Récit de la course : Trail de la Pérouse 2008, par tribob

L'auteur : tribob

La course : Trail de la Pérouse

Date : 2/3/2008

Lieu : Plombieres Les Dijon (Côte-d'Or)

Affichage : 2244 vues

Distance : 25km

Objectif : Se dépenser

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

Le récit

 

Un retour "aux sources" :


En effet, lorsque j'ai élaboré mes prévisions de courses pour la saison 2008,  j'ai recentré mes objectifs sur des Trails et non des marathons.
Depuis 4 ans, j'ai enchainé 6 marathons (avec grand plaisir d'ailleur). Cette saison, je n'avais pas l'intention de "battre" mon record sur cette distance afin de ne pas me fixer des chronos trop imposant. Je cours pour le plaisir et non pour me détruire.
J'ai donc repris le chemin des terrains boueux et escarpés des courses nature avec pour objectif le Trail de la vallée de Chevreuse le 6 avril.
Pour préparer au mieux ce challenge, j'ai planifié des courses tel que le Trail de la Transmontagne (30 mars) et le Trail de la Pérouse. J'ai déjà participé à ces épreuves et j'en ai gardé un super souvenir.

Samedi soir direction Dijon pour voir la petite famille : en plus aujourd'hui, les grands mères ont été à l'honneur : bonnes fêtes à toutes les mamys.

Dimanche matin, 8h15 direction Plombières les Dijon, avec mon père-coach de la journée (merci à lui), afin de récupérer mon dossard.
Tout est impeccable : le club de Plombières est bien rôdé. On traine un peu partout autour de la course pour retrouver des connaissances, je ne vois pas de tête connu, dommage.

Retour à la voiture, je me prépare, décide d'aller m'échauffer un peu...il est déjà 9h20, et je retrouve un de mes copains d'enfance (classe élémentaire, collège, football...). Nous nous étions perdus de vue depuis au moins 15 ans. On discute famille, boulot et sports. Sympa. Je retrouve un ancien collègue de boulot et des amis à mes parents.

 


  Direction la ligne de départ : celui-ci sera donné un peu en retard : 9h39. Et c'est parti.



 

Devant, la course prend déjà un rythme d'enfer, moi je pars tranquille, car de toute manière, un goulet va se former au bout de 1.5 kms, je n'ai pas les jambes pour sprinter sur 1 kms en côte.



 

Le temps est un peu frais, pas mal de vent mais pas de pluie. Par contre le sol est pas mal glissant en raison de la pluie qui est tombée dans la semaine.

Ma vitesse et mon rythme cardiaque varient en fonction du terrain : j'effectue sans trop de difficultés les 5 premiers kilomètres en 26'52.
Ensuite une belle descente de  2 kms effectué à presque 15 km/h. Les trails Salomon ont une bonne adhérence et me protégent bien les pieds des diffèrents cailloux et autres racines.


Ensuite une grosse montée bien glissante de 1,1 kms avec 120 mètres de dénivellé positif le tout en plus de 6'.
A ce moment, mes BPM (Battements Par Minutes) s'affolent, je décide de marcher. De toute manière je vais pratiquement aussi vite.

Ensuite, pendant environ 8 kms, les chemins deviennent plus techniques : beaucoup de rochers, sentiers glissants et étroits,  montées à gérer avec une corde en main courante. Il n'y a plus de grosses difficultés, mais il faut associer un peu de techniques spécifiques trail : chose que je n'ai pas trop avec mes terrains d'entrainements assez facile dans la région.
Comme ça devait arriver, j'ai glissé, je suis tombé et je me suis fait un peu mal : rien de grave, un bon coup au tibia, un peu de verni en moins, mais rien de cassé ou de foulé par rapport à pas mal de concurrents jalonnant le parcours de leurs blessures et abandons : une pensée pour eux.
Je repars, un peu moins rapidement, mais je continue la course.
Avant de partir, j'ai longuement hésité à prendre mon porte bidon et sa sacoche. J'ai décidé d'être autonome pour les ravitaillements aux vues des autres participants, pratiquement tous équipés de porte bidon ou de camelbak.
Le porte bidon est bien, mais je n'arrive pas à la bloquer comme il devrait, et j'ai passé presque toute la course à le remettre....à méditer pour la suite. Ce genre de course est là pour tester grandeur nature le matériel.

Je retrouve mon père à certains endroits de la course, un coucou, un petit mot et je repars. C'est toujours agréable d'avoir en objectif de voir un proche.

 

Ensuite une belle descente de 2 kms négocié à +  de 15 km/h.
Depuis les premiers kilomètres, je ne me suis jamais fais doublé, mais réussi à remonter pas mal de concurrents. J'ai de bonnes sensations, je suis en 1h27 au 18ème kilomètre. En plus je suis dans les 40 premiers aux dires des controleurs de la course.
Je me dis que je dois continuer mon effort, ne pas subir le mal de jambes et essayer de finir fort.

Les 4 kilomètres suivant sont matérialisés par une grosse côte, une grosse descente X 2 ! Il n'y a pas de jaloux.

 

Je reconnais les lieux, je regarde ma montre, il ne reste que 2 kilomètres. Il s'agit d'une belle descente. Je pars à fond. Je termine le dernier kilomètre en 3'23 soit 17,73 km/h.

Je passe la ligne d'arrivée en 1h57'08, soit la 29 place pour 244 arrivants. Il y a dû avoir pas mal d'abandons.
Le premier, AUGUEUX Benoit de Beaune Monnot Triathlon,  réalise un temps énorme : 1h40'17....

  Je retrouve mon père, il me félicite du résultat, et on se dirige direction la salle de l'organisation. Un maillot est offert à chaque concurrent, sympa. Le buffet d'après course est bien garni.


 

Bilan de la course :

Points positifs :
- la première course de l'année s'est bien déroulée, l'entrainement porte ses fruits.
- j'ai bien géré les difficultés : il faudra que j'aille moins vite sur le 51 kms, sinon je me brûle les "ailes".
- aucun problème de fringale.
- l'utilisation du Garmin pour connaitre les kms et Bpm est un super outil.

Points négatifs :
- le porte bidon est à revoir, je crois que je vais privilégier le gamelback.
- j'espère que mes Trails Salomon ne sont pas un peu juste car j'ai eu 2 ampoules...

La suite :

Le Semi-marathon de Montargis le 9-03-08, le Trail La Transmontagne le 30-03-08, et la Chevreuse (j'ai eu confirmation de mon inscription : je suis dans les derniers, ouf).
Ensuite, la saison de Tri au mois de Mai.

A suivre.


Les résultats du 25 kms : Lien.

Mes chronos :

Distance Vitesse Cadence Cumul
1 km 10.31 km/h 05'49'' 05'49''
2 km 10.84 km/h 05'32'' 11'21''
3 km 10.16 km/h 05'54'' 17'15''
4 km 12.58 km/h 04'46'' 22'01''
5 km 12.37 km/h 04'51'' 26'52''
6 km 15.38 km/h 03'54'' 30'46''
7 km 13.58 km/h 04'25'' 35'11''
8 km 9.18 km/h 06'32'' 41'43''
9 km 13.95 km/h 04'18'' 46'01''
10 km 11.61 km/h 05'10'' 51'11''
11 km 11.92 km/h 05'02'' 56'13''
12 km 12.81 km/h 04'41'' 01h00'54''
13 km 12.2 km/h 04'55'' 01h05'49''
14 km 12.67 km/h 04'44'' 01h10'33''
15 km 13.09 km/h 04'35'' 01h15'08''
16 km 13.58 km/h 04'25'' 01h19'33''
17 km 15.31 km/h 03'55'' 01h23'28''
18 km 15.06 km/h 03'59'' 01h27'27''
19 km 10.9 km/h 05'30'' 01h32'57''
20 km 14.17 km/h 04'14'' 01h37'11''
21 km 12 km/h 05'00'' 01h42'11''
22 km 11.35 km/h 05'17'' 01h47'28''
23 km 15.65 km/h 03'50'' 01h51'18''
24 km 17.73 km/h 03'23'' 01h54'41''



Courbes d'altitude, BPM... :






 

Article du Bien Public : Lien.


  

3 commentaires

Commentaire de patcap21 posté le 02-03-2008 à 23:02:00

Salut Tribob

Bravo pour le récit et ta perf, car vu le terrain gras par moment comme tu le décris si bien, ce ne fut pas si évident que ça, les nombreuses chutes le démontrent d'aileurs mais c'est ça le Trail...

Bonne récup à toi

@++
Pat

Commentaire de Mustang posté le 02-03-2008 à 23:17:00

impressionnant!!! bonne récup et à Auffargis!

Commentaire de seapen posté le 03-03-2008 à 10:26:00

ah les gars du Triathlon Amilly, y sont costaud !avec ton récit je replonge dans l'épreuve puisque j'ai participé aussi. bravo pour ta course réussie et maîtrisée et c'est vrai qu'il fallait rester bien concentré. interressant les différents tableaux.
mais une petite interrogation. le pic de la fréquence cardiaque à 200 bpm à 1km500 du départ, est-ce normal ? (si j'ai bien lu).
saluts et bonne poursuite.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !