Récit de la course : Marathon de Metz 2014, par Papy

L'auteur : Papy

La course : Marathon de Metz

Date : 12/10/2014

Lieu : Metz (Moselle)

Affichage : 805 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Balade

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

Détonnante fin au France des Marathon à Metz 2014

BONJOUR

Site du Papy
Cliquez ici pour le site du Papy

 

Je vous copie colle ici un CR du marathon de METZ que j'avais oublié de mettre...

Je vous souhaite bonne lecture !

 


 

Affiche

 

Date: Mon, 20 Oct 2014 16:21:11 +0200

To: 42kms@yahoogroupes.fr
From: Don Papy del Pingouin's Googleline
Subject: Minimalisme + Re: [42kms] La Tragédie du Papy

Alors, ce CR du marathon de Metz...

>Ldino tirexledino@yahoo.fr [42kms] a écrit le 20/10/2014 à 14:07

>Salut tout le monde,

>L’Papy déplore :

>> L'Papy_3h3'_en_se_chi*nt_dessus_à_Metz_aux_France_de_Marathon

>MAIS c’est déjà une perf d’être aux France NON ??

Vivi mon Dino, mais au départ je devais faire les france de semi marathon
des coopératives organisé par Limagrain,
mais ils ont eu peur et ont rejeté mon inscription
car ne travaillant pas pour des céréaliers...

Du coup mon club m'a demandé si j'acceptais d'être le représentant
au France de Marathon et j'ai pu faire une préparation de 10 jours pour être au top.

http://img4.hostingpics.net/pics/410397tumblrlxlnkkv35j1qzft56o1400.gif 

Avec cela je décide, après un semi marathon péniblement terminé en 1h29',
que je ferais ma prochaine course en Minimaliste,
ras la casquette d'avoir des parpaings aux pieds quand je veux courir vite.

La veille de la course, je décide d'une stratégie ravitaillement
qui me verra porter mes 4 bidons de 125ml avec juste 40gr de Caloreen
(remboursée par la sécu [sic] ), sans eau, que je prendrais aux ravitos.

C'est donc sans aucune pression, mais avec le doute de trouver le temps long,
que je me présente au départ de ce Marathon de Metz.

Avant le départ

 

 

 

J'ai un dossard privilégié,
c'est extra,
je ne connaitrais pas de bousculade !

 

  

D'ailleurs,
cherchez la casquette Kikourou
vers le 5ème rang,
légèrement à gauche...

 

 

 

Mais vu mon très difficile semi d'il y a 3 semaines ou j'étais parti pour 1h24'
et qu'au bout de 3kms je ne pensais qu'à abandonner
pour finir comme écrit au dessus, je doutais quand même pas mal...

  

Départ lancé

 

Cherchez bien,
vous devriez me trouver,
arf...

 

 Cool 

 

 old

 

 

C'est parti et tout de suite les chiffres qui finalement
m'apprennent bien que je suis sur le déclin.

La ou je tournais en <2h55' avec 170 MY en pulsation
et bien aujourd'hui je frise les 3h avec... 150MY !!!
Et un max à 155 !!!

Je suis devenu en 6 mois, un coeur très très lent...
Je ne comprends pas tout, peut être vais je refaire un test d'effort.

Si je me réfère à ma montre GPS qui me donne exactement 42,19 kms
mais pas les mêmes kms que l'organisation (sic) je tiens mon rythme
jusqu'autour du 30ème pour perdre 3' sur les 11 derniers kms,
alors que j'avais l'impression de ramasser les cadavres à partir du 35ème...

Jamais aucune difficultés, quelques coups de mou, par ci par là,
mais jamais de détresse, et un plaisir de voir défiler les kms avec gourmandise.
Le temps étant magnifique, j'ai pris un pied terrible.

http://www.sts116.com/img/images/1504/c_2_150411081309.gif 

Mais alors, pourquoi ne pas avoir été cherché

Tout d'abord parce que je n'y croyais pas,
ensuite quand le ballon m'a passé je n'ai eu aucune envie de le suivre préférant garder mon rythme, et...
Et cela ne sera pas une excuse...

Et je me suis chi* dessus...

Et oui...

Pour les anciens qui se souviennent de Marcel Zamora en 2008 à Embrun
(pas trouvé les photos de l'époque de ses chaussettes marrons), j'ai fait pareil...

On ne le voit pas à l'écran quand je montre à ma douce les dégats...

http://www.youtube.com/watch?v=eg5fdLXoQYg&feature=youtu.be&t=9m9s

IMPOSSIBLE de mettre la vidéo à la position de 9'09", je vous laisserais donc le faire

Innocent

41'32" au 10kms, 1h29'20" au 21 (pas semi donné en 1h29'36" par l'organisation),
2h8'36" au 30, pour 3h3'20" (11" pour le réel)...

C'est donc une longue regression, arretable avec de la grosse gniack, mais pas dans le plaisir.

Et donc...Le Parcours dans Metz se passe sans trop de difficulté,
trop vite car ma, douce dors encore au premier passage,
mais ensuite cela va mieux et je la retrouve
après un second passage tunnel avant de sortir de Metz par le bas de Queuleu...

 

Dans les bois

Jusque là tout va bien, je suis étonné...

Bien entendu lors des ravitaillements
j'ai laissé partir les potes
qui feront dans les 2h57'/58"...

Remplissant mes gourdes,
ce temps "perdu" me permettait,
comme à l'habitude,
de tenir un certain rythme.

Dommage que parfois un manque de lucidité
m'a empéché de remplir plus efficacement,
mais là, je pinaille pour 15"/30" tout au plus
sur la course voire 45"
si on étire au maximum les gênes.

 

Me voilà aux alentours du 17ème quand des flatulences me prennent.

Bien evidemment, comme avant chaque course,
j'avais bien bu au lever et filer couler mon bronze plus ou moins liquide.
J'ai bien senti, au départ,
que quelques dizaines de grammes étaient encore présent,
mais habituellement, ils restent tranquille au chaud.

Aucune douleurs, juste des gazs qui veulent sortir.
Je ne m'inquiète pas et arrive à laisser filer une louise...
Super, me voilà plus léger !

Argh, une bossinette arrive, concomittant à un gaz,
me voilà géné a serrer les fesses,
me prenant un coup de moins bien venant du ventre.
Je grimpe avec difficulté, les jambes écartés,
mais je limite les dégats, la louise remontant se cacher !

Le pont sur la N431 du 19ème va m'être fatal sur la libération de la louise...

http://www.sts116.com/img/images/1504/c_1_150407084241.gif

Celle ci me prend par surprise et je sens qu'elle n'est pas partie seule.
Je tempère mon inquiétude en soulignant qu'il n'y a pas l'air d'avoir de dommages collatéraux.
Mais...
Je dois me battre de plus en plus avec une armée de louises
devenant plus founie au fur et à mesure des kms.

Quand un autre pote, au 29èmekm, me double pour faire 2h58',
je sens bien que par moment, j'ai des gouttelettes qui me tombent sur les mollets.
Mais aucune remarque alors je me dis que c'est un peu d'eau que je me suis versé dans le dos...
Arf...

http://www.sts116.com/img/images/1504/c_2_150407084241.gif 

du 30 au 35ème, les gouttelettes vont augmenter, je commence à avoir de sérieux doutes sur ma représentativité arrière, mais aucune manifestation du public ni des coureurs qui continuent, gentiment, de me remonter.

35ème kms changement de décor, je remonte à mon tour, je sens de la vigueur et... Des taches apparraissant sur le devant de mes cuisses ?
Ah oui, évidemment, j'en ai tant que cela dans mon short ?
La vue arrière doit être assez amusante.

http://www.sts116.com/img/images/1504/c_4_150407084241.gif

Effectivement les premieres exclamations m'arrivent aux oreilles
une fois passé devant le public.
Aux rires j'imagine bien que c'est pour moi car j'ai de moins en moins de personne autour
(d'ailleurs, l'odeur que j'ai senti à l'arrivée, devait surement embaumer mon passage).

Me voila remonatant des coureurs mais aussi de plus en plus inquiet sur la tenue de mon short.
L'élastique tiendra t il tout ce poids ?
Ne vais je pas être obligé, en ville,
de vider une partie, mettant mes mains dans... Heu... Vous m'avez compris !

Je fais fi de tout cela et tente d'accélérer (en fait je limite ma régression)
pour finalement faire des derniers kms dans un confort musculaire étonnant
et euphorique, mais j'y reviendrais après l'arrivée.

519641Arrivee1.jpg (300×400)

Le dernier km, cela fait longtemps que je n'en ai pas fait un avec autant de plaisir.
Depuis quelques années, à Reims,
c'est la croix et la bannière pour atteindre cette ligne, aujourd'hui, c'est un plaisir !

317262Arrivee2.jpg (300×400)

3h03'20"... Déçu ? Heureux ? Et bien...
Un peu déçu à l'arrivée car si j'avais voulu, j'aurais peut être pu...
Mes ennuis gastriques n'ont pas été la cause
(tout au plus cela me coute 1'30"/2' au total quand je ralentissais pour me battre contre mes louises)
car hormis 3/4 coup de mou dans les bossinettes, je n'ai pas eu mal au ventre.
Mais heureux car à la lecture de mes résultats marathons,
c'est mon meilleur temps depuis l'époque ou j'avais servi de lièvre au Dobinou...

Alors refaire

D'autant plus que l'autre paramètre important de cette course m'a ravi au plus haut point.

J'ai couru en minimaliste, avec les chaussures de mon CR du Tri de la Baie de Somme.


http://www.kikourou.net/recits/recit-16487-triathlon_de_la_baie_de_somme_m-2014-par-papy.html

C'est GENIAL !

http://i.giphy.com/tdr6m1OVPIqAM.gif

Quelle légèreté !!!!
Quel plaisir de ne pas avoir les cuisses dures
(mais les mollets dur !!! Normal, ils bossent pour amortir !)

Et surtout oublié, pour cette course,
le sentiment de parpaing au pied que j'avais au semi
et lors de mes précédents marathons à partir du 30èmekm.

Il est écrit que 100gr de moins au pied c'est 1kg à la taille.
Quand on sait la valeur d'un kg sur marathon !
http://www.vo2max.com.fr/physio_poids.html

marathon.gif (640×480)

En lisant cela on voit que si par rapport à l'an dernier je gagne 4'
avec moins de préparation, le poids n'y est pas étranger.
Et l'an dernier, déjà, j'avais fait une belle perf par raport aux 4/5 années antérieures,
la meilleure depuis 2008 avec la Tortue et le Chacal à Azay le rideau !

Voilà pour le résultat du vieux...
Dont c'est très facile, encore, de se qualifier au France de marathon.
Par contre pour les Boeufs vieillissants, je n'en suis pas si sur... Gniarck, gniarck...

L'Papy_kihafé_23kms_hier_en_maxi_pour_récupérer_ses_mollets

 

http://reho.st/static.tumblr.com/ced3b10ca17bec0173e09f615ac000e6/jhwlurv/Jg0ml7ny9/tumblr_static_tumblr_ml0alrkghh1qmzky5o1_500.gif

4 commentaires

Commentaire de philtraverses posté le 17-04-2015 à 12:58:47

Après l'entrainement en endurance lente, après la course en minimalisme, encore une expérimentation réussie du papy: le largage de lest. A tester pour les v2 régressifs dont je fais partie.(lol)

Commentaire de Papy posté le 21-04-2015 à 10:32:41

... Heu... Comment expliquer... J'ai eu des prémices de la même tactique au Sparnatrail, j'ai préféré gentiment m'arreter au 30èmekm, ayant à proximité un endroit adéquat et confortable pour le faire.
Je ne le recommande pas !
:-)

Commentaire de Bikoon posté le 17-04-2015 à 16:38:05

ça fait plaisir d'avoir des nouvelles du Papy au travers un de ses fameux CR :o)
3h03 c'est vraiment une très belle perf ! surtout que les grammes superflus que tu as trimballé dans ton short ont anéanti une partie de ceux que tu as gagnés aux pieds... ;o)

Commentaire de Papy posté le 21-04-2015 à 10:38:35

Hello Bikoon... Le temps passe si vite...
Je suis effectivement bien content de ce temps de 3h03' qui, avec la temps qui passe, est finalement un bon, très bon cru.
J'ai juste cette MY de 150 Bpm qui me taraude actuellement et que je met à la lumière des avis en cardiologie.
Mon coeur ne monte plus, est ce pathologique ou normal ? Je gratte...

7h14' sur l'Ecotrail, tu as pulvérisé ton record ? Tu l'explique comment ?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !