Récit de la course : Courir à Grenoble - 10 km 2009, par Belet

L'auteur : Belet

La course : Courir à Grenoble - 10 km

Date : 6/9/2009

Lieu : Grenoble (Isère)

Affichage : 882 vues

Distance : 10km

Matos : Collant Kanergy
Chaussures Nike Zoom Elite
T-Shirt MC Adidas

Objectif : Faire un temps

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

Objectif 38

   Mon dernier 10km remontait à plus d'un an, c'était en Avril 2008 à Lyon. J'avais suivi un plan perso qui devait me permettre de passer sous les 40mn, et avait échoué à une trentaine de secondes de ce but. Petite déception, mais le vent de face à partir du 6ème ne m'avait pas facilité la tache.

   Après le Bélier et un tour de Paladru courus sans réels objectifs, aujourd'hui je m'attaque donc aux 10km de Grenoble. Je n'ai pas suivi de préparation spécifique, je cherche juste un chrono qui me permettrait d'atteindre le minima "R3", gage de points pour le club. Au vu de mes temps sur piste ces derniers temps, c'est jouable. La deuxième moitié de Paladru m'a aussi rassuré. Mais passer de la théorie à la pratique est une autre affaire...

   Sur la ligne de départ je suis donc partagé, mais quand même assez confiant, peut être un poil trop. Enfin je me suis quand même placé en première ligne pour assurer le coup. Surtout que je devais avoir un donneur d'allure qui s'est déballonné et me laisse seul me démerder avec mon chronoÇa part vite, très vite. J'suis à 19km/h et on me double de tous les côtés, hommes comme femmes, impressionnant. Je ralenti doucement avant de me cramer. Quelques zig-zag dans le parc Mistral, on contourne le stade puis rejoignons la digue.

   Un oeil sur le cardio/podomètre, je me cale sur les 15.8km/h prévus en faisant attention d'être plutôt au dessus. J'suis assez à l'aise, peut être moins que ce que j'avais prévu. Panneau du 2ème kil, j'ai quelques secondes de retard, ce qui ne devrait pas être le cas vu le temps gagné par le rythme au départ. Mince, s'il était bien calibré pour les 14-15km/h de Paladru, je sais que mon podo a tendance à sous-évaluer un peu l'allure quand j'approche de ma VMA. Rien d'affolant, mais je dois accélérer un peu

   Au 3ème l'écart a encore augmenté, j'suis maintenant à la bourre de 15s sur l'objectif. Crotte. Je pensais être facile à 3'48/kil, voire tenir les 3'45 au besoin, et je me rend compte que c'est pas si simple, les secondes vont pas se gagner toutes seules. J'oublie un peu le chrono total et me concentre sur les kilomètres, un à un. 4ème ok, 5ème ok, j'ai dû grapiller quelques secondes. Je passe la mi-course en 19'09, sans le savoir.

   Un ravito nous est proposé, je chope une bouteille au passage, avale à peine une gorgée. Je n'ai pas le temps, pas besoin, et ne veut pas prendre le risque de me couper le souffle. Je m'accroche aux gars que je viens de rattraper, éviter de trop réfléchir, éviter de penser au cardio, à la respiration, aux jambes qui en ont déjà marre. La vache j'avais oublié ce que c'est que de se faire violence sur route. 10km c'est court mais tellement long à la fois... Eviter de penser et tenir le rythme, machinalement.

   6ème, ca tient, plus que 3. 7ème, ca tient toujours, plus que 2. Oui je sais ça fait pas le compte, mais j'en enlève toujours un dans mes calculs, je sais que le dernier j'arriverai toujours à me relancer, l'objectif est donc d'arriver au 9ème sans un retard irrécupérable. Chacun sa technique. :)

  Avant le 8ème je repasse le chrono en "temps total". J'y passe en 30'20, yes! 10s d'avance, trop cool, j'ai plus qu'à gérer. Bon si j'avais gardé l'affichage intermédiaire je me serai rendu compte qu'un kilomètre en 3'30 c'était pas possible. Je suis un poil plus zen mais ne me relache pas, j'attends le 9ème... qui n'arrive pas. Il est où ce 9ème? Arghhh, 34'24, j'ai de nouveau 9s de retard, je pige que le 8ème devait être mal placé. Bon ben là, faut remettre du charbon.

   J'augmente un peu, j'veux pas non plus me griller et exploser à 500m de l'arrivée. On entre dans le parc mistral. Ma montre affiche 37', j'allonge encore un peu. J'aperçois la ligne au loin, plus près, puis le chrono. 37"35, argghhhh bis. Pas question d'échouer, je lâche un "ehhhhhh merdeuuuuuuuu" qui fait rigoler quelques spectateurs, puis dégoupille la grenade que je tenais au chaud. Gros sprint jusqu'à la ligne. Victoire, 37'57.

   Juste après l'arrivée je m'écroule un peu sur le coach qui se marre bien de mon sprint de folie et me félicite pour le chrono. Je les prends les félicitations, je pensais pas en baver autant, aujourd'hui je pouvais pas faire beaucoup mieux. Ça passera vite, mais sur le moment j'ai l'impression d'être plus vermoulu qu'après un trail de 30km, enfin sans la fatigue des jambes quand même. Mais au niveau cardio, il va falloir refaire un peu de spécifique pour les prochains objectifs routes.

   Maintenant si c'était moins simple que prévu, j'ai fait toute la course en gestion, ai pu accélérer quand j'en avais envie. Avec un négative-split de 15s et un cardio qui pourrait grimper un peu, je pense que j'ai encore moyen d'améliorer ce chrono. Ya plus qu'à. Mais 2mn30 de gagné, pas sur que ca se reproduise de si tôt :)

Chiffres:

  • Kils: 3'50, 3'53, 3'51, 3'47, 3'48, 3'52, 3'50, 3'30 (?), 4'02, 3'32.
  • Total: 37'57, FCMoy = 178, Dist = 10 km, VMoy = 15.8 km.h

Résultats:

   Echirolles bien représenté comme à Paladru. Magali Bernard gagne chez les filles, Sylvie Claus est 3ème. Ches les hommes Mohamed Mahnan égalise je pense son meilleur chrono sur la distance. Ludovic Pellé 4ème en 31'33 échoue à 2s du podium, Jérome 11ème en 33'18, et Nico améliore son chrono 1 mois après Embrun, il passe sous les 34, chapeau (33'53).

Hommes:

  1. Mohamed Mahnan - 30 mn 30 s

  2. Hamid Essai - 30 mn 52 s

  3. Samir Aarfa - 31 mn 27 s

  67. Moi - 37 mn 57 s

  324. Milieu - 47 mn 23 s

Femmes:

  1. Magali Bernard - 37 mn 01 s

  2. Céline Lafaye - 37 mn 11 s

  3. Sylvie Claus - 37 mn 34 s

Courbes et Statistiques:


4 commentaires

Commentaire de the dude posté le 07-09-2009 à 11:05:00

Bravo a toi! Moins de 38min au 10km c'est du costaud.
C'est vrai que sur le papier c'est une distance qui impressionne moins qu'un trail, mais cette nécessité de relancer sans arrêt ça demande beaucoup d'efforts aussi et un mental solide.

Commentaire de undertacleur posté le 07-09-2009 à 19:12:00

Bravo et beau chrono ! ca commence à causer !
on a du effectivement faire une partie de la course ensemble et tu fais partie des coureurs m'ayant lâchement abandonné vers le 6eme km :)
En tout cas tu devais être plus lucide que moi car je n'ai vu que le 4 eme et 5eme Km affichés !

Commentaire de Pat'jambes posté le 08-09-2009 à 20:54:00

"se faire violence sur route. 10km c'est court mais tellement long à la fois... Eviter de penser et tenir le rythme, machinalement."...

Ca résume très bien le 10km! Merci pour ce CR où je retrouve bien ce qu'on ressent sur cette distance et chapeau pour ta perf' R3 arrachée à 3" !!

Commentaire de Gibus posté le 11-09-2009 à 10:09:00

Bravo Arnaud pour ta gnack aussi bien sur trail que sur 10 kil

bon il reste à confirmer car sur 10 bornes il faut faire 2x sous les 38'02 pour être R3 et donner des points au club.

Mais t'as la hargne en ce moment et ça va le faire.

A bientôt.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !