Récit de la course : 10 km Paris Centre 2009, par Chinaski

L'auteur : Chinaski

La course : 10 km Paris Centre

Date : 4/10/2009

Lieu : Paris 01 (Paris)

Affichage : 621 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

7 autres récits :

10 km Paris Centre

Avec tous les commentaires positifs que j'avais pu lire concernant cette course, j'avais vraiment hâte d'être au jour J.Mais l'événement ne fut pas à la hauteur de mes espérances Le week end commençait bien mal, crampes abdominales le samedi soir, ma fille de 1 an malade dans la nuit, donc très peu dormi, et début de migraine le dimanche matin. Tout pour être en forme et faire péter un chrono je décide quand même d'y aller. Me voila donc partir vers 8h15, j'arrive tranquillement vers 9h en trotinant. En assez bonne forme malgré tout.Je vais faire tour à la consigne, pas de queue (contrairement au retrait des dossards où il y a une queue monstrueuse qui augmentera avec le temps).Je vais donc me boire un p'tit café en terrasse pour patienter avant d'aller déposer mon sac et de faire et de m'échauffement un peu  Sur la ligne de départ j'essaye de mettre pas trop loin afin de ne pas partir en queue de peloton. Le speaker commence son baratin en ce vantant que c'est un tres grand rendez-vous, qu'il espère que le chrono passera en dessous des 30', du cirage de pompe pour Bachelot (dont on aurait pu éviter le discours), enfin bref bien fier de l'événement.Ils nous annoncent aussi que le départ sera 10h07 et non 10h car tout le monde n'a pas pu récupérer son dossard  ca fait déjà 15 minutes que j'attends, à ce rythme là, l'échauffement n'aura servi à rien, surtout que le temps est bien frais.A ce moment là je commence à douter un peu de l'efficacité de l'orga.Le départ est donné, j'y vais tranquillement et donc je fais doubler à la pelle par des gars qui courent comme des oufs. Je préfère accélérer progressivement au lieu de tout donner au début et de finir en rampant. Et ca paye, je commence à redoubler pas mal de ceux qui m'ont laissé sur place au départ. Au 3éme km j'atteints ma vitesse de croisière, environ 5' au km, je me sens bien, je m'éclate Au 4ème km, crampe à la fesse gauche, impossible à faire passer, je m'accroche et je garde la même vitesse Je continue à doubler plein de monde, pas toujours facile dans les petites rues du centre avec très peu de ligne droite et beaucoup de virage mais j'aime bien ce genre de parcours. Malgré ma crampe je prends du plaisir a courir.Ravitaillement au 5ème km, j'essaye de boire un coup en courant mais pas facile quand on n’a pas l'habitude Arrivé à la rue St Denis, quelques "dames" pour de timides encouragements. Quelques virages à angle droit et une cote, courte mais raide, qui en surprend quelques uns . J'en profite pour accélérer et en doubler quelques un (merci à la rue Lamarck que je prends à chaque sortie d'entrainement).La course est bientôt finie, ma crampe me gène de plus en plus, là ça devient dur et j'en chie mais c'est pour ça que je suis venu.9ème km, je veux accélérer mais impossible trop mal, pourtant c'est en faux plat descendant. A 200/300 mètres de l'arrivé, je décide quand même de tout donner et je sprinte.J'arrive en 50'53'' temps officiel, j'oublie d'arrêter mon chrono donc je ne connais pas le temps réel. Je suis très satisfait, je visais moins de 55' Je veux essayer de faire quelques pas pour reprendre un peu mon souffle mais impossible, c'est un bordel monstre, encore pire que pour récupérer son dossard. Juste 2 petits passages ne permettant qu'à une seule personne de passer à la fois !!! Tout en essayant de récupérer une bouteille d'eau et une pauvre médaille très moche (comme le t-shirt d'ailleurs).Une fois passé, je n'ai pas trouvé le ravitaillement solide, trop monde dans un endroit relativement confiné. Des membres de l'orga assez agressifs avec les gens (j'ai vu une nana se faire envoyer chier, tout ça parce qu'elle demandait s'il y avait un temps réel car son chrono était HS, le gars lui à répondu sèchement  qu'elle avait qu'à investir !!! )Je décide de ne pas rester plus longtemps. Je suis déçu par l'ambiance, l'événement festif proposé, n'est en fait qu'un gros bordel.Je ne reviendrais pas l'année prochaine, ça c'est sûr.

Un point positif quand même, les bénévoles sur tous le trajet qui ont été vraiment sympa en nous encourageant.

5 commentaires

Commentaire de Razouille posté le 05-10-2009 à 16:11:00

félicitations pour ton chrono, je te conseille celui du 8e en février qui est très bien et bien sûr le must à mon avis au niveau orga, celui du 19e mais par contre faut aimer l'escalade :-)

Commentaire de hellaumax posté le 05-10-2009 à 19:19:00

C'est vraiment dommage ce changement d'ambiance sur cette course qui était plutôt reconnue pour être sympa. Belle perf en tout cas. Sinon, dans les 10km parisiens, il y a ceux du 17ème qui sont pas mal et je garde un très bon souvenir de ceux du 15ème.
Au plaisir de te croiser rue Lamarck

Commentaire de Chinaski posté le 05-10-2009 à 19:39:00

Merci.

Je suis aux boucles du 17eme, le départ est a 5 minutes de chez moi. Bien pratique.

Apres je vais laisser un peu les 10 km, a part ceux du 17eme si c'est bien.

Je passe rue Lamarck le mardi, jeudi et dimanche. Je prepare l'ice trail le 24/01/09

Commentaire de le G.G.O. posté le 05-10-2009 à 21:16:00

euh, sinon tous ces beaux passages de Paris, rien que pour nous coureurs, c'était sympa, non ?

Commentaire de Astro(phytum) posté le 05-10-2009 à 23:09:00

Bravo voisin , au plaisir de te croiser !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !