Récit de la course : 24 heures de Roche la Molière 2006, par totoche58

L'auteur : totoche58

La course : 24 heures de Roche la Molière

Date : 10/6/2006

Lieu : Roche La Moliere (Loire)

Affichage : 1489 vues

Distance : 0km

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

Le récit

Bonjour à tous et à toutes .....Vous avez le temps j'espère ???? Hé oui ça y'est c'est fait mes premières 24 heures ....

Oui et je crois que je vais m'en souvenir ....D'abord merci et bravo à l'organisation pour sa gentillesse et sa disponibilité qui aident tant lors des moments délicats... Courage à vous les CLIP'S et ne lachez rien pour que cette épreuve puisse survivre .......

Allez passons aux choses sérieuses et plutot chaudes ,voire torrides....
Non non non n'allez pas vous imaginer quoi que ce soit mais il faut reconnaitre que la température au moment du départ doit osciller entre 28 et 31 degrés...Et je n'aime pas mais alors pas du tout la chaleur .....
C'est parti et tout va bien pendant 5 tours.....La je me rends compte que je ne suis pas parti comme il fallait ....D'une part je suis sur mon rythme de plat et à Roche la molière c'est montée descente plus ou moins prononcées sur plus de la moitié du parcours. En plus je me suis rempli comme une outre avant de partir et ça ne va pas .Au bout de trois heures je décide de faire une pause.Mes chaussures me font mal et je n'en peux plus de cette chaleur. Je repars tranquillou encore pendant 3 heures et re pause de 20 minutes Au bout de 6 heures je suis content . 42 kilomètres au compteur , pas de bobos et la nuit arrive ce qui devrait me permettre de récupérer un peu de cette température insolente .Je bois , beaucoup ( personne pour faire une remarque désobligeante ...non ??? Merci).

Et ça continue La fraicheur(13,15 degrés) tant attendue me fait un bien fou. Les 6 heures qui suivent avancent tout doucement mais surement... Je me prends une assiette de pates avec du fromage et cela me fait du bien . Après 12 heures j'en suis à 78 kilomètres et je décide de m'arreter surtout que mon estomac commence à ne pas aller du tout. En fait je ne peux plus rien avaler de liquide , ni de sucré. Une fringale terrible . Je ne peux plus rien faire alors je me repose. Je fantasme (et le mot n'est pas trop fort ) sur une salade mexicaine et ne me demandez pas pourquoi.Mais force est de constater que cette envie ne passe pas et je n'arrive pas à redémarrer. J'essaie de nouveau (2 tours)mais rien à faire les nausées sont trop fortes . Le réservoir est vide , je suis HS.Je me repose sans dormir , j'ai faim ,j'ai froid ,j'ai envie de tout arreter d'ailleurs tout à l'heure quand je me releverai j'irai rendre mon dossard et j'irai m'acheter cette maudite salade dont je reve tant..........(Espace de ronflements )........................

Quoi j'ai dormi ???? Oh hé pas beaucoup hein (à peine 1 heure)!!!!Je me lève, j'abandonne ou pas ??? La, au bord de la piste, Un courreur me prend littéralement par le bras et me dit que c'est par la que ça se passe et le pire c'est que je le suis et c'est reparti....Pendant 7 tours on ne se quitte plus et je tiens le coup mais mon coéquipier me quitte losque ses 100 bornes sont atteintes. Je me retrouve orphelin et du coup je replonge 3 tours plus tard dans la meme configuration à savoir manger ( bon d'accord je dois etre un estomac sur pattes.....)Heureusement je viens de dépasser les 100 bornes et il me reste encore 5 heures et des poussières et la ma sauveuse...C'est la femme d'un marcheur que j'ai rencontré la veille et qui voyant mon état de délabrement avancé me propose un bol de purée jambon que j'avale goulument mais suite à cela je m'endors aussi sec et encore une petite heure de moins ) A mon réveil j'hallucine mais je suis en pleine forme. Je repars tranquille et accélère progressivement... Je dépasse de plus en plus de courreurs et je me sens affreusement bien et ça dure e la je deviens fou mais vraiment fou. Je voulais faire 60 tours soit 120 kilomètres ....
Le pointage se fait à l'aide d'une puce et lors de mon dernier passage je me suis dit que 2 kms en 40 minutes c'était pas possible.
Oui mais voilà mes caculs alambiqués ont fait que je me suis arrété alors que j'avais le temps de les faire tranquillement et puis m.... je suis venu pour apprendre et peu importe le résultat .

118.2kms et 45 ème sur 82. J'ai rencontré des gens incroyables (Mme Noyel 89 ans pour 82 kilomètres ) un autre monsieur dont j'ai oublié le nom et qui , à plus de 70 ans se faisait son 3 ème 24 heures en quelques semaines. Réné que j'ai rencontré lors de la pasta party et qui est d'une gentillesse infinie,Roger38 un kikoureur et sa fille Laetitia qui ont su braver la douleur tous les 2 et m'ont impresssionné, l'un et l'autre,Le couple NAVARRO qui main dans la main termine avec 151 kms chacun et mon voisin de marcheur de la loire et sa femme magicienne de MA purée jambon.

Quant à ma petite personne je suis hyper méga over content .Les 120 bornes étaient largement dans les jambes et seul le climat et une mauvaise gestion de l'alimentaire ( et mon coté un peu à coté de la plaque ..) m'ont empeché d'atteindre cet objectif mais rien de grave
. Je me considère en apprentissage et je sais qu'à chaque fois j'apprendrai quelque chose qui me permettra de progresser petit à petit et surtout j'y ai pris beaucoup beaucoup , beaucoup de plaisir.

Vous etes encore la .....La prochaine fois je vous le ferai encore plus long le CR ( D'ailleurs ce sera fin aout pour les 24 heures de PLouvorn)...Merci d'avoir tenu jusque la et à bientot

Totoche88

4 commentaires

Commentaire de riri51 posté le 18-06-2006 à 20:49:00

félicitations et bonne chance pour tes prochaines tentatives!!!

Commentaire de L'Castor Junior posté le 18-06-2006 à 23:31:00

Salut totoche !
Félicitations !!! Où t'arrêteras-tu ? Nulle part ? Tant mieux, c'est également mon objectif ;-o)
En tout cas, 78 km en 12h sur un 24 h, c'était rapide... Je n'ose imaginer ce que ce sera fin août... En plus, en Bretagne, tu éviteras peut-être les grosses chaleurs ;-o)
Merci en tout cas pour ce CR toujours empli de gentillesse : pas de doute, c'est bien toi que j'ai eu la chance de rencontrer à Bures ;-o)
A bientôt j'espère !
L'Castor Junior

Commentaire de Kiki14 posté le 01-08-2006 à 10:25:00

Merci pour ton passionnant récit et surtout bravo a toi
et donc a la fin aout pour de nouvelles aventures
chapeau bas Monsieur le vosgien

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 04-08-2006 à 18:13:00

Joli CR en effet et surtout, belle performance !Que de souffrance et en même temps, que de plaisir !... Ca me laisse toujours admirative, ces épreuves...
Et ça me donne encore plus envie de faire les 6 h de CHAMBERY avec Sandrine (taz28) ;-)
Je ne rajouterai qu'un mot BRA-VO.
Bonne continuation et bonne chance pour les 24 h de Plouvorn.
Noëlle

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !