Récit de la course : Le Go Sport Running Tour du Château de Versailles - 15 km 2014, par Overnight

L'auteur : Overnight

La course : Le Go Sport Running Tour du Château de Versailles - 15 km

Date : 29/6/2014

Lieu : Versailles (Yvelines)

Affichage : 622 vues

Distance : 15km

Matos : Asics Kayano 20
T-shirt / short / casquette kalenji

Objectif : Faire un temps

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Course du château de Versailles

La course du château de Versailles – 15 kms

 

 

Pendant que le monde du trail regarde du côté des Mont-Blanc, Queyras, Chartreuse ou du Morbihan (y a de quoi rêver ce week-end !), je vais sagement courir à … Versailles (au niveau touristique y a pas à rougir... bon pour l'amoureux de l'aventure un peu + il faut le reconnaître:D)

 

1ère participation à cet événement festif du château de Versailles.

Avant toute déception, je ne vais pas parler beaucoup du cadre... pour la bonne raison que je connais très mal le parc:D... pour les aspects historiques et descriptions précises je ne peux qu'encourager le lecteur d'aller voir le récit de Godot qui en sait infiniment + que moi:)... Ici le lien

Je vais du coup m'attarder plutôt sur le contexte et les sensations de course.

 

 

A la base, je n'avais pas prévu de participer à cette course :

  • Prix pas donné (Ok je me suis incris pour New York mais justement ça me rend un peu regardant:D)

  • Grosse manifestation pour une distance assez courte ce qui ne m'emballe pas vraiment

  • Courir fin juin... à l'entrainement ok mais le risque de chaleur me laisse penser que les chances de chrono sont nulles pour moi.

    Mais...

  • Ma dernière course date de mi-mai et la prochaine sera fin septembre (du coup l'attente paraît longue)

  • Quelques potes/collègues me disent y aller (ça ça me motive!)... au final, on sera 5 à prendre le départ ensemble et un 6ème qu'on ne croisera pas (Et un 7ème qui est resté sous la couette).

  • Il y a des courses pour tout le monde et ça j'avoue c'est une belle initiative! J'inscris mon fils de 2 ans et quelques sur le 400m sans chrono (hum... dans le formulaire on ne pouvait pas mettre – de 3 alors pour une fois on va dire qu'il en a 3) en + c'est gratuit pour lui (ça compense le prix pour moi)!

     

Du coup cette course du château, sur la balance, elle me plait bien...

Bon question chrono au départ, je pense faire le lièvre pour les copains mais les 2 avec qui on a un niveau proche ont eu un petit mois de juin de course à pied et ne le sentent pas pour un chrono.

De plus, au fil des jours approchant, on constate que le temps ne sera pas génial... enfin si pour courir pour moi c'est parfait.... par contre l'option pic-nic avec les enfants on oublie !

 

Résultat : on décide pour des questions de logistique de mettre forfait le fiston et les non joggeurs restent chacun chez eux pendant qu'on va courir entre les gouttes. Et puis de mon côté je me dis que tans pis je vais faire la course pour faire au mieux et puis ça donnera un point de repère pour m'attaquer à la prépa marathon à partir d'août.

 

Nous voilà donc à 3 avec Pins (déjà là au trail des cerfs) et Arnaud au petit matin à rouler vers Saint Cyr dans un 1er temps pour récupérer les dossards chez l'ami Rico (merci à sa femme pour nous avoir récupérer les dossards !). Et puis on va se garer, on se change, dossards en place et on va sur le village départ retrouver Rico (qui lui a fait le trajet à vélo) et un collègue du boulot et c'est parti pour aller se mettre dans le sas.

 

On pense être bien placé car pas beaucoup de monde devant nous et puis en fait non on nous dit que le départ est + loin devant après le virage ... Donc on avance encore et ah bah oui du coup on est quasi au fond du sas 1h15.

 

Bon alors la... petite précision : Le gag !

 

Mon pote Pins me regarde et se marre en constatant que j'ai sur moi le dossard... de mon fils.

No comment... Inversion de dossard dans la voiture. Je suis dégouté mais je le prend bien. Tant pis j'ai ma montre pour connaître mon temps... Et le meilleur c'est qu'après l'arrivée on constatera que mon dossard est sur le ventre d'Arnaud (et le sien dans la voiture...) . Trop fort. Du grand n'importe quoi:D

 

 

Concernant l'entrainement :

  • Pas de préparation spécifique.

  • Un mois de juin un peu perturbé (Attaqué par des poils de chenilles urticantes... on rigole pas... et légère entorse qui me font sauter 3 séances : y a pire on est d'accord) mais finalement je fais un mois très proche des précédents...

  • En moyenne j'ai allongé un peu les sorties (1 sortie de moins qu'en avril/mai mais 15kms de +) et peu de fractionné.

  • Une dernière semaine sans ralentir avec 3 sorties pour 29kms.

Du coup, quelques doutes sur l'allure à prendre au départ mais je me dis que je peux partir sur une base de 1h08 d'après de savants calculs basés sur le 14kms de février (une bonne indication quand même:D) , mon meilleur temps sur semi, une progression supposée de N%, d'une fatigue cumulée de k d'une météo adaptée me concernant soit 1h08 et donc 4'32 au km... et je me note un 4'28 pour 1h07 si jamais... et d'ajuster ensuite. La montre va biper tous les kms donc pas trop de prise de tête de ce côté, je saurai à peu près me situer sans me lancer dans des calculs mentaux (compliqués quand le cardio est à bloc).

 

Bon allez... on abrège sinon je vais parler de la fréquence cardiaque cible:)

 

 

Top départ !

Le départ est lancé et au bout de 3/4 minutes on passe la ligne de départ (oui y a du monde hein!)... et euh... ça part tout doucement (normal ça rétrécit juste après la ligne avec virage à fond à gauche.... une drôle d'idée).

Je suis dernier du petit groupe de 5 et après le 1er virage comme ça avance vraiment pas je lance un « c'est pas la petite sortie du dimanche là hein, c'est une course:)  » et paf démarrage sur le côté. Je pars assez fort et sûrement un peu trop mais ça fait du bien. Je sais qu'avec ce genre d'accélération, peu de chance qu'un des copains ait tenté d'emboîter le pas et que la probabilité d'en revoir un sur la fin si je coinçais est plus importante (pas le genre à faire des départs canons : avec 3 marathoniens sur 4 il y a du gestionnaire dans le groupe:) ).

 

Après coup je me demande quand même si la plupart des joggeurs ne viennent pas faire cette course en mode balade quand je vois les temps vs le classement. Celà dit ça peut se comprendre car le cadre mérite quand même de s'attarder un peu.

 

Après quelques slaloms sur pavé et dépassement dans l'herbe à côté du chemin le paneau du 1er km arrive (et la montre bip quelques mètres avant : logique vu que j'ai pas dû prendre au + court) et 4'28. Bon vu les 100 premiers mètres très lent, je décide de relacher un peu car je suis sûrement un peu en sur-régime là (surtout que ça montait un peu l'air de rien) :).

 

Cette course contrairement aux dernières que j'ai faite est au final assez atypique :

  • D'abord cette drôle de sensation de faire une course tout en remontée... sur une 2ème moitié de course je connais bien mais dès le départ jusqu'à l'arrivée c'est finalement assez étrange

  • Le parc de Versailles... finalement ce n'est pas ce à quoi je m'attendais. J'imaginais des belles allées avec du gravier alternant avec du pavé, du bitûme et du gros chemin hyper carrossable. Mais en fait, il a bien plu, et les chemins sont plus variés que ce que j'imaginais et surtout.... je passe un sacré bout de temps à côté des chemins à courir dans l'herbe

Ces 2 éléments (dépassement continue et chemins piégeux) me prennent beaucoup d'attention et pendant les premiers kilomètres je lève assez peu la tête occupé à choisir mes trajectoires et à adapter ma foulée à ce qui se présente en croisant les doigts sur les parties herbeuses pour pas qu'il y ait un piège à cheville en dessous. Un détail aussi qui va m'embêter un peu toute la course: les clés de voitures et le téléphone qui vont pas arrêter de se balader dans ma porte de t-shirt car mal calés (bon sur 15kms ça passe mais ça dérange un peu l'air de rien)

Sinon j'apprècie juste de courir sous une température clémente, une pluie qui ne dérange quasi pas et de courir sous des belles allées d'arbres. Je sors un peu de ma torpeur quand on longe le grand canal pour la 1ere fois vers le 4eme kms.

Ces 4 premiers kilomètres défilent sur un rythme assez stable (entre 4'19 sur un passage plutôt descendant et 4'27) à une fréquence cardiaque forcément élevée après mon départ rapide (2eme km a 178 de moyenne et + de 180 ensuite en légère progression).

Bon avec tout ça, rien à faire, pas moyen de se caler sur un groupe ou un coureur... parfois quelques secondes avec un coureur mais ça ne dure pas... Au 5eme km pour la 1ere fois ma montre bip juste après le panneau : ça me rassure sur le temps qui me donne un 4'46 (non je ne suis pas en train de craquer le gps a dû me couper un bon virage même si j'ai dû dépasser un peu le 4'30 :D).

Le ravito... je le boude comme le suivant d'ailleurs(500ml de boisson et un gel ça devrait suffire) et ne change rien à ma stratégie de course :

  • Choix de trajectoires

  • Rectifications si nécessaire

  • Hydratation dans les passages sans risque

  • Coup d'oeil au bip de la montre qui continue à être synchro avec les panneaux avec vérif du cardio au passage.

Et puis vers le 7ème alors qu'on retrouve le grand canal, je prend enfin un peu de temps pour regarder (dommage en fait que le soleil manque à ce moment là pour sublimer un peu le tout), je commence à trouver des coureurs avec qui j'arrive à passer quelques dizaines de mètres : encore une fois rien de régulier... un qui me passe, je reprend, il accélère un peu, je redouble... bref c'est pas aujourd'hui qu'on va taper la discussion (d'ailleurs ça cause assez peu, et il y a très peu de spectateurs... j'imaginais la foule des grands jours avec du touriste à gogo mais non c'est calme sauf en haut du grand canal vers les jardins où on a le droit à quelques encouragements et un autre endroit mais je ne saurai plus dire où : il me semble quand on passe au plus près du château mais j'ai un doute... et non je ne risque pas de faire guide dans le parc encore !)

 

Les kilomètres passent, le peloton petit a petit semble s'éclaircir un peu et le dénivelé, bien que rien à voir avec un trail, est finalement + marqué que ce que je pensais.... je pense à Pins avec qui on parlait avant course d'un parcours tout plat (bon après réflexion c'est pas si plat qu'on imaginait même si c'est pas ça qui va me donner une excuse pour relâcher un peu)... Donc je sers un peu les dents pour ne rien lâcher : petites douleurs en bas du dos qui me travaillent depuis 15 jours, les jambes un peu raides mais le passage de la mi course puis des 2/3 (10kms quoi) me laissent penser que ça va tenir jusqu'au bout et que j'aurai encore un petit quelque chose pour finir.

 

A partir du 12eme je repère un maillot rouge et un maillot go sport (ça y en a plein alors c'est dur à suivre:D) qui sont sur le même rythme que moi... encore une fois j'ai l'impression quand même qu'on est pas super fluide et qu'il y a des a coups dans l'allure mais je tiens bon derrière... au bout d'un bon km je passe les 2, mais le rouge me repasse rapidement. On prend un petit chemin, où de nouveau il faut reprendre l'herbe pour dépasser, avec le maillot rouge on reprend une féminine et son lièvre qui avancent bien et le maillot go sport lui ne revient plus. On passe dans les « jardins » puis on revient vers le Trianon, et je navigue à quelques mètres derrière le binôme et le maillot rouge (on a accéléré dans le 14ème km et le 15ème n'est pas parti pour trainer non plus).

Et là, arrivée 500m indiquée (bon mon gps dit 400) et une bonne petit côte histoire de calmer un peu mais qui me permet de recoller les 3 lièvres que j'ai bien décidé de ne pas laisser devant:)...

On arrive sur une partie stabilisée et je lance le sprint (on se refait pas... même pas le dossard de la bonne course donc pas de classement mais bon... s'agit de faire de son mieux:) ) ce qui me permet de passer les 3 immédiatement et de reprendre aussi un paquet de monde devant qui ne semble plus trop pouvoir/vouloir relancer... sauf un maillot vert flashy à l'opposé qui accélère et me repasse à quelques mètres de la ligne pendant que je décélérais déjà:)

Mon maillot rouge fini aussi a bloc en sprint mais a dû mal se calculer car fini son sprint bien après la ligne:D.

L'arrivée n'empêche est bien sympa : ça applaudit, encourage... une bonne arrivée  et un public qui motive a donner un dernier coup de collier!:)

 

Bon bah avec ça... cardio à 194 à l'arrivée (faut que je revois mon max de 193:) ) et pourtant pas trop atteint : je marche normalement récupérer le sac ravito, la médaille (euh j'aurai ptet pas dû en avoir avec ce dossard mais bon je n'ai pas triché juste fait une boulette de switch de dossard)... par contre biomécaniquement je sens que c'est pas le top... le dos et hanche bof bof.

Et puis le chrono arrêté pile poil après la ligne me donne 1h06m27 donc très content avec un negative split retrouvé et accessoirement un peu + de 6min30 de gagner sur mon unique 15kms il y a 2 ans dans des conditions assez proches (y a pas à dire l'entrainement ça paie quand même!)

 

 

Au final, une très belle course agréable dans un endroit original. Dans le petit groupe tout le monde a atteint des chronos souhaités donc une bien belle journée de course.

Bon après, le ravito d'arrivée manque un peu de solide à mon goût, il y a quand même beaucoup de monde et pas évident d'avoir une course sereine si on cherche à faire un temps sans être bien placé dès le départ (le sas 1h15 n'est clairement pas occupé que par des gens visant les 12kms/h même si sur ce genre de course ce n'est pas une surprise) mais bon... en se plaçant plus tôt, avec une journée ensoleillée et en famille je n'hésiterai pas à revenir (moins pour une perf et + pour passer un bon moment).

 

 

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !