Récit de la course : Raid Souloise 2006, par le_kéké

L'auteur : le_kéké

La course : Raid Souloise

Date : 2/9/2006

Lieu : Corps (Isère)

Affichage : 2354 vues

Distance : 50km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

Les PP de kikourou le retour

Préambule : Avant la course

Après avoir bien rigolé au raid grand place (cf http://www.kikourou.net/recits/recit-1646-raid_grand_place-2006-par-pinston.html), la fameuse équipe de raid des PP de Kikouroù avait décidé de continuer l'aventure sur un autre raid. On a donc scruté les calendriers pour trouver une épreuve pas trop loin de chez nous et sur une journée pour une équipe de deux raiders prométeuse mais encore inexpérimentée.

J'ai donc trouvé un candidat tout désigné le raid Souloise. Le lieu Corps, au fin fond de l'Isère, sur la route Napoléon après la Mure. La décision prise, j'ai fait un peu de VTT pour m'entrainer et profiter de ce mois d'aout pas très chaud pour faire un bon entrainement.

Avant le départ

Nous arivons à Corps pour ce raid qui s'annonce saignant pour les autres équipes, attention les PP de Kikourou sont là.

Autour de Corps

On regarde le matos des autres équipes, ben mon vieux vélo décat il fait un peu pitié. Même pas peur il faudra quand même pédaler.

Le retrait des dossards, faudra changer la personne qui saisit les inscriptions, les PP de kikourou sont transformés en PP de kirikou.

Mon nom transformé de Pinston en Pinseton, 2 possibilités, soit j'écris comme un pied (c'est un peu vrai) soit on veut nous nuire. C'est pas grave c'est dans l'adversité que nous allons puiser la force pour humilier les autres équipes.

56 équipes sont inscrites pour ce raid, le départ se fera de minute en minute.
RDV à 8h30 pour le breefing, on regarde en coin les autres pour jauger, je dis à mon coéquipier "j'en ai repéré au moins 2 ou 3 qui font plus amateur que nous et c'est tout" Donc l'objectif est clair, ne pas finir dernier et arriver au bout. 5 mn avant le départ on nous appelle dossart par dossart.

On a 5 mn pour étudier la carte avant que le départ soit donné. Nous on est vachement fort, au bout de 4mn on a décidé quel chemin prendre pour rejoindre la première balise. 1 mn de plus on a vaguement une id‚e pour rejoindre la deuxième. Bref ça sent l'impro tout ça, on verra au fur et à mesure.

Commentaire PP1 : On avait pourtant des crayons de toutes les couleurs, mais bon on a préféré laisser la carte vierge de toute marque, c'est plus joli

Le départ des PP

La stratégie qu'on a prévu avant la course, Philippe sera le leader pour le VTT, je prendrais plus les choses en main pour le trail. C'est maintenant notre tour, aller en avant.

On fait rapidement le tour du batiment pour rejoindre nos VTTs, on monte nos fiers engins et c'est parti.

Commentaire PP1 : Petite précision : on met la carte dans le super porte carte VTT acheté par Philippe, ouah on a l'air de pro avec ce super porte carte avec emplacement pour la boussole, enfin, j'ai surtout l'air d'un pro car c'est sur mon vélo que le porte carte est monté (normal c'est moi qui oriente en VTT et puis monter un porte carte sur un VTT c'est trop compliqué pour Philippe (PP2)).

Episode I : Le VTT

Ca démarre mal, mon vélo grince se bloque, au bout de 10m de course. Visiblement mon bricolage sur le VTT n'a pas été une grande réussite, j'espère que ça va tenir un peu sinon ça risque d'être galère.

Ben la j'avoue avoir pensé que Philippe allait faire l'ensemble du raid à pieds ... on n'abandonne pas chez les PP de kikourou !!

Au début je suis complètement largué, je pensais qu'on devais partir à droite, nous on part à gauche. Alors là, Philippe me surprend beaucoup, un virage à droite, un autre à gauche, on monte sur un chemin et paf je vais poinçonner la peemière balise. Mais il est incroyable mon partenaire, il a fait ça toute sa vie, c'est un dieu. Philippe est mon idole, moi je suis péniblement en essayant de contrôler mon vélo qui grince.

Merci, merci ... comment ça ça va pas durer ...

On prend la route puis on tourne sur un chemin qui monte vers la deuxième balise. Visiblement il y avait une meilleur option en suivant un chemin mais on perd pas grand chose.

2 techniques différentes ...

Commentaire PP1 : J'ai pris la route exprès, histoire de se chauffer un peu les cuisses ...

On commence à être doublé par des gros dossards partis après nous (on est dossard 18) Déjà des dossards 30 et quelque nous doublent, on joue pas dans la même catégorie, une dizaine de minutes reprises alors qu'on a pas vraiment trainé (enfin tout est relatif) Direction la balise 3, c'est un peu plus compliqué, la balise n'est pas au bord du chemin. Tout le monde cherche le chemin qui doit nous mener à la balise. Visiblement nous on est descendu trop bas la balise est plus haut dans le champ. Je me d‚voue je prends le carton est je remonte à pied chercher la balise. Philippe est sensé m'attendre avec les vélos. Je passe quelques clotures, monte un peu, et la balise se trouve là où elle est sensée être. C'est ma première, je suis fier comme un coq. Aller je redescend le champ, retraverse les barbellés, et disparition de mon coéquipier. je gueule son nom, monte un peu, personne !!!!!!!!! Il est où mon copain??? , j'interroge d'autres raiders, ils ont pas vu un gars avec 2 vélos ??? Divers témoignages me font hésiter, entre continuer à monter ou descendre. Je descends jusqu'en bas du chemin et toujours personne. De copain, mon propos se transforme, en, il est où ce gros con ???

Commentaire PP1 : Quoi, j'aurai du me barrer avec les vélos !!!

Soudain je le vois surgir sur mon vélo, le voila enfin, il a entendu mes appels, il voulait juste m'indiquer que la balise était bien là où on pensait quelle était. Ben je sais je l'ai poinçonné.

Petite précision : On avait dit on se retrouve sur le chemin un peu plus haut, alors moi sympa, j'ai remonté les vélos et pas de PP2 à l'horizon.Bon ce sera une des leçons à tirer.

Nous tirons donc nos premières leçons :
-rester le plus possible à vue
-respecter ce qu'on dit

Commentaire PP1 : - oui - ben oui

Balise 4 et 5 : finger in the nez, no problemo, mais toujours des gros dossarts qui nous doublent.

Ce qui est encourageant c qu'en VTT ils vont pas plus vite que nous, c'est vraiment l'orientation qui fait la différence. Et là s'installe une sorte d'euphorie, l'orientation c'est pas si difficile que ça, et nous on est quand même une sacrée ‚quipe de tueur. Pour des néophites on est quand même pas mauvais.

On peut encore tirer des nouvelles leçons :
-rester humble
-on est des billes de l'orientation alors on fait gaffe

On est en compagnie de 2 équipes et là Philippe s'arrête à un croisement de chemin, regarde la carte et dit, à "droite c une putain de bonne option qui tue, une sorte de coup de poker quinte flush" Moi je dis, banco, puisqu'on est des tueurs on va griller tout le monde, on tourne donc à gauche.

Un des 2 autres ‚éuipes qu'on a grillé dans la montée précédente, prend à droite après avoir dit à sa coéquipière "non c'est par là".

C'est vraiment des perdants ces 2 là mais je demande quand même à Philippe "tu es sur de ton coup"

Encore une leçon :
- quand toutes les autres équipes partent à droite, vérifie la carte avant de partir à gauche.

Et là on descend un chemin bien sympa en VTT, on descend, on descend et nous voila au bord du lac. Et là le doute commence à nous envahir, on croise des dossards, plus petit que nous style 7 ou 8 mais ils sont dans le sens inverse.

On arrive enfin sur un pont avec des gens de l'organisation. En fait on est à un PC, au niveau de la balise 9, seulement nous on cherche la 6 Et là on comprend sur la carte l'étendue de notre erreur. On hésite sur la stratégie, mais on décide de faire quand même toute les balises. Je vous passe les détails mais approximativement 40mn après, nous revoila au point où les rois de la stratégie avait pris le chemin à droite pour faire les malins.

Commentaire PP1 : Bon OK, j'assume, c'est moi qui est proposé de couper ... mais bon c'est quand même grâce à moi que l'on (presque) fait l'ensemble du raid tout seul

On est de nouveau sur le parcours mais on voit plus beaucoup de raiders, intérieurement je commence à me demander si il y a des barrières horaires car on est pas arrivé au bout... Et là, la galère continue, on prend un chemin pour enfin trouver cette balise 6 que nous devons chercher depuis presque 1 heure maintenant. Ce chemin est un cul de sac, on porte les vélos à travers les ronces et un ébouli, pour rejoindre un autre chemin qui est sensé être plus judicieux. Je commence à être très inquiet sur notre avenir sur cette course, finalement on a quand même trouvé 5 balises, mais ce sport n'est vraiment pas fait pour nous. Moi qui voulait apprendre l'orientation, j'ai appris que c'etait pas pour moi.

Commentaire PP1 : Bon, après ma grosse erreur d'orientation, on finit quand même par trouver cette balise 6, mais bon comme Philippe était à la ramasse derrière, il ne se souvient même plus que j'ai validé la balise.

Je n'ai absolument plus aucune confiance dans l'ex dieu du guidage qu'était mon partenaire mais on continue à suivre ce chemin. Tout à coup au loin on voit une autre équipe, on les rejoint ils sont arrêtés, je retrouve confiance dans l'humanité. Pourquoi sont-ils arrêtés ??? Ben ils sont en train de valider cette putain de balise 6 qu'on n'avait pas vu tout à la joie de retrouver des concurrents.

Commentaire PP1 : En fait c'est la 7 Philou, faut suivre mon gars ...

Du coup on sait de nouveau où on se trouve sur la carte, c'est reparti. Plus loin nous apprendrons que cette équipe à ce moment là était avant dernière au classement (c'était donc nous qui fermions le parcours) La balise 8 est encore une galère pour nous. On ne trouve pas, on est sur la zone mais on ne trouve pas. On est 3 équipes à chercher mais rien. Après 10 mn à fouiller, on fait le point avec Philippe, on regarde la carte, réfléchi un peu, la balise ne peut qu'être la haut dessus. Philippe monte voir et effectivement elle est là où elle doit être.

Commentaire PP1 : Je ne trouve pas ton commentaire très clair, c'est plutôt : Philippe (Moi=PP1) fait le point et dit la balise doit être la, il monte et bingo, il redescend avec le poinçon ...

Leçon : - Réfléchi un peu au lieu de foncer ratisser la zone à la recherche de la balise

Bien sympa on indique au 2 autres équipes où est la balise et on repart. Sur les 2 autres, une équipe abandonnera et l'autre finira plus de 2 heures après nous (chapeau les filles d'être allé au bout après tout ce temps de course) La suite se passe mieux on enchaine les balises sans trop de problèmes.

Commentaire PP1 : La encore, je trouve que tu ne t'étends pas assez ... on trouve les balises facilement grâce à la bonne orientation de Philippe (PP1)

On commence à être au point pour le VTT orientation. Enfin on a validé la dernière, retour au village, par une montée qui me tue, je pousse le vélo, je suis cuit.

Commentaire PP1 : Tiens c'est bizarre, je me souviens d'un PP2 ronchonnant, t'es sur que ton raccourci est bon, t'es sur de ne pas te tromper, t'es sur ... et bingo directe sur le village, bon d'accord ça montait fort mais le VTT c'est pas pour les mickeys !

On arrive au parc à vélo et là on comprend l'étendu des dégats, presque tous les vélos sont là, il ne reste que les 2 équipes qu'on a doublé sur la balise 6.

Episode II : escalade acrobatique

Maintenant on est sensé aller dans une partie neutralisée pour faire un peu d'acrobatie. On sait que c'est pas loin, mais c'est où cette histoire ???

Leçon : - quand on te donne un plan retourne le, des fois qu'un autre plan plus précis du village te donne des indications.

On voit une autre équipe au loin, on la suit et on arrive pour faire les guignole pendu à des fils. Stop chrono, neutralisation, un certain nombre d'équipes attendent leur tour. On enfile le matériel de via ferrata, mais ça se met dans quel sens ce bordel. Et comment ça marche. Cool un peu de repos en attendant notre tour, on mange un peu.

Leçon : - tu as du temps, des bouteilles d'eau sont dispos, alors tu peux pas remplir ta poche à eau espèce de gros naze !!!

C'est notre tour, on marche en équilible sur des fils, pas de problème. Une petite tyrolienne, hop on se laisse glisser, pas de problème. Et maintenant un peu d'escalade, normalement c'est du tout cuit, j'en ai fait quand j'étais au collège je connais toutes les bases. J'avais juste oubli‚ qu'au collège j'étais nul. La conclusion s'impose je suis toujours nul. Il y a aucune prise sur ce mur, alors avec mes chaussure de trail trop grande, j'y arrive pas. Je demande à la personne très patiente qui s'occupe de moi si tout le monde y est arrivé, elle me confime que oui. Je force un peu, heureusement celui qui m'assure me tire un peu, bref je monte n'importe comment. C'est du grand n'importe quoi, je me suis à moitié hissé‚ en tirant la corde. Après beaucoup d'efforts j'arrive en haut pas très fier de moi, quelle merde ce truc, je suis vraiment le plus nul, les autres semblent être bcp plus faciles. Aller on repart pour le trail fini la rigolade.

Commentaire PP1 : Alors la première partie de rigolade en voyant Philippe (PP2) accroché à sa corde en essayant desesperement de gravir ce malheureux mur et pestant 'cela doit être plus facile de ton (mon) côté','y a pas plus de prises de ton (mon) côté ?' ... mais non Philippe (PP2) t'es pas doué c'est tout ... mais je te rassure moi non plus.

Episode III : trail orientation autour du lac

leçon :
-On n'oublie pas la boussole sur le vélo, ça fait plus sérieux pour faire de l'orientation, même si on ne sait pas s'en servir.

On valide vite fait les 2 balises dans le village (celle qu'on avait pas vu qu'il fallait faire, car on n'avait pas vu le plan plus précis du village) Philippe me confie la carte et c'est à moi de jouer. Il veut bien me donner la carte mais il a pas confiance le saligot.

Commentaire PP1 : Il faut me comprendre aussi, car d’après madame PP2, PP2 n’est pas un Dieu de l’orientation, il paraîtrait qu’il voit des ponts la ou il n’y en a pas (avec la carte bien sur)

Je pense qu'il faut prendre un chemin avec comme indication "la plage" mais il est pas du tout convaincu. On hésite, on tergiverse. Une charmante dame propose de nous aider, et elle confirme mon idée de prendre ce chemin. Deux voix contre une, Philippe se range contraint et forcé pour prendre ce chemin.

Commentaire PP1 : C’est vrai, tu m’as épaté sur ce coup là

C'est parti pour le show de la course à pied, visiblement c'est notre épreuve et les autres équipes vont pas tarder à s'en rendre compte. On rejoints 2 autres équipes sur la balise. Et on continue groupé. D'après la carte il faut continuer le chemin qui doit monter un petit peu et partir à droite. Pour le moment ça monte mais ça part pas à droite.

Commentaire PP1 : Tu oublies de parler de l’option que tu voulais prendre i.e. longer le lac parce que il y TOUJOURS un chemin qui longe le lac à ben on ne la pas trop vu ton chemin !

Les 3 équipes hésitent mais on continue à monter. Enfin le chemin part à droite. Une des équipes fait la trace, ils m'ont l'air d'aller un peu vite par rapport à leur niveau de CAP. L'autre équipe lache prise, yes une place de gagné. Ce chemin c'est les montagnes russes, dans le coup de cul suivant, on s'accroche à l'équipe qui fait la trace et ils finissent pas lacher prise, un des raiders à une crampe. Ben vue la suite, ils ont du galéré, car c'était loin d'être terminé (on verra sur le classement qu'ils ont terminé‚ 1 heure après nous, chapeau bas d'être arrivé‚ au bout car ça a du être une sacrée gageur).

Encore 1 place de mieux ... Encore tout bon, la balise suivante doit plus être très loin, on prend le chemin qui doit peut être nous y amener, et soudain on voit la batisse évoquée‚ par le description, yes, trop fort. Sur zone on retrouve 2 autres équipes, et on s'aide pour que tout le monde trouvent la balise en même temps. Après chacun son option, une équipe prend le chemin qui monte, l'autre prend à travers champ en montant en diagonale, et nous les chanceux, on voit une pancarte en bois avec une flèche.

Commentaire PP1 : On a eu de la chance peut être, mais fallait aussi oser prendre cette direction car au début cela ne ressemblait pas trop à un chemin à bien joué les PPs.

On suit la flèche, et on retrouve un chemin qui doit nous mener droit sur un pont qui est notre objectif. Yes encore 2 places de mieux. On arrive sur le pont, on tape la causette avec les bénévoles bien sympa, on refait (enfin) le plein d'eau, il y avait marée basse. Les jambes commencent à être lourde. Et là pour la balise suivante on fait notre exploit de la journée. On regarde bien la carte, et la suivante et au bas d'un ruisseau. On trouve le fameux ruisseau, on descend comme on peut, c'est un peu merdique mais ça passssssssssssssse. Philippe se fait piquer par une quèpe.

Commentaire PP1 : Coriace les guêpes dans le coin, j’ai eu la jambe enflée toute la semaine

Et là le clou du spectacle, on trouve la balise exactement là où elle doit être, et en plus une autre équipe nous voit sortir de la garigue directement sur la balise, ils ont du alluciné.

Commentaire PP1 : Ah oui, la tête de la fille quand elle m’a vu sortir du buisson direct sur la balise, elle n’en revenait pas, elle a du nous prendre pour des dieux de l’orientation

Et paf encore une place de mieux.

On continue notre périple, une balise en contre bas du chemin dans un abris en béton, Philippe s'y colle.

On croise une équipe, ils ont raté‚ celle d'avant. Et hop encore une place de mieux. La suivante est au bout d'un chemin en cul de sac, je lui propose de m'attendre pendant que je descends la chercher, j'arrive à la balise et la valide. Philippe arrive juste après, au lieu de m'attendre et de se reposer un peu il m'a suivi. "oui si on a un contrôle, on doit rester grouper", il est parfois un peu tétu ce garçon.

Commentaire PP1 : leçon n° 2 : Rester à vue donc je mets en pratique tout de suite

On continue après les ruisseau, les lignes à haute tension. La prochaine est pile poil dessous. Le seul problème il y en a 3 ...

Commentaire PP1 : à. Et que 2 sur la carte, mais on fait le bon choix, on s’améliore, on s’améliore

On prend celle du milieu et on grimpe dessous. Alors là ça grimpe, j'ai un bon coup de barre après cette montée droit dans la pente, mais on valide une autre balise. La suivante il suffit de suivre l'autre ligne électrique, on traverse une route, des barrières. Des sympathiques raiders, nous indiquent qu'elle est plus haut, on les reverra plus loin. Pendant que Philippe valide la balise, moi je fais la pause assis dans l'herbe, je crois que j'ai faim. Je regarde aussi un peu la carte, tien il faut suivre un chemin plus haut, mais pourquoi l'autre équipe est redescendu sur la route ???

Commentaire PP1 : Dur, dur ces 2 balise parce qu’on a du prendre 150 de D+ en vraiment pas longtemps, et la sur un passage sous un barbelé, je sens les crampes arrivées sur mes 2 mollets, je sens que cela va commencer à être difficile pour moi.

On suit ce chemin ombragé, la forme revient, je fais qq photos. Par contre le partenaire, c'est plus trop ça, il a des crampes. On marche, il a du mal à relancer la machine. Après analyse de la carte la balise est un peu en dessous, un petit chemin descend, c'est ça ?? Cool la balise, trop fort. L'équipe qui nous a aidé précédemment était à sa recherche.

Nous on est salop on leur dit qu'on l'a pas trouvé, mais non je blague on leur dit quelle est là. Et hop encore une place de gagné. On commence à voir le bout de ce trail, il reste une balise elle doit être en bas.

Deux options, un chemin qui descend et qui coupe un peu mais on doit remonter, la route mais ça semble plus long.

On prend l'option chemin.

Commentaire PP1 : Alors qu’en coupant, c’était plus directe mais bon, on prefère assurer sur ce coup la, les prises de risques c’est en VTT


Voila où je laisse Philippe !!!!

La je virevolte, j'ai la super pêche. En attaquant la descente j'ai semé Philippe. Je fais qq photos en attendant le faignant qui prend sa pause. Je laisse Philippe avec la raideuse de l'autre équipe que nous avons doublé précedemment, et je monte avec son partenaire chercher la dernière balise.


Je pars seul


Et voila mission accompli

Il m'a l'air tout à fait cuit. On cherche un peu, cool c fini, on les a toute, en route pour les autres aventures.

Commentaire PP1 : Mais non, je ne suis pas cuit, je prends des photos

Je sème définitivement l'autre raider, coupe Philippe dans ses discussions avec la raideuse et en avant pour le canoë. On rejoints les bateaux, une bouteille d'eau et c parti.

Episode IV : le canoë

Commentaire PP1 : Tu oublies de préciser que le Kayak est NOTRE sport de predilection cf. CR du Raid Grand Place

On doit traverser le lac sur notre embarcation. Elle est bcp plus stable que celle du raid grand place. Pas de problème on trace la route. Philippe n'est toujours pas au mieux et s'acccorde de grandes pauses pendant que je pagaie tel un galérien menacé par un fouet. Je me retourne les autres sont très loin, impossible qu'il nous rattrape, devant personne non plus.


P1 il rame pas beaucoup... la preuve en image

Pas grand chose à dire, on finit par rejoindre la fin de l'épreuve. A l'arrivée Philippe, descend, moi je me lève, fait un faux mouvement et paf dans l'eau. Il parrait que je suis le premier de la journée

Commentaire PP1 : J’ai eu un gros coup de mou, pendant le Canoë alors deja qu’a la base c’est pas mon truc, mais la je commencait à avoir sacrement faim, heureusement, mon partenaire avait à manger, merci. Alors la, voir le Philippe, porté par son gilet, les bras et jambes en croix, je ne regrette vraiment pas d’être venu

Episode V La fin : retour balisé

C'est trempé que je vais terminer notre périple. La fin il faut remonter au village.

Et quand je dis remonter, il y a une sacrée cote. J'encourage Philippe mais il n'est plus en état. Aller enfin l'arrivée on passe la ligne sous les acclamations bien sympa des autres équipes, la remise des prix c'est bientôt et tout le monde est rassemblé‚ sur la place pour manger et refaire la course.

Le clou du spectacle : la descente en rappel de l'église

Je me change un peu car je commence à avoir froid après mon bain surprise dans le lac. Et là il reste quand même une épreuve non chronométrée pour être classé : il faut descendre le clocher de l'église en rappel.

Pas de problème on finit cette formalité et on va manger. Vu du bas rien de bien impressionnant, on remet les baudriers et direction le sommet du clocher. Déjà la montée c'est une première épreuve, hé ho ya quelu'un ??? Pas de réponse, quelques vieux escalier et vielles échelles plus tard nous voila en haut. Je jette un oeil par la fenêtre, putain c'est haut cette histoire. Là 2 sympathiques GO m'attendent sur le toit.


que c'est haut (au moins 500m)

Le seul problème c'est que pour monter sur ce toit il faut enjamber une marche d'au moins 1m20 (SVP l'année on rajoute un tabouret ou je monte avec !!!) Et là ça commence bien la première crampe de la journée, la cuisse tétanisée. Maintenant on est au bord du précipice, je relance un regard et PUTAIN C'EST HAUT Ca y est j'ai le vertige, peur et faim en plus, tout va bien quoi. Le sympatique bénévole me propose de me retourner dos au vide et de me mettre en arrière pour prendre appuis sur la corde. Mais il est fou, je vais pas me mettre en arrière avec 500m de vide derrière moi retenu par une minuscule cordelette. Je négocie, tergiverse bref j'ai peur. Il doit avoir l'habitude de ce genre de cas de figure il me propose de me mettre accroupi pour tester la resistance de la corde puis de me relever doucement. N'écoutant que mon courage et au pris de ma vie je me relève doucement et me tiens (légérement en arrière) retenu par la corde. Fin de la première étape mais je suis pas encore en bas, ma situation a plutôt empiré, maintenant il va falloir descendre. Le premier mètre est le plus dur, il faut enjamber le rebord. Je ne regarde plus du tout en bas. A chaque mètre de descente je revis peu à peu, et enfin j'arrive en bas. En bas je fais le mariole, le rappel même pas peur ... La seule chose qui est sur c'est que je refais pas ça avant l'année prochaine.

Commentaire PP1 : Bon moi non plus je ne suis pas trop rassuré par cette épreuve, les trucs dans les airs c’est pas mon truc. Alors déjà la montée au sommet du clocher avec ces échelles presque verticales, bouh, j’aime pas ça.

Mais alors le clou du spectacle, c’est la tête de Philippe quand il a fallu qu’il se ‘jette’ dans le vide, je ne suis pas près de l’oublier à Philippe, la prochaine fois, tu fais comme moi, tu ne regardes pas en bas, tu fais comme le monsieur y dit et surtout tu ne réfléchi pas !


ça va mieux hein philippe

Epilogue

Fin de la remise des prix Repas bien mérité, on a un peu de mal à repartir. Bilan des course : 41ème sur je crois 55 équipes au départ Temps en enlevant les neutralisations : 7h42 Les premiers dont ça en 4h04 !!!!!!!!!!!!!!!, chapeau les gars on n'est pas dans la même catégorie, je savais pas qu'on pouvait faire le raid en moto cross.

Bilan

C'était le super pied cette course, le raid est vraiment un truc qui me plait de plus en plus. En plus l'organisation, familiale et efficace dans un cadre magnifique. Cela confirme mon gout pour le raid et je pense que il y en aura d'autres, en tout cas l'année prochaine je serais surement à Corps ...

Commentaire PP1 : D’accord avec toi, le raid c’est vraiment sympa, et puis on a tiré pas mal d’enseignements de celui la (bcp plus qu’après celui de Grand Place), encore faudra t il les appliquer au prochain raid à J En fait, le plus sympa dans le raid, c’est peut être de pouvoir partager avec son partenaire ce genre d’émotions à merci Philippe (PP2) de m’avoir proposé ce raid. A bientôt, pour l’épisode III des PP de Kikourou.

Les PP de kikouroù

Comme d'hab si vous avez tout lu, le commentaire est obligatoire ...

8 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 09-09-2006 à 13:59:00

Aïe, aïe, aïe...
J'ai l'estomac qui me fait un mal de chien à cause de votre CR !!! J'ai rarement été autant plié qu'à la lecture de ce récit à quatre mains ;-)))
Eh, les gars, si vous voulez des conseils, n'hésitez pas à me demander : vous savez que je suis un dieu de l'orientation, en particulier à VTT...
Eh, pinston, arrête de te marrer comme ça : il y a même des CO où je n'ai pas fait PM ;-)))))
En tout cas, pour peu que PP1 se mette au trail, j'imagine bien une équipe des PP de Kikouroù au Raid 28 2007 (http://www.raid28.com).
Plus que trois camarades, dont une femme, à trouver, et vous serez sur les starting-blocks !
A+
Cédric

Commentaire de béné38 posté le 09-09-2006 à 15:17:00

Super génialissime !! Bravo à vous deux !!!
Attention le prochain raid, Pinston a investi dans du matos.... les autres n'ont qu'à bien se tenir !!! Bravo les mecs, vous êtes des vrais killers !!!!!!
Béné

Commentaire de totote01 posté le 10-09-2006 à 17:01:00

j'ai passé un bon moment de rigolade, merci les PP, et c'est une bonne idée de faire un CR à deux!!! bravo!!!

Commentaire de Kiki14 posté le 12-09-2006 à 20:24:00

Ben là les gars j'suis s'ul Q....bravo pinston et peno38....y'a tout dans votre récit ...qu'elle énergie.....et merci pour les photos .....chapeau bas

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 12-09-2006 à 23:26:00

Trop drôle et quelle épopée !!!
Sans vouloir faire de jaloux, je crois bien que c'est de loin
le plus top des plus top des CR que j'ai lu jusqu'à aujourd'hui !
Bravo les PP et ... encore, encore des récits comme ça !!!

Commentaire de EnTongues posté le 13-09-2006 à 22:25:00

Quelle belle paire de PP.
Excellent ce CR.
Vivement le prochain raid, mais ne changez rien !!!

Commentaire de nicnic38 posté le 04-06-2007 à 22:52:00

super ton CR...

je me suis bien marré... pleins de bonnes idées a ne jamais oublier en raid

Bravo!

Commentaire de taz28 posté le 28-09-2007 à 12:44:00

Purée j'avais raté ce récit, heureusement que vous l'avez refait en 2007 !!! :-))

Je suis fan de vos CR hilarants....!!
Merci de nous faire autant rire de vos aventures, mais attention, je reste impressionnée de vos exploits ...!!!

Bisous les PP

Taz

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !