Récit de la course : 15 km de la Mer - St Martin - La Flotte 2010, par francois 91410

L'auteur : francois 91410

La course : 15 km de la Mer - St Martin - La Flotte

Date : 17/7/2010

Lieu : St Martin De Re (Charente-Maritime)

Affichage : 901 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

C'était l'été

C’était l’été !
17 juillet 2010

    

  

 

L'océan vu des remparts

 

 

Traditionnellement, les 15km de la mer marquent chaque année le début des vacances, après une saison éprouvante de course à pied. Cette année, non. En tout et pour tout : 1 course, le trail des lavoirs, il y a un mois. La faute à des lombaires malmenées et convalescentes.

Participer à cette course est donc une récompense de ma sagesse naissante, sans objectif particulier, sauf surtout de ne pas forcer.  

 

      La cité de Saint-Martin de Ré

 

Il fait beau en ce samedi soir. Un ciel bleu limpide apporte une lumière inégalable sur Ré la Blanche et masquerait presque la fraîcheur du vent qui souffle depuis des jours, empêchant le mercure de grimper au-dessus de 25°C la journée...

Saint-Martin de Ré a donné son nom aux 15km de la mer, devenus 15 km de Saint-Martin cette année ; la cause à une scission de l’ancienne équipe d’organisation. 

 

L’arche de départ/arrivée installée devant le musée Ernest Cognacq 

Le port voit débouler progressivement les 591 inscrits en cette fin d’après-midi ; contraste surprenant de touristes décontractés et de coureurs déjà concentrés : 

 

 

     

 

Photo souvenir rituelle : 

      

 C’est le départ !

  

Je me suis calé en milieu de peloton pour rester à un rythme correct sans plus. Les deux premiers kilomètres sont souvent assez rapides ici, peut-être du fait de la foule ?

Le circuit est habituel, 14,6km, je le connais par cœur. Le passage devant la prison et la citadelle n’est déjà plus qu’un souvenir, nous arrivons sur le sentier côtier. Dans la zone ostréicole du Bréau, je passe devant l’Oursinerie.

Je me garde bien de me mettre dans le rouge. Si tout va bien, je forcerai l’allure dans le dernier tiers de la course ...

La Flotte en Ré est en vue, nous avons laissé l’Ecole de voile sur notre gauche et descendons vers le Port

 

 

A nouveau le public est présent. Je croise la tête de course qui est déjà sur le chemin du retour, comme chaque année peu ou prou à cet endroit, près du manège. Je me dis que je me débrouille pal mal au vu du peu d’entraînement structuré ces derniers mois.

Il s’agit maintenant de bien négocier le faux plat vers l’abbaye des Châteliers puis la mi-course : 

 

 

     

 

après ça redescend vers le Port à nouveau. Les cuvettes d’eau mises à disposition par les habitants au long du parcours sont les bienvenues et permettent de récupérer (un peu).

Le port est derrière moi, il doit rester 6-7 km. Les plus difficiles comme d’hab. Je commence à caler, et ralentis sensiblement mon allure. Inutile de s’arracher, c’était prévisible.

Je gère ainsi le retour vers Saint-Martin. A nouveau, des jeunes néerlandaises deviennent hystériques à mon passage en voyant mon … maillot orange.

Nous débouchons dans le Parc de la Barbette, lieu de passage historique des convois de Bagnards entre la Citadelle et l’embarcadère pour la Guyane, d’où la plupart ne reviendront pas… 

     

 

Il reste encore un tour du Port à effectuer, soit moins de 1500m. Je me fait doubler par un clown qui remporte un succès certain.

  

 

 

 Puis c’est le tour de l’Ilot, bien casse pattes sur les pavés : 

   

 

Sadiquement, je réussis pour la gloire à gratter un ou deux concurrents présomptueux et agonisants avant la ligne d’arrivée, et c‘est la délivrance. 

 

      

 Des poubelles d’eau sont à disposition des coureurs éreintés pour reprendre leurs esprits :

  

Arrivé en 3 minutes de plus que d’habitude, je suis néanmoins satisfait de ne pas avoir sombré, et d’avoir participé, tout simplement.

Je vais maintenant pouvoir lever le pied et ainsi prendre le temps de faire mon don de sang estival traditionnel, avant de reprendre l’entraînement pour de futurs objectifs.

François - Dossard 12 

 

3 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 21-10-2010 à 21:24:00

ça fait du bien un peu de soleil et de chaleur, merci François

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 23-10-2010 à 19:04:00

Ça fait plaisir d'avoir des nouvelles des copains qui se beurrent là Ré.

Merci pour le ciel bleu.

Commentaire de fulgurex posté le 26-10-2010 à 09:11:00

je retiens le coup du maillot qui rend hystérique les jeunes hollandaises à ton passage!
C'est bien d'être raisonnable et de ne pas marquer la Ré.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !