Récit de la course : Les Foulées Briardes - 5 km 2022, par DavidSMFC

L'auteur : DavidSMFC

La course : Les Foulées Briardes - 5 km

Date : 11/6/2022

Lieu : Brie Comte Robert (Seine-et-Marne)

Affichage : 159 vues

Distance : 5km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Et de 3 podiums en 3 Foulées Briardes en petit comité

Récit illustré disponible sur mon blog : Mes expériences sportives - Foulées Briardes 2022

 

 

Retour à Brie-Comte-Robert pour ma troisième participation aux Foulées Briardes en trois éditions après les annulations de 2020 et 2021. J'ai prévu d'y participer depuis quelques semaines sans m'inscrire, j'envoie un mail dans la semaine car il n'y a pas d'inscriptions en ligne, sans réponse. Je m'assure tout de même que la course est bien maintenue, c'est le cas. C'est donc une nouvelle fois plutôt à l'arrache que j'arrive sur cette épreuve, en embarquant à l'improviste Alice avec moi, ayant coaché les filles au Tournoi de Badminton de Lognes dans l'après-midi tandis que je jouerai en Mixte le lendemain.

Pour la troisième fois, c'est au 5 kilomètres que je prends part après ma 6ème place en 2018 (3ème sénior) et ma victoire en 2019 (ma première victoire au scratch sur une course !). Je suis donc le tenant du titre... d'une épreuve qui ne rassemble à chaque fois qu'une vingtaine de concurrents car la majorité des participants aux Foulées Briardes s'alignent sur le 10km.

Nous galérons pour nous stationner à proximité de la mairie de Brie-Comte-Robert où nous arrivons tout de même dans les temps pour nous inscrire sur place, nous préparer tranquillement et être à l'heure pour le départ. Une fois prêts, nous nous posons donc à côté de la ligne, pas très décidés à nous échauffer. Je repère au moins deux sérieux clients pour le podium et quelques autres coureurs potentiellement dangereux, ce ne sera pas simple malgré le faible effectif au départ.

Les conditions sont optimales, il fait quand même chaud mais c'est supportable même si je n'ai encore pas assez bu de la journée, je pense. Je suis habillé en court, short et maillot du club et mes chaussures de course sur route aux pieds. Alice et moi finissons par faire quelques gammes qui ne me rassurent pas vraiment, j'ai une légère gêne au genou droit... On verra bien !

Allez, il est temps de se placer au niveau de la ligne. Nous sommes 21 coureurs au départ de l'épreuve et cette fois, le départ est donné à l'heure, contrairement à la dernière fois.

 

La course

C'est parti, à 20h00 pile donc ! Dès les premiers mètres, un des gars que j'ai repérés s'échappe directement, un coureur du club local, le SCB Athlétisme, pris en chasse par un gars en blanc et dans un deuxième temps par l'autre coureur que j'avais repéré et qui prend ensuite rapidement les devants.

Je le sens d'entrée de jeu, les deux athlètes repérés avant même le départ seront intouchables pour moi. Le gars en bleu s'éloigne très vite (il finira en 15'52 !) et le local en jaune reste plus accessible mais je sais que ça part trop vite pour moi (il finira en 16'29 !). Je m'accroche donc à l'idée de pouvoir suivre le gars en blanc qui me semble partir trop vite mais je ne le connais pas et sa foulée est bonne, je me trompe peut-être.

En haut de la longue ligne droite de plus de 800 mètres, bitumée et en léger faux-plat montant, on prend un rond-point par la droite pour faire demi-tour. C'est là que j'ai distancé tout le monde en 2019 et c'est là que je double le coureur vêtu de blanc cette année ! J'ignore s'il va m'accrocher donc je garde la même allure même si je sais que c'est un peu trop vite.

Je ne me retournerai jamais de la course mais je sens que je fais immédiatement un petit écart sans distancer définitivement mon adversaire, dans le faux-plat descendant qui suit où j'aperçois nos poursuivants qui sont déjà bien plus loin puis Alice, lâchée par les deux premières féminines mais dans la foulée de la troisième, cool !

C'est parti pour la portion la plus affreuse du parcours, dans la zone industrielle, sur la route. Ce sont de longues lignes droites peu passionnantes, pas parfaitement plates mais idéales pour bien avancer. Cela me permet de garder un bon rythme en dessous des 3'50/km malgré le fait que j'accuse le coup de ce départ rapide. Les deux premiers de la course disparaissent de mon champ de vision.

On finit par arriver plus loin à un rond-point, peu après la mi-course où on repique sur la gauche pour revenir vers le centre-ville de Brie-Comte-Robert. Passage sympa sur un chemin pour changer du bitume, je ne me souvenais pas que cette portion était si longue, un peu d'ambiance avec des gens dans leur jardin probablement en train de faire un barbecue, tout comme nous bénéficions des encouragements des bénévoles, de quelques spectateurs et des commerçants d'un magasin.

Au bout du chemin, on prend un virage à près de 180 degrés pour une petite boucle supplémentaire de moins de 2 kilomètres, la fin de course approche mais ce n'est pas le moment de craquer. Pourtant, c'est bien là que je vais le moins vite mais je tiens bon, toujours sans me retourner. On passe devant un camion-pizzas... je me vengerai en venant manger là après la course !

Allez, on attaque le dernier kilomètre qui ne fait en fait qu'un peu plus de 800 mètres, comme les autres années puisqu'il n'y a pas tout à fait 5 kilomètres sur cette épreuve, d'où mon chrono de 17'55 il y a 3 ans. En plus, la fin de course est plus favorable, je reconnais les dernières rues, ça me paraît quand même interminable car je suis cuit mais j'arrive en fait à accélérer un peu.

Dernière descente, dernière ligne droite, je finis bien et franchis la ligne d'arrivée en troisième position... en 17'48 ! Nouveau record sur ce parcours, je n'aurais pas cru vues ma forme et mes sensations du jour. Les trois coureurs suivants terminent environ 1 minute après moi finalement. Je suis 3ème sur 21 arrivants.

Je souffle un peu à l'arrivée, je repars peu frais en sens inverse du parcours, en marchant et bien transpirant mais je veux voir Alice arriver. Je croise la première féminine, la deuxième puis.... je vois Alice déboucher dans le virage aux côtés d'un gars et juste devant la 4ème féminine. En fait, Alice est restée avec elle pendant toute la course et vient seulement de passer devant. Je l'encourage et elle finit très fort, en 24'25, 3ème fille !

 
On se ravitaille un peu (eau et banane), on retourne récupérer nos affaires à la voiture et revenons satisfaits de nous vers le centre-ville en attendant que Mathilde et Juliette ne nous rejoignent, Mathilde ayant remporté le Double Dames D9/P10 au Tournoi de Lognes. Nous assistons à l'épreuve du 10km, dégustons nos fameuses pizzas puis se déroule la cérémonie protocolaire avec nos podiums respectifs au scratch. Quelle belle soirée semi-improvisée, ça fait plaisir !

2 commentaires

Commentaire de samontetro posté le 16-06-2022 à 14:52:44

Pffoouuu! Ça va beaucoup trop vite tout ça ! Bravo pour le perf! 2 podiums (dont le scratch) en deux participations c'est bô!

Commentaire de DavidSMFC posté le 03-07-2022 à 23:08:44

Merci beaucoup !
C'est clair que ça n'a rien à voir avec mon objectif de fin août. Mais que c'est plaisant aussi :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !