Récit de la course : La Course du Château - 10 km 2008, par ETRURIEN

L'auteur : ETRURIEN

La course : La Course du Château - 10 km

Date : 8/6/2008

Lieu : Paris 12 (Paris)

Affichage : 974 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

9 autres récits :

COURSE DU CHATEAU DE VINCENNES 2008

Bon voici encore un petit compte rendu : le 10km du Château de Vincennes en région Parisienne

un 10km pour lequel coach m'a incité à m'inscrire (il a pas eu besoin de trop forcé mais j'accumule beaucoup de course ces temps ci) 

Tout d’abord la présentation :

Un 10 km on ne peut plus plat qui serpente dans le bois de Vincennes pour une arrivée dans le Château.

2500 coureurs en 2007.

Surprise en 2008 nous sommes 3140 partants je crois que l’on atteint des records pour un 10.

 

Nous sommes répartis en trois sas en fonction de nos résultats avec les dossards du 1 à 300 puis les dossards de 301 à 1500 et enfin le dernier sas.

 

Le départ se fait sur deux allées parallèles avec d’un côté les dossards pairs et de l’autre les impairs. Tiens j’ai oublié de dire qu’avec mon modeste chrono (et j’en suis pourtant fier), de 41m57s établit 3 semaines avant aux 10,1km nature de Clamart, je me retrouve dans le deuxième sas.

Futur beau papa et coach de son état a quant à lui été distrait puisqu’il se retrouve dans le dernier sas alors que l’année précédente il a gagné sa catégorie V3 en 40’ (et a aussi fini 2ème à Clamart).

 

Petit stress d’avant course mais tout se solutionne avec la levée des sas 5minutes avant le départ (au final il réussira à franchir la ligne de départ 2 secondes avant moi).

 

Il fait plutôt bon en ce dimanche matin où la chaleur est bien là mais où un ciel couvert nous permet de ne pas fondre, en clair un temps idéal pour des records sur une telle distance.

 

Bon je recommence mes habitudes des trois derniers mois et je me fixe de suivre le rythme d’un coureur en ligne de mire et ici ce sera donc encore une coureuse car plus facile à repérée dans cette foule et correspondant plus à mon niveau actuel.

Elle est d’ailleurs avec son ami (mari ?) et porte un débardeur du club de Meudon.

Encore 2minutes et on lâche la foule, les coureurs handisports (guides d’aveugles) viennent de partir, salves d’applaudissement bien mérités.

Tiens petit moment désagréable un loulou et trois de ses potes passent en force pour se mettre devant à voir les dégaines on se demande comment le type rablé comme un pilier de rugby, en moins musclé, se retrouve avec un dossard du premier sas, étrange !

 

Allez je fais le vide objectif faire 41’ (mais bon en secret je vise les 40’50’’ mais ne le dites pas)

Pan je déclenche mon chrono pour avoir le temps officiel et passer sans doute les 41’

 

Cela se passe bien je trouve facilement mon rythme et au bout de 800m voilà les deux allées de coureurs réunies ce qui visuellement est du plus effet.

Je me fixe donc 4’05’’ au kilo. 1er fait en 4’03’’ je vais trop vite ça y est cela cogite déjà mais les jambes sont là. Les quatre kilomètres suivants se déroule tous en 4’04’’ ce qui me donne du moral car les 5km sont bouclés en 20’19’’.

J’ai toujours ma coureuse en objectif elle imprime un rythme régulier qui me donne un bon point de fixation. Mais voilà que la partie délicate s’annonce les 6ème et 7ème kilomètres où le risque de s’endormir dans un faux rythme est bien présent d’autant que c’est exactement me passage pour quelques virages où il faut relancer.

Résultat un peu d’eau pris à la volée au ravitaillement et 4’04’’ puis 4’03’’ chrono 28’26’’.

 

Mais c’est là qu’un doute s’installe où est le coach je ne l’ai pu vu alors que je tourne dans ses temps de l’année dernière. Je dois me sentir bien car j’ai la force de chercher du regard dans les coureurs devant mais aussi derrière tout en gardant le rythme.

Bon je n’ai plus qu’à continuer en espérant qu’il ne lui est rien arrivé tout en me disant qu’il est peut être devant.

Ma féminine commence à donner des signes de faiblesse et voilà qu’une autre arrive à mon niveau je me cale et elle aussi sur le prochain kilomètre. Erreur pour moi car si elle retrouve le souffle pour ensuite aligner la suivante (elle finira en 40’01’’ 3ème sénior féminine je crois en dépassant mon lièvre Meudonnais qui finie en 40’27’’, dommage pour elle) moi je m’endors dans un faux rythme préjudiciable.

Voilà que cette nouvelle concurrente accélère progressivement au train pour moi c’est la fin du 8ème en 4’02’’.

Le 9ème s’achève sans changement en 4’01’’ nous voici dans le long faux plat du départ mais dans le sens de la montée, avant deux virages qui vont nous amener à passer la porte du château.

J’accélère au train en me disant que c’est là que tout se joue et finalement qui sait je peux espérer 40’30’’. Pour me motive je compte les coureurs que je dépasse mais aussi ceux qui me dépasse 1 place de gagne 2 ,3 mince cela revient derrière 1 de perdue 2, 3 ,4, une de gagnée.

 

Cela devient dur, dur, il reste 400m dont 200m de pavés (je le sais je suis venu encouragé il y a deux ans). Je donne tout ce qui me reste je vire au rouge je sprinte et je ne décide de m’arrêter que le deuxième tapis franchi. J’ai la tête qui tourne il me faut bien une minute pour reprendre mes esprits mais après je suis un homme neuf !

 

Je cherche le coach que je vois enfin repassé la barrière (Il va encouragé madame V3F) et il me confirme être arrivé avant (39’23’’ en officiel et 39’20’’ en réel il fini 3ème V3H)

Moi après vérification je termine 270ème avec un temps officiel de 40’20’’ et un temps réel de 40’14’ ce qui me fait un premier kilo au réel en 3’57’’ (et non pas 4’03’’) et le dernier en 3’51’’.

 

En voyant cela je suis heureux comme un gosse j’approche des 15km/h youpi !

Première course à 47’37’’ depuis 45’19’’, 44’19’’, 42’19’’, 41’57’’ et enfin 40’14’’.

1’43’’ de mieux inespéré.

 

Je suis heureux et me projette déjà vers de nouveaux objectifs sur l’année à peine la course finie! En tout cas c’est prometteur pour les 20km puis le semi d’ici la fin de l’année, et attaqué en confiance mon premier marathon début 2009. (sans oublier le plaisir du cul d'enfer en août de cette année).

 

Pour le 10km je me dis déjà qu’il faut que je descende en dessous de 40’, voir 39’48’’ j’ai vu que c’était D1 en FFA, je ne suis pas en club mais cela fait des objectifs palpables.

En fait, j’aimerai bien battre « Coach » sur 10km pour commencer ce serait dans l’ordre des choses mais il fait de la résistance (il tourne encore à 3h au marathon…..4ème VH3 à Munich en 2007 et attaque Berlin cette année). En plus je crois que cela le rendrait heureux de voir que ses plannings et conseils portent autant leurs fruits (sachant que je ne suis pas sportif à la base il a travaillé sur une matière non noble J)

 

Pour info le premier fini en 30’40’’ et la première en 38’08’’ (de mémoire)

 

Sinon course excellente pour les records (en lisant les comptes rendus je ne suis pas le seul à avoir battu le mien), bonne ambiance, trophée sympa, T-shirt sympa, si ce n’est le ravitaillement d’arrivée (et nos amis coureurs qui continuent de jeter leurs papiers sur l’esplanade du château ne facilitant pas le travail des organisateurs) tout serait parfait.

 

Sinon pour conclure la progression sans se stresser et l’amélioration dans le plaisir quel bonheur !

 

 

5 commentaires

Commentaire de cat2513 posté le 12-06-2008 à 22:45:00

bravo pour ta course bien menée. quel progrès ! dans peu temps tu passeras sous les 40'.
à +

Commentaire de hellaumax posté le 13-06-2008 à 11:45:00

Waouh, superbe course! Bravo pour ton record et ta progression... C'est plutôt encourageant pour tous ceux, qui comme moi, passent des heures à essayer de gagner quelques secondes!

Commentaire de ETRURIEN posté le 13-06-2008 à 23:42:00

Merci pour vos commentaires.

Je ne calcule plus les heures sinon c'est déprimant de faire le rapport nombre d'heures d'entraînement pour temps gagné. je l'ai fait pour le semi de Paris.
Depuis j'ai une vision bien plus positive, que du plaisir même si c'est dur. On verra comment j'aborderai les échecs.

Commentaire de Yannael posté le 14-06-2008 à 12:15:00

Bravo pour ta course et ton chrono. Quelle belle régularité !

Commentaire de agnès78 posté le 16-06-2008 à 12:22:00

impressionnant de régularité et de volonté! Un grand BRAVO! Au plaisir de se rencontrer sur les courses
bises
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !