Récit de la course : Trail de l'Aubetin - 28 km 2020, par augustin

L'auteur : augustin

La course : Trail de l'Aubetin - 28 km

Date : 23/2/2020

Lieu : St Augustin (Seine-et-Marne)

Affichage : 143 vues

Distance : 28km

Objectif : Se dépenser

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

TRAIL DE L’AUBETIN version 28 km

Dimanche 23 février 2020

 

4ème édition de cette course, déjà courue l’an passé et il y a 2 ans, et très sympa. Cette année course avancée d’un mois vs les éditions précédentes.

Le parcours sera une surprise le jour J, le dénivelé n’est pas connu, mais le concept est sympa !

Nous serons plusieurs du club (5) à faire le déplacement pour cette bourgade bien sympathique et pas loin de nos maisons respectives.

Pas d’objectif particulier si ce n’est prendre du plaisir et bien rigoler, tout en mettant un peu de rythme quand même !!!

Arrivé sur place un peu en last-minute, on file retirer nos dossards avant de se changer et de déposer nos sacs à la consigne (merci les Scouts pour le gardiennage et la sécurité du parking et croisements !). Même pas eu le temps de voir David le Kikou !

Pas le temps de s’échauffer, ce sera 30 secondes de montées de genoux et autres talons/fesses, disons juste pour la symbolique ! Côté météo, il fait frais, pas mal de vent, et quelques nuages menaçants, mais pour le moment pas de pluie.

J’arrive fatigué, une bonne semaine en volume (>10h) avec de la course à pieds et du vélo principalement. Mais la pré-fatigue, c’est bien justement pour aller chercher ses imites 😉

Départ quasi en première ligne avec mon camarade de club Denis « El Tocardo », nous avons les mêmes courses phare cette année (EcoTrail 80 dans 3 semaines pour commencer).

Sur la pôle position on retrouve quelques têtes connues, je reconnais le vainqueur du MucoTrail de Nemours avec qui on avait papoté 3 semaines avant, et Eric Leblacher en embuscade pas loin.

Le départ sera un peu folklo cette année, après quelques hésitations ce sont finalement les 4 distances (9-12-20-28km) qui s’élanceront en même temps. Les randonneurs s’élanceront quant à eux 15 minutes après nous. J’ingurgite vite fait un gel et un comprimé de Sportenine avant le départ.

On commence par une boucle en ville, sur la route, et on reste concentrés pour ne pas partir trop vite. Une boucle plus tard le premier kilo est franchi en 3’44, heureusement qu’on avait dit de partir modérément !!!

Rapidement un chemin apparait, encore praticable bien que la boue soit belle et bien présente. Gaffe aux appuis ! 2ème kilo en 3’57. Je suis devant mais Denis est en embuscade juste derrière. Je bois toutes les 10 minutes via la soft flask empruntée à madame, logée dans la ceinture souple. A l’usage pas idéal, et après-coup trop juste en quantité pour la distance.

A la faveur d’une belle descente bien glissante je me fais doubler par tout un paquet de coureurs dont Denis, manifestement je suis archi-nul en descentes et il faut que je travaille cette faiblesse, car c’est quand même balo de devoir faire l’effort sur le plat et les montées pour recoller après m’être fait déposer !

10ème km passé pile en 45 minutes, peu de temps après j’ingurgiterai un nouveau gel, sachant que je fais l’impasse sur les ravitaillements. Je me dis juste que question flotte ça va être juste en quantité.

20ème km en 1h35, jusqu’ici tout va bien, ça glisse, ça tournicote mais les paysages sont sympas et la température encore clémente (et pas d’averse à l’horizon).

On recroise les concurrents du 20 km sur des parties communes, à nous d’être vigilants en les doublant car les écarts de vitesse sont importants et le chemin pas large !!!

Un gel coup de fouet au bout d’1h40, je me rends compte qu’un élément de mon attache-dossard est arraché, ledit dossard se balance sur une accroche, j’espère que cela tiendra…Par contre pas cool j’arrive à sec question eau, et pas le temps de m’arrêter au ravito !

On joue toujours au chat et à la souris avec Denis, dès qu’il y a une descente il me double avec une facilité déconcertante, tandis que moi je reste concentré pour ne pas me vautrer…

Il est dans ma ligne de mire l’animal, je remonte doucement mais patatras une de mes chaussures décide de faire ventouse au fond d’une flaque, donc arrêt net, demi-tour pour rechausser et c’est reparti, en chasse vers l’ami Denis qui en a profité pour accentuer son écart. Le quasi-finish est dans un petit cours d’eau, attention aux endroits piégeux un peu plus profonds, la cryothérapie ça calme !!! Un bénévole nous annonce nos places, je suis 10ème, cool. Je remonte doucement, en ligne de mire j’ai Denis (donc 9ème ) puis le gars en tshirt blanc (donc 8ème) qui m’avait doublé précédemment….lors d’une descente (ça devient une habitude, je vais finir par me reconvertir dans le KV !)

Je finirai par doubler le 9ème à 400m de l’arrivée, lorsque les bénévoles nous indiquent l’arrivée toute proche. Lui ne m’a pas entendu venir et n’a pas pu détecter la menace avant lol !!!

Finish en 2h10, 4’52 d’allure moyenne et 167 bpm moyens, à 10 petites secondes derrière Denis pour 27 km mesurés (l’organisateur communiquera après coup sur des passages rendus impraticables ayant modifié le tracé en last-minute de 28 à 27 km).

La semaine suivante quand les résultats seront publiés je réalise que je termine finalement en 13ème position (sur 202 classés) et 4ème vétéran (les quatre se tiennent en 30 secondes !!!)

 

En conclusion, une course toujours aussi sympa, un succès grandissant (1 000 coureurs réunis sur les différentes distances, les organisateurs n’en revenaient pas) et une ambiance à la cool ou les gens ne se prennent pas la tête. Une chouette occasion de faire une sortie longue dans un cadre bucolique ! Prochaine étape : l’EcoTrail Paris dans 3 semaines !  

 

4 commentaires

Commentaire de DavidSMFC posté le 29-02-2020 à 00:25:56

Au moins un domaine où je peux rivaliser avec toi !! Donc si je veux te battre, il faut une course intégralement en descente bien technique :-D

Belle course, bravo ! Vraiment une épreuve sympa, à refaire ;-)

Commentaire de Arclz73 posté le 29-02-2020 à 13:33:59

Wow ça fait rever quand ca joue devant comme ca. Ca c'est le fight, le vrai :D
Merci pour ce récit et bravo !

Commentaire de augustin posté le 02-03-2020 à 11:13:01

Merci c'est sympa!

Commentaire de marathon-Yann posté le 02-03-2020 à 21:46:45

Bravo pour ta course et merci pour ce récit, dans lequel je découvre que tu connais El Tocardo, dont le blog fait mon admiration.
En espérant vous voir à l'ecotrail, si la course a lieu !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.32 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !