Récit de la course : Le Jogging de l'Institut libre des Métiers 2008, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : Le Jogging de l'Institut libre des Métiers

Date : 8/3/2008

Lieu : Kain (Belgique)

Affichage : 500 vues

Distance : 10.4km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

Jogging de l'ILM.

Comme d'habitude, je la sens pas cette course.

J'espère que comme d'habitude, je serai agréablement surpris (45'12" en 2006 au sommet de ma forme et 46'30" l'année dernière) et serai content avec un temps équivalent à 2007.

Petite chute de tension vers 13h et une motivation vraiment pas au top me font craindre le pire.

Les sensations ne sont pas mauvaises à l'échauffement. L'objectif du jour est de garder la bonne forme morale des dernières semaines. Je ne m'attends pas à des merveilles mais j'espère ne pas "sauter" pour garder de la motivation positive durant les 4 prochaines semaines qui nous séparent de Velaines.

Consigne à moi-même avant le départ, ne plus réitérer la bétise de Bury et partir "en dedans".

Au départ je suis fort devant en compagnie de Louis fine, de renardeau et du barman. Les deux premiers ne doivent surtout pas me préoccuper car sinon Bury bis, ils sont plus forts. Le barman quant à lui m'inquiète un peu. Je sais qu'il a repris un entraînement sérieux et c'est sa première course à fond donc je ne sais pas trop où il se situe.

Départ donné, je vois les trois personnes précitées prendre la poudre d'escampette. Surtout ne pas paniquer.

On passe au 1e km (trop court) en 4'11". Le barman est 20-30 mètres devant et Louis un peu plus loin.

Je ne panique toujours pas et essaie de calquer mon allure sur celle de Phil qui me semble bien en forme. j'ai l'impression à ce moment là qu'il va être un os coriace à ronger pour le toutou que je suis. D'un autre côté je sais aussi qu'il part habituellement très vite.

Dans le deuxième km, je reste à une 20aine de mètres. 4'17" (8'29").

Je suis toujours très bien en parfaite maîtrise et je m'attends à ce qu'on se prenne le vent dans la figure après le terrain d'Obigies et me décide à faire le jump avec Phil dans le but de travailler ensemble dans la ligne vers le chemin de terre. 3e km 4'10" (12'39") et Phil se met de suite dans mon sillage. A ce moment là je comprends qu'il doit être un peu juste car ce n'est pas du tout son habitude de se mettre dans les roues ou en tout cas pas si vite.

Très rapidement en effet, j'entends ses pas qui s'éloignent. Dommage car on aurait pu bien s'amuser.

4-5-6 en 4'33"-4'52"-4'42" (17'12"-22'04"-26'47"). Le plus dur est passé avec le chemin et les toboggans et je me sens toujours très bien en totale maîtrise. L'année dernière j'étais passé en 22'30" au 5e et je me dis que je peux faire qqch de bien aujourd'hui.

Dans la descente, signe de ma fraîcheur, je ne me fais pas manger comme c'est mon habitude. Au bas du chemin des pilotes, je fais l'effort pour rester à l'abri d'un groupe un rien plus rapide et nous cheminerons ainsi jusqu'au bas du deuxième pont où il me lacheront irrémédiablement.

7-8-9 en 4'18"-4'22"-4'06" (31'05"-35'27"-39'34").

En parlant des ponts, le second est ma bête noire et bien que Sebe m'avait dépassé dans la descente du premier , je suis resté à mon rythme pour ne pas imploser. Cette fois ci il passe super bien et à son sommet, je relance franchement, je reviens dans les échappements du Renard et relance encore au panneau 10 pour arriver avant lui dans le sentier (10e en 4'32" 44'06"). Non  seulement il embraie mais il est plus fort (logique) et je ne cherche pas à le coincer dans le sentier. J'irais encore chercher un concurrent devant moi dans les graviers tout en empêchant un autre de revenir.

Résultat: 45'26" 4'22" (pour 10.4 mais ainsi que pressenti on est plutôt sous les 10.2 ce qui laisse un 4'28" bien senti en fonction du parcours) 202/600 et 674 points.

Bilan: confirmation de ma très bonne forme à 14 secondes de ma meilleure forme depuis que je cours. Contrairement à 2006, j'ai en plus maîtrisé ma course, ce qui contrebalance grandement la grande frustration de Bury. Même à 4'28", cela reste très bon pour moi avec le dénivellé. En outre, je repasse en positif aux points et suis à +22 par rapport à 2007 et ce, alors que le long a été de très loin privilégié par rapport à la vitesse. J'espère que les fruits seront récoltés les 5 et 20 avril au semi de Velaines et au marathon d'Anvers.

1 commentaire

Commentaire de Kiki14 posté le 12-03-2008 à 20:46:00

j'espère guirlande que tes semis d'avril tiendront leur promesses....
merci pour ton récit si précis et bonne chance à toi profite s'en.....
A + de te lire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !