Récit de la course : La Foulée des Monts d'Or 2008, par Mamanpat

L'auteur : Mamanpat

La course : La Foulée des Monts d'Or

Date : 27/1/2008

Lieu : Saint Cyr au Mont D'Or (Rhône)

Affichage : 2023 vues

Distance : 25km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

16 autres récits :

Le récit


Une grande satisfaction pour Mamanpat !!!


Bon c'était annoncé, en ouvrant les volets - tôt - ce matin, c'est brouillard... Rien de très surprenant par chez nous, mais très épais sur le plateau des Dombes (normal aussi !) et tout pareil à Couzon au Mont d'Or, lieu de départ de l'édition 2008 des Foulées.

Certes il faut plutôt frisquet, mais pas de vent et par endroit le ciel n'est pas bien loin.
Je récupère mon dossard dès notre arrivée, un bisou à Martine et Christian et on file se mettre en tenue. On patiente le temps du départ dans le hall bien chauffé en échangeant quelques mots avec les têtes connues (Xavier le voisin, JPaul qui prépare le Marathon des Sables et va faire le parcours chargé avec 8,5 kg !, Coralie une rameuse qui se demande si elle n'a pas trop de couches, un coureur que je croisais tout le temps quand je pratiquais au Parc de la Tête d'Or...).

Allez, 8h50 passées, on va se mettre en place. L'ambiance est hyper conviviale, un Spiderman aux dents pourris, un Obelix, une Samantha... et bien, doivent pas être à l'aise quand même !!!!

9h00, c'est parti !

Chéri m'accompagne donc sur tout le parcours et va m'aider à atteindre mon objectif de 2h30, sans dossard, et fera par la même son baptême d'une distance aussi longue (au delà du semi-marathon).
Un peu frustré sur le départ de voir tout le monde nous doubler...

Kilomètre 5 : 28 mn
Ok, on est dans les temps pour passer l'arrivée en 2h30, mais aucune difficulté pour l'instant, les 5 premiers sont plutôt roulants. Ceci dit, je suis bien, bonne allure mais je ne force pas.
Nous voilà rapidement dans le gros du parcours avec cette grande montée de 2 km. Je suis super bien, je souffle mais rapidement je laisse plusieurs dizaines de concurrents derrière moi. Avec mes petites foulées régulières, je grimpe sans férir ! Chéri me lâche même un puce pointé en l'air et un "super ma chérie !". J'en remet une couche, forcément ! 
Avec cette super grimpette, on prend forcément de l'altitude et le soleil fait son appration, nous offrant un somptueux spectacle sur les Monts d'Or. Un pur moment de bonheur ! Pas d'appareil photos, de toute façon je n'aurais pas eu le droit d'en prendre, déjà que je me fais gronder à chaque mot prononcé... Il est dur le coach !!!

Kilomètre 10 : 1h01
Quelle surprise ! Avec la côte qu'on vient de se manger, je suis encore dans les clous pour mon objectif temps !
Mais une autre difficulté se présente, que j'avale sans peine, laissant encore derrière moi de nombreux concurrents. Beaucoup me reprennent malgré tout dans la descente qui s'en suit dont une terriblement longue et pentue, sur goudron, que mon dos, mon genou droit, ma cheville droite et mon chéri n'apprécient guère...
Nous voilà à nouveau dans le brouillard...

Kilomètre 15 : 1h30
Tout pile sur le temps objectivé. Bonne nouvelle, je déroule sans mal, je me sens bien et toutes les difficultés sont derrière nous. Chéri papote avec un concurrent et du coup cette portion passe plutôt rapidement.
Tiens, commence à avoir mal aux jambes moi...

Kilomètre 20 : 1h57
Un grand signe à Christian que je repère de loin au ravito et du coup, il dégaine son appreil plus vite que son ombre !

undefined



Kilomètre 21 : 2h04

Rapide calcul de chéri qui me dit qu'on peut être en moins de 2h30. La séance motiv commence...

Kilomètre 22 : 2h09
"Allez ma puce, maintenant, c'est course d'aviron. On peut passer en dessous des 2h25..."
Ben forcément, ça motiv sévère ! Mais y'en a une qui joue au morpion et qui me double toujours en descente après que je l'ai reprise sur le plat et en montée !

Kilomètre 23 : 2h14
"Bon elle a un haut presque rouge, c'est une rémoise, tu dois la passer" ! Les intiés comprendront ! (Les reimoises nous ont repris le titre France en juillet dernier aux championnats de France sprints...ndrl)
Je déroule malgré des jambes qui sont devenues très lourdes mais j'ai encore beaucoup de jus. Par contre, gros souci avec ma cheville et mon genou droits...

Kilomètre 24 : 2h...
Mince, j'ai zappé le chrono ! Je sers les dents, j'ai l'impression que ma cheville va se biser nette !
La pseudo reimoise est juste devant, je suis en train de la remonter.
"Allez, tu ne me lâches plus, comme pendant les séries, tu t'accroches !"
Et c'est parti pour le show !
Un virage serré, un faux plat montant, la fille en rouge, ça s'est fait...
Et j'allonge, j'accèlere et donne tout ce qu'il me reste en tentant de faire abstraction de la douleur ! 2 autres concurrent passés tant qu'à faire !

Sprint final, compteur officiel à 2h23'19" juste avant le passage sous l'arche !
J'ai un sourire dément aux lèvres que ne manquera pas de souligner le speaker et je ne peux que lever les bras à la vue de mon temps !

2h23'33" au chrono !


Un petit tour au ravito intérieur, histoire de boire un coup (cool, du vin chaud ! Toute contente la dame de voir qu'enfin une femme acceptait son vin chaud... Un peu radine sur la quantité d'ailleurs, lui ai dit qu'avec 25 km dans les jlabes, ça méritait un grand verre ! Non mais !), d'engloutir tout un tas de petits pains sportifs excellentissimes (croustillants, raisins secs, noix, miam !) et de me faire interviewer par la journaliste du Progrès qui cherchait la première féminine...  Je lui ai dit que ce n'était pas moi, j'ai pas gruger, promis !


Allez, on continue le stepper, les footing avec grimpettes, on rajoute du travail de vitesse et ça devrait continuer à bien progresser !!!
Et pis surtout, encore des sorties et des courses avec chéri, c'était trop trop bien !!!



Vivement la prochaine échéance :
Le Trail des Carbonis - 35 km dans les Monts d'Or
16 mars 2008 !




Crédit photo : Christian Lefevre

5 commentaires

Commentaire de LtBlueb posté le 28-01-2008 à 09:41:00

MDR, le coup du vin chaud ! vu le brouillard qui semblait régner à certains endroits, un grand verre est le strict minimum, non mais !
bravo pour ta course et félicitations au passage à "Chéri" qui a battu son record de distance semble t'il . Merci pour ton récit et récupère bien

Commentaire de le_kéké posté le 28-01-2008 à 10:53:00

Très jolie course et super récit. La prochaine fois prend quand même ton appareil photo, ou encore mieux tu le files au chéri pour immortaliser ces grands moments. En tout cas bravo pour la perf ça avance bien sur un parcours loin d'être plat, chapeau bas.

A+

Philippe

Commentaire de gdraid posté le 28-01-2008 à 13:09:00

Bravo Mamanpat, tes foulées valent de l'or !
Joli chrono !
Merci pour ce récit, très agréable à lire !
Bonnes courses avec chéri .
Bises quand même ...
JC

Commentaire de L'Dingo posté le 29-01-2008 à 14:29:00

sympa le Trail en "deux de couple".

c'est une discipline qui n'existe pas, dans cette version, en aviron. :-)

désormais tu peux aussi introduire le tandem en double mixte dans ton entrainement (euh, choisi bien la place arrière :-))) )

Commentaire de Galloudu38 posté le 04-01-2009 à 18:28:00

Merci pour ton récit très sympathique Mamanpat qui me donne bien envie de m'inscrire à la prochaine édition 2009. Et félicitations pour tes progrès depuis presque 1 an :)
Gallou

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !