Récit de la course : 10 km Paris Centre 2010, par LongJohnSilver

L'auteur : LongJohnSilver

La course : 10 km Paris Centre

Date : 3/10/2010

Lieu : Paris 01 (Paris)

Affichage : 409 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

Allez les schtroumpfs

Courir à l'opéra

Après un Paris-Versailles où je réalise mon objectif et avant le 20km de Paris, il reste une semaine où il n'y a pas de course. Comme le Paris-Versailles n'a pas laissé de séquelles, je décide de m'inscrire au 10km de Paris Centre. Les affiches et le parcours donne envie de ce départ avenue de l'Opéra. De plus, les enfants seront là pour les encouragements.

L'organisation de cette année a prévu un dossard/t-shirt bleu : le numéro est floqué sur le t-shirt. Ce dimanche matin, dans le métro, c'est donc rose pour Vincennes (où se coure Odysséa) et bleu pour Palais Royal . Et près de 2500 coureurs presque tous en bleu, ça fait comme une vague qui va s'élancer sur l'avenue.

 paris-centre.jpg

Schtroumpfe alors

A 10h pétante, la marée bleue s'élancent vers le temple du ballet (du balai!). Je pars à un rythme plutôt élevé, mais les sensations sont correctes. Le soleil fait briller les dorures du Palais Garnier. Au lieu de traverser la place de l'Opéra, le parcours tourne sur la gauche pour revenir rue Saint Honoré. Il y a du monde, et comme d'habitude je rate les repères kilométriques. En tout cas au moins le 1er. Le parcours passe ensuite derrière les galeries du Palais Royal. Le repère du km 2 est là et mon chrono indique 8'23. Perdu! Pour l'instant mon maximum au km ne devrait pas dépasser 4'20.

Je ralentis, ou plutôt j'essaye. Mais il paraît que c'est plus dur de ralentir que d'accélérer. Dans la rue du Louvre, le km 3 passe en 3'51. Là, je mets ça sur le compte d'une erreur de marquage. Je rate de nouveau le km 4. On est déjà passé place de Victoires, et on doit être rue Etienne Marcel. Par contre, les jambes ne répondent plus correctement... Je crois que je suis cramé .

Je remonte la rue Saint-Denis, sans m'arrêter toutefois. Et là au bout, le ravitaillement suivi d'une petite bosse . Je prends une gorgée d'eau et le reste sur la tête. On va tâcher de récupérer. Je passe le 5km en 21'20 ce qui est bien mais pas top.

Ca va pas la schtroumpfe!

Après la petite bosse du 5ème km, on tourne rue Sainte-Foy sur un petit faux plat descendant. Je récupère. Deux virages et on descend la rue de Cléry. J'essaye de profiter de cette longue descente. Quelques coureurs me passent à droite, à gauche et je n'arrive toujours pas à accélérer dans cette pente. Je suis en mode automatique : je regarde le paysage ; les grands immeubles cossus semblent se succéder dans ce quartier que je connais mal. On fait le tour de la bourse (enfin le Palais Brogniard) avec un parcours plein d'angles droits. Je sens que j'arrive à relancer.

Mais c'est trop tôt. De retour sur l'avenue de l'opéra, je cours au ralenti et me fait doubler par des hordes de schtroumpfs qui déboulent à une vitesse folle . Ils sentent que l'arrivée est dans leur dos. Je marque le km 8 en 3'22. Là, la question ne se pose pas, c'est un problème de panneau (il paraît que la marque au sol était plus loin). Le soleil est maintenant chaud, et nous avons tous bien mouillé le maillot. De retour sur la rue Saint-Honoré, le soleil nous fait maintenant face. Je me mets à l'ombre sur le côté et j'en profite pour relancer.

Là ça fonctionne, je regarde au loin pour voir la place du Palais Royal et apercevoir l'arche d'arrivée. Ca alors! Je ne la vois pas! Elle est peut-être plus loin. Pourtant j'étais sûr qu'elle était proche de la station de métro. Je serre à gauche pour apercevoir mes fervents supporters ("Allez papa!") : ça fait du bien au moral et aux jambes. Le papa le plus fort termine au sprint . Mais il n'y a plus d'arche?

Finischtroumpf

Je finis donc ce 10km en 44'43 officiel et 44'16 réel. Sachant que mon 10km le plus rapide s'est terminé en 43'59, ça me fait plaisir. Il faudra donc que j'apprenne à démarrer un poil moins vite. Je retrouve ensuite les habitués du Paris Running Tour HEYO et Frankie, histoire de refaire la course et de se donner rendez-vous à la prochaine .

Merci aux organisateurs d'avoir mis autant de bleu dans Paris ce matin-là (y compris le ciel d'été en octobre, bravo). Par contre, il faudra penser aux rustines des fois que l'arche refasse des siennes! 

2 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 21-10-2010 à 21:11:00

Bravo le schroumpf et merci pour le récit

Commentaire de Astro(phytum) posté le 23-10-2010 à 23:16:00

Bravo voisin ;-))

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.47 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !