Récit de la course : Sacré Trail des Collines - 35 km 2010, par le_kéké

L'auteur : le_kéké

La course : Sacré Trail des Collines - 35 km

Date : 21/3/2010

Lieu : Tullins (Isère)

Affichage : 1334 vues

Distance : 35km

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Trail des collines 2010


Le kéké enchaine les CRs tel un minou ou mardouk le bouc mais comme pendant les courses ça arrive moins vite qu'eux à l'arrivée. Ces 2 là sont les champions pour te sortir un Cr une heure après la fin de course, mais le kéké lui prend son temps, soupèse chaque mot et refais sa prose pendant des jours et des jours.

Bon en fait je  profite donc de la quiétude du TGV Paris-Grenoble pour raconter la course du WE. C'est le premier jour où les courbatures ne sont pas là après 3 jours à marcher comme un canard, longtemps que ça m'était pas arrivé, il fait pas bon vieillir ...
 
Au programme 35km dans les collines de Tullins, pas très loin de Grenoble.
Ce n'est pas une date facile, on vient à peine de remiser les  skis de fond que déjà il faut gambader  pendant des heures.

Dire que je ne suis pas prêt est encore loin de la réalité. J'ai couru une seule fois plus que 1h30 depuis le mois de novembre et mon entorse du genou et c'était le WE dernier.
Je suis bien conscient d'aller au casse pipe, mais bon on ne se refait pas …

J'ai quand même enquillé pas mal de ski de fond  (350km) au cours du mois de février et mars alors au niveau souffle et condition ça devrait aller mais au niveau musculaire je vais en chier.

J'essaie d'entrainer dans mes délires sportif  PP1 qui déclare forfait pour des douleurs multiples avec une présomption de contracture (au cerveau je crois) et un forfait habituel.
Je dois aussi être accompagné par Christophe qui viendra " uniquement si il fait beau "
No comment.

Le kéké lui c'est un dur, mauvais temps rien à foutre, ça durcit la course,  des douleurs tant mieux c'est qu'il reste encore de la vie (ceux qui se demande, pourquoi il s'appelle le kéké, ne se le demande plus à ce stade du récit)

C'est donc accompagné par les averses que nous nous dirigeons avec Le famous and extrordinous Lieutenant de kikourou alias le blueb en direction du départ de la coursette de collinettes.
Comme on est déjà inscrit et pas vraiment en avance on se retrouve garé dans la charmante bourgade de perpette, non loin de pétaouchnok.
Au bas mot 5km d'approche et 200D+ en marche rapide après on arrive enfin dans ce nouveau lieu où sera donné le départ.
 
 
 
On retrouve pas mal de têtes connues et de kikoureurs (connus ou pas)
L'avantage d'être dans les derniers c'est qu'on trouve facilement votre dossard et qu'il n'y a plus de queue.
 
 

Le team du vercors
 
On se change, la longue marche d'approche a eu le mérite de me faire comprendre que ça ne sert à rien de trop se couvrir car il fait assez chaud finalement, c'est donc short T-shirt pour le kélé, pas beaucoup de coureurs semblent faire ce choix.
En plus il ne pleut plus, pourvu que ça dur.
 
 

Béné et blouby déguisé en triathléte
 
On se place dans la fin de peloton et continue la discute en attendant le départ.
Hop en avant, l'idée est de se ménager pour commencer à souffrir le plus tard possible même si avec l'entrainement CAP actuel ça va forcément arriver.
On commence à faire une petite boucle et on repasse par le point de départ pour quelques kilos de descentes. Je dis au revoir à Béné et double Marie.
 
 

(un kéké, photo orga)
 
J'essaie de me modérer dans cette première descente mais j'ai quand même du mal à trop bouchonner dans ce genre de descente que j'adore.
Tiens voila le lieutenant  qui nous fait comme d'hab un départ prudent. Je le laisse filer puis le reprend dans la première montée technique (aujourd'hui technique == boueuse, voir marécageuse)
Arrivée en haut on fait la descente ensemble puis il s'envolera définitivement.
Premier ravito, 9 km tout est OK, séparation entre les 2 parcours on est plus très nombreux.
 
 

(photo orga)

Je me moque gentiment d'une charmante traileuse qui s'embarrasse de bâtons. On entame du coup la discute pendant un petit moment, en fait elle prépare les 100km de crest pour les héros qui aura lieu en Mai et teste le matériel.
Ceci nous emmène  tranquillou vers le 2ème ravito qui a pour particularité d'avoir juste avant un ruisseau à traverser avec un truc super glissant au milieu pour prendre appui et un photographe espérant sadiquement qu'on va se vautrer lamentablement.
 

(photo orga)

Normalement je suis assez bon candidat pour le plongeon dans ce genre de situation mais là je fais preuve d'une adresse de chamois pour cette traversée.

A ce ravito possibilité de prendre un coup de chartreuse pour se requinquer si besoin mais le kéké pas assez kéké aujourd'hui pour s'envoyer une mignonette, se contentera de coca (1 moment de gloire, 15km de bide en vrac je passe mon tour aujourd'hui)


(photo orga)

La montée qui suit elle ne fait pas rire, et commencera à sérieusement amocher les cuisses, la mi-course est attente.
A partir de là on va commencer à en chier, c'était prévu et c'est maintenant.


On enchaine toujours les montée/descentes je ne double plus grand monde à part dans les fortes montées et perds régulièrement des places.

Avant dernier ravito, on est chez les 3 gros.


(photo orga)
Bien sympa tous ces CMIstes, vraiment une organisation impeccable ce trail.

La partie qui suit c'est du long plat/faux plat bien casse pate, j'en chie.


Heureusement je me fais reprendre par le duo du Vercors Foxtrot et une vercorette qui n'est pas sur kikourou mais qui devrait.
Je m'accroche au duo jusqu'au ravito suivant, ça commence à sentir l'écurie plus que 6 bornes.
Le temps de discuter avec iade38 et de faire honneur au buffet que le duo du vercors est déjà loin. Pas grave je suis rejoints par marie.
On attaque la montée ensemble mais elle va trop vite pour moi aujourd'hui la gazelle, impossible d'accrocher le train (et félicitation pour ce podium)
De plus en plus dur de relancer sur ces parties suivantes un peu plane, je m'accorde une portion de marche, les crampes ne sont pas loin.
J'ai regardé le profil le parcours se termine par une longue descente et une grosse montée.

Enfin la longue descente, bien boueuse à souhait, ça va mieux dans ce sens, je reprends même une place, ça faisait longtemps.

Et on attaque le clou du spectacle la remontée finale, presque 200 D+ droit dans la pente avec même des cordes pour le folklore.
Perso je préfère monter que courir sur du plat mais cet avis ne semble par partagé par tous car je remonte 5 ou 6 adversaires du jour agonisants (dont foxtrot) dans ce final. Dommage qu'on ne finisse pas par 3000D+ à ce rythme je finissais sur le podium.
Ouf on en termine, je suis accueilli par le blueb, arrivé depuis plus de ¾ d'heure, l'entrainement triathlon visiblement ça paie (ou l'entrainement tout court)
Donc 35 km et presque 1400 D+, un parcours que j'ai trouvé plus rigolo et varié que l'ancien.
Ce n'est pas la peine de trop parler du classement, mais je suis largement dans le top 100 ;-) et il y en a beaucoup plus devant que derrière.

Le soleil est même de la partie pour voir la remise des prix et essayer de rassembler suffisamment de forces pour rejoindre le coin restauration.
Heureusement un très bon gratin dauphinois, de la saucisse, du fromage et un coup de rouge et un peu plus je repars pour un tour.
Enfin c'est pas loin de la vérité car n'oublions pas que nous devons retrouver la voiture toujours du coté de pétaouchnok, heureusement c'est en descente ce coup ci..

Et voila s'en est fini pour ce trail de tullin, non sans finir par un mot de félicitation pour l'organisation parfaite des CMIstes, un modèle du genre, pour ma part rien à redire c'était parfait !!!!
Je reviendrais surement l'année prochaine mais si cela reste aussi tôt en saison, sauf si il n'y a pas de neige, c'est sur je vais encore en chier (mais je crois que j'aime ça)


12 commentaires

Commentaire de the dude posté le 26-03-2010 à 15:02:00

35km et 1400m D+ sans entrainement, pas de chute dans la rivière, pas de chartreuse au ravito, attention tu vas être obligé de changer de pseudo!!!

En tout cas l'année commence bien, je connais un certain volatil qui va pas trop la ramener fin juin...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 26-03-2010 à 19:25:00

Encore un récit bien poilant, j'adore !!! Merci pour la Kass-dédi...! Mais ça fait peur ces perf', un 35 bornes avec 1400 de D+, et tu fais ça sans entrainement, p**** ça fout la pression pour les cross à saucisson !!

Commentaire de Pat'jambes posté le 26-03-2010 à 21:40:00

Merci pour ce récit kéké, 35km pour une reprise, c'est pas mal!
Tout comme toi, j'ai adoré la dernière montée (bon... certes... uniquement après 17km et pas 35...).

Bonne récup!

Commentaire de LtBlueb posté le 26-03-2010 à 21:48:00

c'est sur que si tout le monde était cou%$£lu comme le kéké, y'aurait eu 2000 coureurs au départ dimanche et on se serait battu pour les mignonnettes de Chartreuse ! alors que là on largement pu en profiter :))
merci pour le trajet chauffeur, et le récit poilant comme d'habitude ! gloire au kéké !

Commentaire de peno38 posté le 27-03-2010 à 09:29:00

Bien joué, du KéKé à 100% ... t'es trop fort, un top 100 :p
Bon j'ai fait ma taffiole ... tu comprendras quand t'auras mon age.
Bravo

Commentaire de Génep posté le 27-03-2010 à 10:10:00

Très sympa le CR le kéké, content que tu es aimé le dessert avec la montée finale. :)

Bon récup !

Commentaire de yves_cool_runner posté le 27-03-2010 à 19:51:00

Ca c'est du récit pur Kéké. Un trail ? Non, une aventure, un engagement total, UN DEFI... Bravo, moi ça me laisse sur le c.. de reprendre par une course de 35 km ! LE KEKE EST GRAND !

Commentaire de Jerome_I posté le 28-03-2010 à 14:54:00

bravo pour ta course, tu as doublé tes km de course à pieds ce weekend? Et par contre "extrordinous" c'est en patois de Grenoble ;-)

Allé bonne saison de trail qui semble bien lancée.

Jérome

Commentaire de béné38 posté le 28-03-2010 à 16:22:00

Fallait oser le faire et tu l'as fait !!! commencer par un 35 !!! bravo et récit bien marrant... ça me ferait presque regretté mon choix.
Bon c'est quoi la suite ?
Bises
Béné

Commentaire de Davidou le minou posté le 28-03-2010 à 22:31:00

HAHAHA, y a rien à dire, et je suis sérieux, t'as vraiment un don pour rendre un récit marrant !
Un vrai régal à chaque fois, et je me marre encore plus quand j'ai le droit à ma petite bâche ;-)

Par contre, côté perf sportive, t'as peut-être 2-3 leçons à demander à la force tranquille du lieutenant :-D

Allez, bravo quand même pour te lancer dans un trail de 35km sans prépa... même un Minou ne l'aurait pas fait ;-)

Commentaire de 100glier posté le 29-03-2010 à 21:26:00

Rassure toi le Kéké, on le relancera pour la même date en 2011 notre trail des collinettes,même que pour toi !
J'pense même qu'on va améliorer pas mal de points.
Merci pour ton récit et tes remerciements à l'équipe organisatrice et aux bénévoles

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 31-03-2010 à 08:33:00

Un trail de Tullins, j'aurais dû venir !
J'aime ton style distancié de kéké. Merci pour ce moment de gaîté.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !