Récit de la course : La Jasseronnaise - ND2BR - 17 km 2021, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : La Jasseronnaise - ND2BR - 17 km

Date : 2/10/2021

Lieu : Jasseron (Ain)

Affichage : 130 vues

Distance : 17km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Frôlons les frelons

 Frôlons les frelons.


Je suis à Jasseron, pas très frais pour le trail.

En toute franchise, je ne vais pas trop frimer ni ramener ma fraise car ici c'est dur.

 

Je suis pourtant friand de ces moments.

En plus, nous avons eu en cadeau un morceau de fromage.

 

L'ambiance est fraternelle et tout le monde frétille derrière la ligne de départ.

 

Il y a pas mal de frimousses que je connais.

Ca va friter devant.

 

Nous franchissons la route et taillons franco dans les chemins.

Il y a des frottements dans le peloton, cela s'étire doucement.


 


 






Nous montons légèrement, mes jambes ont encore une bonne fréquence.

 

Arrive cette côte énorme au 7ème.

J'y vais sans frémir. Mais il faut mettre le frein pour ne pas redescendre.

Je n'ai plus froid mais je dois froncer du front.

 

J'arrive en haut le froc en friches.

Nous sommes au trou du sac.

J'ai une fringale, j'me sens frileux.

Je ne suis pas fréquentable avec ma tronche fripée.

 

Nous passons près de notre dame des Conches.

Encore une frangine friponne à la framboise frustrée.

Bon, frère Gibus, range ta frange faut redescendre.

 

Attention aux chevilles fragiles, pas de frousse de fracture.

On y va fringant en fredonnant.

Le gars derrière se froisse les guibolles.

Il chute frisant la cata, mais ça va.

 

Nous sommes en bas à Jasseron après cette désescalade fracassante.

La montée des ruines du château nous attend.

 

Ainsi se frayant notre chemin, nous arrivons entre les murs.

 

Quelle belle frame ce lieu du 10ème siècle, il y a dû avoir de la fripouille ici jadis avec Dame Flegmonde et Jacquouille entre bons français.

 

En bas, c'est la dernière fraction, le dernier fragment.

Pas top, plat, long, plus de quatre bornes pour rallier l'arrivée.

 

Attention, passez par là dans le champ de maïs.

Un nid de frelons a été dérangé. Nous le frôlons.

Ils vont piquer Francis, Frédéric, Franck, François, Frankie, Freddie, Francisco, Francesca, mais aussi plus gravement Olivier et Jean-Marc (onze piqures).

         

 

Pas mal de personnes vont être hospitalisées.

Les pompiers sont partout.

 

Ces bestioles en pyjama ont été froissées par des freluquets en short.

Ils veulent fabriquer du fructose.

Nous sommes leurs fruits.


 

Peu fiers, en se retournant fréquemment, nous continuons dans ce bois des Bénonnières.


Ce n'est plus le même refrain, nous sommes tous refroidis.


 

Un peu plus de deux heures pour ces 17 kilos et ses 560 de D+.

Ce fût une belle fresque un peu frivole, bien ficelée malgré cet affront de frelons piqués au vif.


 

 


2 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 24-11-2021 à 20:50:41

Bravo !!! et tu es très fort pour les photos ! comment fais tu pour les mettre dans les récits alors que de nombreux kikoureurs disent que ce n'est plus possible ? tu as trouvé une technique ?

Commentaire de Gibus posté le 24-11-2021 à 21:18:35

Salut LoLo, si c'est possible mais plus avec Mozilla Firefox à cause de la fin de Flash Player Pour ma part j'utilise Pale Moon. Tchô !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !