Récit de la course : Trail de la Côte d'Opale - 62 km 2014, par Mokiloque

L'auteur : Mokiloque

La course : Trail de la Côte d'Opale - 62 km

Date : 14/9/2014

Lieu : Wissant (Pas-de-Calais)

Affichage : 1682 vues

Distance : 63km

Matos : Hoka One One Rapa Nui
Salomon S-Lab 5l
Salomon Twin Belt

Objectif : Objectif majeur

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

21 autres récits :

Trail de la Côte d'Opale - 62 km 2014

Alors pas où commencer…

Début de course à pied en 2012, semi marathon en 1h39.
2013 premier trail et puis je m’inscris au 31km du Trail de la Côte d’Opale, je le termine dans la douleur, mauvaise préparation, prise de malto excessive, montée d’insuline, déshydrations… Je termine à 2 doigts du malaise.
La fin d’année est meilleure avec quelques trails de 20 km qui se passent bien.

2014, 30 Ans ! Il me faut un défi à la hauteur. Ca sera le 62 km du Trail de la Côte d’Opale.

Le parcours qui vous fait découvrir le site des 2 caps du Nord au Sud, toutes les difficultés du 31km et du 42 km réunies en un seul parcours.
C’est chez moi, je connais les chemins par cœur, je peux m’y entrainer toute l’année et c’est le plus gros de la région. 5000 Participants sur les 5 courses du week end.

Je me prends en main, alimentation et surtout je revois mon entrainement ! Terminé de courir comme un fou pendant 1h !

Fractionnés => 30/30,  1000m, 2500m, sortie en endurance fondamentale, sortie longue en rando course…

J’enchaine plusieurs compétitions de 20 à 34 km jusque mai avec une 10 ème place au scratch et 5 ème SEM à Licques (2h48 pour 34 km et 700 D+), puis le 52 Km des Coteaux de l’AA avec ses 1700 D+ m’en font baver mais j’en sors tout de même dans la moitié du classement.

Début juillet je descends un 10 km en 41’’ avec pas mal de gadoue, l’entrainement à payé !
Les vacances du mois d’août sont chargées, direction Chamonix et 100 km de rando course avec 6000 D+ dans la semaine.
A fin Août je totalise 1400 km et 20 000 de D+ et je me sens très bien.


Les 2 semaines qui précèdent le TCO je relâche vraiment, une seule sortie de 2h en Forêt et 2 petits fractionnés histoire d’avoir une bonne récup pour le Jour J. 1 semaine avant je tombe sur un dossard pour les Templiers et je me dis ‘’Chiche ?’’

En faite l’idée qui me trotte derrière la tête c’est que si je termine les Templiers j’ai 3 points pour m’inscrire à la CCC pour 2015 (1 point obtenu au Coteaux AA).
Goooo, à une semaine du TCO j’ai un nouvel objectif pour la fin d’année !
Pour ma chérie qui est inscrite sur le 31 km est très incertaine car après son entorse au Coteaux fin juin elle n’a pu recourir que fin Aout et la dernière sortie longue pour reconnaître le parcours n’a pas été joyeuse. Tant pis, elle y va quand même.

La semaine qui précède c’est dodo tôt tous les soirs, alimentions déjà au top depuis des mois mais je fais encore plus attention (j’ai perdu 3 kilos et ça fait du bien !).

 

Jour J !

Debout 4H50, j’avale une assiette de pate légère, 3 tartines de pains complet avec de la confiture et un petit café !

Je m’équipe tranquillement, tout est prévu. Je pars avec 1.5l de boisson iso fait maison et 0.5l d’eau. La stratégie est la suivante : je ne m’arrête pas au premier ravito à 21 km je fonce jusqu’au second au 42 km où mon voisin m’attendra avec mon ravito (Saint Yorre et ma ceinture porte gourde pour les 20 derniers km).

J’arrive sur place vers 7h30 il y a déjà du monde sur la plage, je suis calme et détendu, mon seul objectif étant de prendre le plus de plaisir possible !
8h00 Thierry Breuil arrive sur la ligne de départ qui est aussitôt donné !
Ca part fort sur la plage en direction du Cap Blanc Nez.


 Je pars à 5 :20/km et mon cardio est stable a 150 Bpm, je décide de garder ce rythme.
Après avoir passé quelques bâches d’eau sur la plage je remercie mes Hoka de maintenir mes pieds relativement au sec.



Km 3 je me fais doubler et j’entends déjà des souffles bien hauts… Je connais la suite alors je souris malgré ma position dans le dernier tiers des 430 concurrents. On sort enfin de la plage pour attaquer le Blanc Nez


Km 5 la montée du Blanc Nez, 169 marches et quelques faux plats, j’adopte de suite la marche rapide et je relance quand c’est possible et je double sans forcer quelques mecs.

Km7 => Km10 c’est 3 kilomètres de descente jusque Sangatte, je lâche tout et je commence ma longue remontée sur le flot de coureur. Je passe les 10 premiers km en 54’30

Km 12, seconde montée vers le Mont Hubert et même technique de marche rapide !
Bizarrement c’est dans les montées que mon cardio retombe (150-155) , je continue à remonter les concurrents un par un et je relance tout de suite en haut et c’est reparti pour la descente ou je dévale à nouveau à 4 :00/km (merci les hoka !) et je double….

J’enchaîne ainsi les 2 monts suivant (Noir motte et Mont de Sombre) avec la même simplicité en continuant à doubler de nombreux concurrents.
A ce moment j’ai une pensée pour ma moitié qui a pris le fameux départ de 9h30 avec les 18, 31 et 42 km soit presque 3000 personnes sur la plage !

Petite photo pour avoir un aperçu ! 

 

Km21 1h55 de course j’arrive au premier ravito où comme prévu je ne m’arrête pas ce qui me fait gagner une bonne vingtaine de place direct ! Sachant que juste à la sortie du ravito on attaque le dernier Mont (Mont de Couple) cela me permet de gérer tranquillement ma montée en m’alimentant.
Je gagne à nouveau quelques places dans la descente. S’en suis 4 km de plat descendant que j’avale à 4 :30/km en continuant de remonter mes places peu à peu.

Km 26 nous arrivons au croisement avec le parcours du 42km qui est parti à 9h30 mais n’a pas subi les 5 Monts. Eux n’ont que 10-11 km dans les pattes.
Je double donc des 42 et des 62 jusqu’aux fameuses dunes du Chatelet au Km29. Je garde un rythme cool dans les sable 6 :00km et les 2 km sont rapidement avalés.
Nous sortons sur la plage de Wissant à 2 km du point de départ mais direction le Sud et Ambleteuse où mon  voisin m’attend pour le ravito.

 

Km 33 un petit coup de moins bien dans les longs faux plats roulants, un gel antioxydant et 10 minutes après ça revient.
Km 35 je vois un Kikourou devant moi !!! J’entame la discutions avec Tonton Traileur qui m’explique qu’il ne s’attendait pas à autant de difficultés.

Nous discutons un moment du reste du parcours car même si coté D+ le gros est passé il reste encore beaucoup de sable et de dunes !!
Le long du sentier du Cap Gris Nez je le distance peu à peu et je me concentre à nouveau sur ce fameux ravito qui se trouve au KM42 car il se fait désirer.

Sur une portion à double sens le croise Thierry Breuil qui est sur le retour !!!! DEJA !! (J’apprendrais plus tard que le pauvre est parti trop fort et finira 4 ème)

Nous descendons sur la plage d’Audreselles et j’aperçois enfin le Fort d’Ambleteuse où se trouve mon fameux ravito.

Mais ce n’est pas fini… 2km de gros sable, très mou ou l’on s’enfonce terriblement à chaque foulées, puis des rochers recouvert d’algues avant de remonter enfin sur la digue.

Une dernière attaque jusqu’au fort où mon ami est là !
Ouf ! 3h58 pour 42km ! :D

 

KM 42 Je vais prendre le temps de souffler 5 bonnes minutes, j’enlève mon sac salomon et je m’aperçois que je n’ai pas bu assez alors je me venge avec la Saint Yorre et j’en profite pour prendre un Gel café stimulant en même temps. Le gout salé de la Saint yorre me fait un bien fou. Une petite pause pipi et resserrage de chaussures (j’aurais du m’abstenir….) et c’est reparti avec juste ma ceinture Twin Belt et 2 gourdes de 600ml pleine (1 eau, 1 boisson)

Tiens donc, Tonton Traileur est revenu sur moi pendant que je faisais ma pause, on repart ensemble et on passe le passage à gué pour reprendre la plage de galets d’Ambleteuse jusqu’aux fameuses dunes de la Slack.

KM 45 Effectivement la première dune est énorme, je rassure Tonton Traileur en lui expliquant que les suivantes sont moins rudes et passent mieux puis peu à peu je m’éloigne.



Je continue à dépasser énormément de 42km en perditions et quelques 62km de temps en temps.

KM 48 OUF ! Terminé avec le sable mou, même si je sais qu’il reste encore pas mal de plage et quelques belles bosses jusqu’au Cap Gris Nez. L’important pour moi c’est que j’ai amorcé le retour vers Wissant.
Je passe les 50 km en pile 5h, je fais le point : Les jambes vont bien, le mental aussi… un tube coup de fouet et GO !

J’arrive sur la fameuse partie à double sens ou je croise un gros paquet de 62km qui arrive encore, je les encourage tous car je sais que la route est encore longue pour eux.
KM 55 J’approche à grand pas du Cap Gris Nez, je me décide dans une montée à lire mes messages sur mon téléphone.

Le sentier qui longe le Gris Nez


Ma chérie qui me demande où je suis, puis elle m’annonce qu’elle termine en 3h23 et qu’elle est 10 ème sénior femme sur 115 ! Les larmes me montent aux yeux, je suis tellement content, elle qui n’y croyait pas et me parlait d’abandonner 2 jours plus tôt. Je lui dis simplement que je suis au Km 55 et que tout va bien.

Je prends mon dernier gel fresh je ne sais pas quoi et je continue mon interminable remontée sur les 42km et quelques 62km, un d’eux essaye d’emboiter le pas derrière moi jusqu’au Gris Nez qui est là ! Devant nous ! Nous montons tous les 2 le dernier escalier applaudis par de nombreux spectateurs (comme depuis le début de la course). A peine le temps d’apercevoir Wissant au loin, j’emboite la dernière descente et je laisse mon concurrent derrière, je ne le reverrai plus.

 

Encore 500 mètres de sable bien mou et c’est la délivrance ! La plage !

Un spectateur me dit qu’il reste 2 km mais au fond de moi je sais qu’il en reste un peu plus (59.5 à ma montre).
La marée est encore loin mais il y a un vent de fou de pleine face, j’ai du mal à apercevoir la digue au loin et je serre les dents. Un concurrent du 42 me passe et j’emboite le pas derrière lui pour me protéger, pour la première fois depuis près de 6h je lâche la machine et je laisse mon cardio monter au dessus de 170, on discute un peu la montre bip 61 je double 3 concurrents du 62 qui marche puis BIP 62 km au pied de la digue.
Je monte les escaliers de la digue sous les applaudissements de la foule, un ami est juste en haut et m’encourage mais je cherche après ma moitié…
Pas là pas grave je cours sur la digue sous les encouragements des gens massés tout le long et j’aperçois enfin ma chérie qui m’encourage et emboite le pas avec moi.

Nous courons main dans la main pendant environ 400 mètres puis elle me signale que l’arrivée est en haut de la rue et que ça grimpe alors on se sépare et j’accélère et double encore quelques 42km avant d’arrivée enfin à l’arche, un petit signe au photographe et je saute de joie.

 

 

 

63 km, 1450 D+, 18 km de sable et de dunes en 6h26

Tout le monde m’applaudit comme si j’avais gagné la course, c’était génial, j’entends des gens dire ‘’ Après 62 km (63 plutôt) il arrive encore à sauter !!’’.
Une médaille et un petit tour au ravito, 2 grands verres d’eau et je m’assois 5 minutes pour réaliser un peu… je l’ai fait… ca y est.

Encore quelques photo avec ma moitié en sortant avec les médailles et les dossards avant de rentrer chez nous. A cet instant je ne sais pas du tout mon classement et j’espère être dans le TOP 50. C’est plus tard dans la soirée par texto que je l’apprends.


Récap de mes positions :
Blanc Nez KM8 : 174 ème
Sangatte KM10 : 157ème
Hervelinghen KM21 : 82 ème
Slask KM45 : 66 ème

Je termine 44 ème sur 391Finishers, 431 au départ et 21 ème Sénior homme :D




 

Grosse douleur au pied droit après avoir enlevé mes chaussures…. Trop serré… j’ai le releveur en feu… :-/ Glace, glace, glace… et repos ! Dans 6 semaines c’est les Templiers.

Voilà, un petit coucou à Tonton Traileur qui fini 4 ème V2 15 minutes après moi avec qui j’ai taillé la discut un petit moment.

 

J’espère que ça vous à plus et que ça vous à donné envie de venir visiter la Côte d’Opale.

10 commentaires

Commentaire de Tonton Traileur posté le 17-09-2014 à 17:30:18

BRAVO Christophe !
trés heureux d'avoir partagé un bout de chemin avec toi.
vraiment un trés beau terrain de jeu que tu as là, la Cote d'Opale c'est d'la balle !!!
au plaisir de te croiser à nouveau ...
PS: va falloir songer à changer de casquette ... et remplacer cet affreux "rouge S....on" par le "rouge Kikourou" :-)

Commentaire de jack91290 posté le 17-09-2014 à 21:56:14

Bravo.
y a meme pas la photo avec l'obus!!
Jack

Commentaire de Mokiloque posté le 24-02-2015 à 17:40:12

C'était tellement drole !! :D

Commentaire de Mokiloque posté le 18-09-2014 à 10:49:05

Merci !!!

hihi, Tonton j'ai commandé un patch pour mettre sur mon sac à dos, c'est déjà bien :D

Commentaire de ddfutmb posté le 18-09-2014 à 10:51:32

Un grand bravo pour cette course sous-estimé selon moi. Avec la chaleur et les dunes, ça peut même devenir un enfer. Tu as mis une bonne demi heure dans les dents de mon chrono de l'année dernière :-)
Encore félicitations à toi et ta moitié par ailleurs. Et ça vaut le coup de se battre pour aller faire la CCC. Bonne chance pour les templiers. Et au plaisir de se faire un entraînement sur la côte d'opale. C'est également mon terrain de jeu !! :-)

Commentaire de Mokiloque posté le 18-09-2014 à 15:16:23

Merci :) j'ai lu avec attention ton récit UTMB il y a peu !

Effectivement on pourrait se faire une bonne sortie dans les monts de wissant genre rando course quand le cœur t'en dit :)

Commentaire de sebmelalix posté le 21-09-2014 à 22:26:20

Quelle progression!!!
tu réalises une super course, j'étais sur le 42, je verrais l'année prochaine si je m'inscris sur le 62.
très chouettes les 3 dernières photos, de bons souvenirs.
Bonne chance pour les Templiers.

Commentaire de Mokiloque posté le 22-09-2014 à 15:45:32

Merci !
N'hésite pas à t'inscrire sur le 62km, le 42 manque cruellement de relief ! sur le 62km tu feras tous les Monts de Wissant, tu vas te régaler !!! :D

Commentaire de Jean-Phi posté le 22-09-2014 à 08:36:03

Impressionnante la photo de ton saut à l'arrivée, tu as encore une sacrée pêche après 62 kms ! Bravo pour ta perf et ta gestion. Cette course a l'air vraiment sympa ! Un peu loin de Lyon, dommage...

Commentaire de Mokiloque posté le 22-09-2014 à 15:45:47

Merci Jean-Phi ! :D

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !