Récit de la course : Trail Ubaye Salomon - 21 km 2009, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Trail Ubaye Salomon - 21 km

Date : 9/8/2009

Lieu : Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence)

Affichage : 1638 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail Ubaye Salomon 2009

Aaaaah, après moults péripéties et rebondissements je suis parvenu à être disponible pour mon trail à domicile ! 

 

Arrivée tranquille vers 8h20. « Retrouvailles » avec Mickael11, kikoureur que je croise sur plusieurs courses autour de Grenoble. Il s’élance sur le parcours 44 kilomètres, costaud… ! 

 

Le départ est donné place Manuel, il me semble qu’il y a beaucoup plus de participants que l’an passé. Je suis dans la première partie du peloton et pars tranquillement. Niveau course à pied je ne sais pas trop où j’en suis, n’ayant pas couru depuis le 14 juillet et le trail de Corrençon, par contre j’ai la caisse avec tout le vélo que je fais en ce moment.  

 

Sur les bords de l’Ubaye ça se bouscule pas mal, je me fais même pousser avant de comprendre qu’il faut courir côté gauche pour doubler et être un peu plus tranquille ! Je me demande tout de même s’il ne faudrait pas rajouter une boucle d’un kilomètre dans Barcelonnette histoire de faire un premier tri dans le peloton !   

 

Deuxième surprise, le parcours a changé : au lieu de traverser le cadre splendide du nouveau Golf de Barcelonnette on traverse le camping pour rejoindre la route !! Beurk, quel dommage ! Au carrefour on sépare les deux parcours, une grosse pensée pour les courageux du jour… 

 

J’arrive à Uvernet-Fours en bas de la difficulté du jour en 26’06. J’ai les jambes et le souffle, mais les 900m de dénivelée vont être longs… Dés le départ j’en double qui crachent leurs poumons, tss tss fallait partir moins vite les gars !! 

 

Je gère bien ma montée, dépassant au fur et à mesure les concurrents sans me faire remonter. Je suis surtout surpris du nombre de féminines, à chaque fois que j’en passe une je me dis qu’il doit s’agir de la première… jusqu’à la prochaine ! 

 

On arrive enfin à la prairie, je me crois arrivé mais pas du tout, « seulement » 1650m à la keymaze, on domine tout juste PraLoup ! Il reste donc tout de même 400m… mais le parcours devient plus roulant.

 

S’ensuit des yoyos entre le concurrent de devant qui relance quand je reviens, et moi qui relance quand derrière on revient, c’est assez rigolo ! J’ai surtout hâte de voir ou d’entendre les gens au-dessus de moi courir dans l’autre sens, sachant qu’on fait une épingle en haut de la montée. Quand enfin je les entends couette chouette ! 1h22, soit 56 minutes pour grimper je suis ra-vi, le plus dur est derrière. Ca devient vraiment roulant et malgré quelques bosses, j’y vais fort, ayant à cœur de faire au moins aussi bien que l’an passé.

 

Je balance costaud en descente, c’est qu’il faut avoir le pied montagnard car sacrément technique !! Et je double encore une femme ! Enfin toujours de bonnes sensations malgré UN men in black qui me remonte et dépose tout le monde-écoeurant !!

 

Ouf, j’arrive au Col des Alaris, tout en entendant les acclamations envers des féminines qui sont devant, et comprends que je suis derrière la troisième féminine. Ravitaillement trois cocas cul-sec et c’est reparti pour une partie qui se termine en faux-plat et que je redoute… Mais finalement je largue mon petit peloton et en avant Guinguamps !! 

 

Dernières descentes assez pentues (mais c’est la fin) et en forêt, je suis derrière un trailer rouge qui fonce pas mal et que j’accroche car derrière la 4ème féminine n’est pas loin. Heureusement je ne me retournerai plus. 

 

Enfin l’arrivée, le trailer ralentit ( ?? cool en tout cas), on entends le speaker et la « foule », je largue donc mon compagnon et fini au sprint, 2h11mn30s, je voulais faire moins que 2h15 donc ravi ravi ravi, par contre en classement je passe de 48ème à 56ème, on devait être effectivement plus nombreux. 



 

Bilan des courses : de très nombreux dépassement pour une seule remontée, QUE DU BONHEUR VIVE L’UBAYE ! 

3 commentaires

Commentaire de l ignoble posté le 09-08-2009 à 18:30:00

salut mardouck,bravo pour ta course dans un joli coin de France,moi je suis toujours bléssé,au plaisir,a bientôt,ross

Commentaire de le_kéké posté le 11-08-2009 à 09:29:00

Belle course bien gérée.
Enfin c'est quand même étrange qu'ils acceptent les hommes dans les courses féminines ?? Peut être que l'année prochaine tu feras la distance homme ...
En tout cas content que la forme soit là, mais le plus dur c'est de la garder.

Commentaire de millénium posté le 17-08-2009 à 19:07:00


Cette belle perf me laisse pantois. Bravo !!
Merci pour ton récit , fort sympa.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !