelle ici mes félicitations :)

Commentaire de Bert' posté le 01-06-2014 à 16:22:22

La vitesse me surprend toujours moi même.... Mais l'ambiance de la course et la relative brièveté de l'effort me vont très bien.

Je ne dirais pas la même chose sur un Ultra...

Commentaire de Bérénice posté le 02-06-2014 à 07:38:54

Bravo Bert' ! On s'est bien amusé et on a eu bien de la chance d'avoir le soleil pour l'ambiance (il a bien plu les jours avant et après ce dimanche !). On refait l'année prochaine ?

Commentaire de Bert' posté le 02-06-2014 à 08:30:45

Merci ! Tu fais de jolis progrès aussi :-)
Pleins de projets en perspective...
A refaire en tout cas

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 1.89 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !