Récit de la course : La Course des 3 Collines 2016, par pierrot34

L'auteur : pierrot34

La course : La Course des 3 Collines

Date : 3/1/2016

Lieu : St Gervasy (Gard)

Affichage : 365 vues

Distance : 10.4km

Objectif : Terminer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

4 autres récits :

Une première...avec la dernière place!

Bon, ce dimanche 3 janvier, j’avais envie de dominer ma paresse et de profiter de cette première épreuve de l’année civile, pour de nouveau tester ma condition de marcheur nordique et de diabétique, en m’engageant à St Gervasy, un village près de Nîmes, qui offrait un 11,6km course à pied, avec cette « Course des 3 collines », que je connaissais pour l’avoir faite l’an passé.

Un "Type 1" au départ!

Une heure de route. Pas évident, c’est vrai, pour Mme Pierrot34, comme pour moi, d’aller si loin pour courir- enfin, marcher- un 10km. Mais la météo aidant, les conditions se présentaient bien. Beaucoup de voitures à 9h donc se garer un peu loin, en bordure de départementale….ça promettait. En effet, salle polyvalente pleine à craquer et très animée. Préinscrit pour un dossard coureur, comme Denis Pfister le conseille désormais pour les marcheurs nordiques qui veulent être chronométrés, l’inscription est vite réglée, avec le porte-dossard offert.

Le "gros peloton" des nordiques au départ!

Mise en tenue, sortie des bâtons. Tiens, je ne croise qu’un « nordique » pendant ma préparation, on dirait que nous ne serons pas très nombreux. J’enlève ma pompe à insuline et me rends au départ, où nous serons 430 coureurs et….6 marcheurs nordiques, derrière, bien sûr. D’où la remarque justifiée (encore !) d’une collègue de Narbonne, qui déplore le peu d’empressement des marcheurs nordiques chrono et le manque d’organisations pour eux, dans ce sud, où la spécialité fait pourtant florès un peu partout mais où le calendrier des épreuves est encore bien maigre, par rapport à d’autres régions françaises, plutôt dans le nord et c’est normal !

                                    Les coureurs d'abord

Et leurs suivants, avec bâtons.

Les six paires de bâtons s’élancent alors derrière le gros peloton de coureurs, d’abord sur le bitume du village et de sa sortie. Sans forcer, je mène sur le premier kilomètre mais très vite, avant l’entrée sur les chemins terreux-caillouteux de la garrigue des environs de St Gervasy, les cinq autres collègues, tous de Narbonne finalement, je crois, qui est sans doute le secteur, avec Sète, le plus actif du Languedoc en matière de nordique, je suis doublé

Un meilleur temps, devant moi...


ainsi que la très élégante Corinne Charles, de Narbonne

et vais me retrouver à faire un chassé-croisé avec deux jeunes coureuses, des amies, qui s’attendent, pour effectuer le parcours en douceur. Elles termineront finalement devant moi. Les trois mêmes collines qui élèvent leurs pentes par paliers sont toujours là pour rendre le parcours-très bien signalé- quelque peu technique et acrobatique, surtout dans la dernière descente pierreuse sur le village.

                             1h28: Bof! Le tout était de participer......!

Je n’ai jamais souffert car me retrouvant seul et n’ayant personne avec qui lutter, j’ai pris je crois l’esprit du randonneur. Ce qui finalement m’a cantonné à la dernière place de la course-une première pour moi, depuis vingt ans !- avec un temps (1h28) supérieur de deux minutes à celui de l’an passé.

Un verre plastique écolo couleur lavande (ma couleur préférée !) à l’arrivée et direction le ravitaillement final à la salle polyvalente, très animée. La queue est longue à pompe à bière. Bon ce sera de l’eau gazeuse et quelques rondelles de bananes alors que le choix est très large et diversifié (fromage, pain d’épices, sandwiches, oranges, boissons de toutes sortes….). C’est le Gard, je ne connais personne. Inutile de s’attarder, d’autant plus que Mme Pierrot34 a trouvé une place pour la voiture à l’entrée de la salle !

Dernier, un temps supérieur mais une moyenne de 7,2 km/h, des glycémies correctes (1,48g au réveil, 2,09 avant la course, 2,81-un peu haut- après, un bon bol d’air pour moi et Mme Pierrot34, qui, pendant ma course,  a enrichi le boulanger du village, avec une galette des rois et une bouteille de vin bio….je suis toujours en vie et ai pu faire ce que j’ai fait alors satisfaction quand même !

Bonne Année à tous les Kikourou!

1 commentaire

Commentaire de Bernard0 posté le 07-01-2016 à 10:02:53

Pierre bonjour! bravo pour ta participation à cette marche et cela dès le 3 janvier 2016 Bernard

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !