Récit de la course : Coupe de France - Doucy Cîmes 2017, par Philippe8474

L'auteur : Philippe8474

La course : Coupe de France - Doucy Cîmes

Date : 18/3/2017

Lieu : Doucy (Savoie)

Affichage : 128 vues

Distance : 0km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Pas d'autre récit pour cette course.

Le récit

Le lien vers le récit sur mon blog

Doucy Cimes


Allez premier dossard de l’année, et comme l’an dernier sur une course de ski-alpi.

Bon l’an dernier j’avais bien morflé, mais on aime bien quand même !
Donc cette année ce sera la Doucy Cîmes, je me sens un peu mieux que l’an dernier et l’hiver a été assidu au niveau entrainement même si assez peu en ski de rando proprement dit.
Quinze jour plus tôt je me suis tâté à faire le Suly Ski Trail avec Yo qui était inscrit mais j’avais besoin encore de ces 15 j pour me sentir prêt !

Vendredi soir, je sors du taf direction le garage pour préparer le matos… Gloups, la porte est ouverte, le verrou pendouille… B…L DE M…E !!!!!!!!!
Rapide tour à l’intérieur, rien ne semble avoir disparu… Les mecs ont dû être surpris au moment de leur effraction ?

Bon moindre mal, mais ma zénithude a pris un coup.
Céline me rejoins avec Lola pour surveiller le garage en attendant, je file à Leroy Merlin acheter un nouveau verrou, passe à la Gendarmerie et revient enfin monter le verrou.

Bon après ça j’embarque le matos dans la voiture et file finir de préparer mes affaires.

Samedi matin, petit déj, je m’habille et c’est le départ pour Valmorel (non sans être repasser devant le garage pour voir si tout va bien).

Arrivée Valmorel, récupération du dossard, je vais me garer, je m’équipe tranquillement puis direction les œufs pour se rendre au départ.

Bon la météo n’est pas pire, c’est couvert mais pour l’instant ça tient, et surtout pour moi, il ne fait pas froid !

 

A 8H15 sur l’aire de départ pour une départ à 9H00 normalement mais apparemment décalé à 9H15, j’ai le temps de m’échauffer (et de faire comme tout le monde). Sauf que je me sens vraiment « newbite », tout le monde me semble hyper plus dans son élément et je ne connais personne !

Allez je m’échauffe tranquillou (tout le monde fait la première montée). Redescente, dernier pipi de la peur, je tombe le haut et prêt pour le départ.

Tien Stéphane un pote à Juju rencontré à la PM d’été… Ben lui il est là en récup de la PM d’hiver du week-end d’avant !

Je rentre dans l’aire de départ, me cale dans les derniers, et c’est parti !

Première montée, régulière, calé dans le dernier quart je pense (je n’ose pas me retourner), ne pas me mettre dans le rouge d’entrée.

Première manip, pas pire.

C’est parti première descente. C’est cool je suis un poil plus rapide que les quelques personnes avec moi.

Deuxième manip, et on repart pour la plus longue montée.

Je me sens pas mal, pas les jambes de feu, mais sur mon rythme je suis un poil plus rapide que le flot (qui m’entoure à ce moment-là). Donc une montée qui se passe bien, à remonter.

Arriver au petit couloir final, ski sur le sac, ça bouchonne un peu…

 

Enervement ON

Je n’ai pas apprécié les deux féminines qui se permettent de doubler alors qu’on était tous à la queue leu leu dans le couloir.

Bon en plus j’avais fait l’effort de les doubler dans la montée… mais par contre y a aucun mec qu’a fait pareil.

J'ai pas trouvé ça classe.

Enervement Off

 

On passe un petit verrou qui bouchonnait un peu… Je manque clairement d’habitude dans la manipulation des longes avec les bâtons de l’autre côté dans la main !

Et Stéphane, le pote à Julien, qui filme souvent sur des passages comme ça avec sa Gopro !!!

 

Petite redescente à pied, puis on rechausse, et on redescend un coup pour repartir dans une 3eme montée assez courte, je repasse une des deux féminines (la seconde je l’aurais en visu très longtemps mais je ne repasserais pas).

 

Manip descente, et 4eme montée… La deuxième plus longue… et je rentre un peu dans le dur, je subis un peu, reste dans mon rythme, mais me pose un peu la question qu’est-ce que je fous là… Déçu un peu de ne pas avoir les sensations de ces dernières semaines.

Mais je ne lâche pas à mon rythme, et petit à petit le sommet se profile. Passage sur l’herbe, on rechausse, et c’est parti pour la plus longue descente… Au début je suis un mec mais ses jambes chauffent et je file. Tout seul, on est dans le brouillard, et par moment je vois juste la prochaine balise, mais je tiens et les cuisses chauffent fort, le ski ne doit pas être bien beau mais je file !

 

Enfin la fin, reste 150 m à remonter, j’ai un doute avec ce que les cuisses viennent de donner, mais en fait c’est pas pire. Je suis 40 m derrière un gars que j’ai eu en visu toute la course… mais il va rester 40 m devant !

Et on en finit !

3H00 et 15 s annoncé au micro

Mince mon mini sprint de 10 m n’aura pas suffi pour passer sous les 3H00.

78e/108

 

Contrôle du matos, très sérieux ! Re-mince, il me manque le 2eme pantalon. Bon c’est con, je me suis loupé en lisant le briefing d’avant course et comme il ne parlait pas de cette deuxième couche, je ne l’ai pas pris mais elle fait bien partie du matos obligatoire sur site de la ffme… Bref newbite au départ, un peu moins à l’arrivée avec surement une petite pénalité de temps… ce qui ne change pas grand-chose pour moi.

 

Bon un, deux cocas, des abricots secs, un petit crachin nous accompagne, je ne vais pas trainer.

Dernière descente sur les pistes pour rejoindre la voiture.

Et allez je ne traine pas et file vite rejoindre ma petite famille.

 

Et l’aprem en récup je vais me contenter d’une bonne séance de bricolage jusqu’à 20H00 pour rajouter 2 verrous à mon garage !



2 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 20-03-2017 à 14:23:08

donc, maintenant t'es au top pour les verrous avec ou sans longe !!!

bravo pour osé t'aligner à ce type de course, vraiment dures.

Commentaire de Philippe8474 posté le 20-03-2017 à 14:37:01

:-)
Effectivement je n'ai pas fait exprès de refaire référence à un verrou dans la course :-)... Comme quoi ça m'a un peu perturbé cette histoire !
En tout cas c'est clair que ça secoue comme course, et ça permet de bien se remettre en question et de bousculer ses acquis!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil de kikouroù - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !