Récit de la course : Semi-Marathon de Rambouillet 2009, par Jay

L'auteur : Jay

La course : Semi-Marathon de Rambouillet

Date : 8/3/2009

Lieu : Rambouillet (Yvelines)

Affichage : 953 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

11 autres récits :

2eme semi de Rambouillet en 5 ans .... dur la comparaison

2eme fois que j'alignais sur le semi-marathon de Rambouillet en 5 ans . La première fois c'etait en 2004 , en pleine forme et accés sur les 10kms et les semi.  J'ai stoppé la CAP pendant 2 ans et j'ai repris l'année dernière en courant sur les trails . C'est donc plutot stressé que j'ai préparé ce semi. Un retour sur route avec une allure spé nettement plus élevée que celle désormais pratiquer en trail me perturbait pas mal.

C'est donc à 6h30 que je me suis levé , apres 5h de sommeil seulement... les affaires preparées la veille, je n'avais qu'à m'occuper des boissons d'avant course et de celle d'effort.

Rendez-vous avec 2 potes de l'UA Versailles à l'hotel de Ville puis direction Rambouillet et le parking de Carreffour. Nous constatons que les premiers sont déjà arrivés et que le parking commence à se remplir. Nous laissons la voiture là pour aller récupérer les dossards. 

Les organisateurs ont comme la dernière fois bien préparé cela, je déplore juste l'absence de consignes car il nous faut alors retourner nous changer ... puis revenir attendre le départ . La météo tourne vite au climat breton : bruine et froid . La tenue de course est bien légère pour patienter le départ.

On s'engage dans le sas 1h40 , sachant que de toute façon les chronos visés sont entre 1h40 et 1h50 . Histoire de profiter du départ et de la vitesse de ce groupe. Je regarde un peu partout mais pas de Kikourous dans les environs ... Je regrette de ne pas avoir reçu mon ecusson depuis mon adhesion à l'asso .... faudra que je pense à relancer pour avoir des infos.

Les premiers km dans la ville se passent bien , vitesse maintenue de 13,5km sans trop d'effort. Puis la "cote" de la course au 4km, et comme d'hab , je leve le pied , Fabrice embraye et grimpe devant, il me prend déjà 50 m.

Les 5km passés en 25min , le parcours est à nouveau plat et serpente dans la foret .  Mais je suis dans l'incapacité de me relacher ... je me sens super tendu.  Les km défilent , j'avais perdu cette sensation . Pas de chrono , juste la vitesse pour me donner un ryythme .Objectif garder les 12km/h .... j'arrive à tenir jusqu'au 8km puis arrivent les 10km passé en 52min ... mal partout , de la nuque , aux cuisses en passant par le dos ... impossible de tout relacher et de courir detendu... la vitesse chute .. à 11,5km/h puis 11km/h.... les 12kms sont atteints sous la pluie et le froid.

Vient se rajouter au 12eme km , le vent ... on arrive dans la plaine, le vent de face ...dur dur... j'ai fais mon deuil de la perf , reste donc à gérer malgrés les douleurs...

13,14,15 et 16km passent ...la vitesse chute à 10,5km.... Petit retout en foret.... L'avantage de courir en trail , je n'ai plus peur des distances longues... seule tenir la vitesse est devenu l'objectif....

17,18,19km retour sur la route qui longe la RN10.... j'accélère un peu ... juste un peu ... aucune idée du chrono ... je me dis peut etre que je serai en moins de 1h50.... la dernière ligne droite.... le chrono s'affiche 1h54 .... damned !  Le passage de la ligne franchit avec une certaine deception. les 1h40 d'il y a 5 ans me semblent bien .

 Je passe qlqs minutes au ravito et je cherche mes potes.... il fait froid .. trempé jusqu'aux os .... le retour à la voiture se fait en footing puis direction la maison pour une douche bien réparatrice..... allez l'anniversaire d'Isaure organisé à la maison va me redonner le moral pour finir le week-end sur une bonne note ....

Y a des jours comme ça , où ça ne passe pas..... je pense avoir trop couru la course dans ma tete les jours avant, l'incapacité à se relacher ne m'a pas permis de courir dans de bonnes conditions...

Gros changement qui m'a perturbé , se ravitailler en courant ... la gestion de l'effort en trail me permet de boire et de manger dans les cotes en marchant ... et là , impossible de boire les grandes gorgées .. et de macher tout en courant .... j'ai sous estimé ce changement et voilà un retour sur route un peu raté....

Bon les 2 prochaines courses seront des trails , les 21km du Maratrail et surtout l'objectif de la saison les 50km du Trail des Cerfs.

Mais Le semi de Rambouillet restera une belle course en foret où l'on peut faire de belle perfs en raison d'un parcours plutot plat ...

Une tres bonne organisation et le nombre de participants limités à 2200 donne une ambiance plutot familliale loin des foules du semi de Paris.

 A bientot et bonnes courses.

Jérôme

2 commentaires

Commentaire de steflebreton posté le 11-03-2009 à 22:10:00

Bonjour Jérôme,

j'ai l'impression de revivre ma course à travers ton CR, même objectif, même départ et allure et même galère par la suite (vers le même endroit).
La pluie et le vent ont été dures à gérer.
Une bonne course quand même et un parcours sympa.
Bonne continuation pour tes trails.

Stephane

Commentaire de francois 91410 posté le 16-03-2009 à 10:36:00

merci pour ce CR !

Normal que tu ne m'aies pas aperçu au départ : pour cause de lumbago depuis le vendredi soir (encore une innovation de ma part), je n'y suis pas allé ... grrrrrr ......

Vu les perfs des uns et des autres, j'ai l'impression que tout le monde a souffert des conditions de course cette année...

Vivement l'année prochaine alors
François

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !