Récit de la course : L' Extrem Run Découverte 2005, par l'ourson

L'auteur : l'ourson

La course : L' Extrem Run Découverte

Date : 3/12/2005

Lieu : Bray Sur Somme (Somme)

Affichage : 1409 vues

Distance : 37km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

L'Xtrem Run et le Zoo

Yo les Zanimos, Yo les Kikoureurs,

Quel week-end mémorable pour votre serviteur l’Ourson qui vient de se transformer en raideur nocturne en rejoignant l’équipe du Raton-Laveur aux Cols Verts Xtrem Run en compagnie de la Biopuce, du Renard-Argenté et de l’Electron…
Cela se passe au nord de Paris, en Picardie (ma terre natale), à Bray-sur-Somme et il est pas loin de 19h quand nous rentrons dans le gymnase déjà bondé de co-équipiers en train de se préparer à affronter la nuit et les marais de la Somme à la recherche de balises à poinçonner..
Nous serons environ 450 raideurs (dont 70 raideuses) répartis sur les 2 épreuves proposées par l’organisation, à savoir le circuit Découverte et le circuit Xtrem, plus long - et donc le notre ! -avec au programme 2 boucles et 8 heures 15’ maximum pour faire tout le parcours de 58 km !!

Dossard n°4 épinglé sur la cuisse, lourd sac à dos (tout neuf) rempli de victuailles et poche à eau remplie d’Isostar long energy, je suis prêt à allumer ma superbe Petzl (toute neuve aussi). Nous sommes 150 sur la ligne de départ du circuit Xtrem, la pluie a cessé de tomber…, il est 20h et l’organisation annonce un peu de retard ;-(
Nous avons à nos côtés une autre équipe du Zoo, et pas n’importe laquelle : l’équipe Winner du dernier Raid 28, invitée d’honneur avec le dossard n°1 composée de Barbara, le Pockémon, le Papy, le Mogway et la Tortue (à qui j’avais caché ma venue… et fut bien surpris de me trouver là – hi hi hi..)

Top départ enfin vers 20h15 il me semble et nous voilà en route pour le prologue qui consiste à déambuler dans les rues du village avec quelques balises à trouver avant de prendre la direction des marais pour la boucle n°1... C’est un départ rapide qui nous est servi par tous ces concurrents décidés à en découdre mais nous restons sages, d’autant que notre Biopuce, la féminine de l’équipe, nous inquiète à nous parler de sa hanche douloureuse en ce moment et qu’elle a pris quelques médicaments pour ne pas avoir mal ;-(

C’est donc à un rythme cool que nous faisons cette 1ère heure de course, notre orienteur l’Electron m’impressionne car il n’a pas besoin de regarder beaucoup la carte pour nous indiquer le chemin et sans jamais se tromper ;-) Nous croisons très vite une 1ère fois l’équipe de la Tortue, puis d’autres équipes.. c’est vraiment rigolo toutes ces têtes allumées dans cette nuit noire ;-))) et quel plaisir d’être sur ce coup là !

Soudain, mal au ventre ;-( …aie aie aie.. j’ai mangé en arrivant au gymnase, du gatosport, certes, mais jusqu’à 30’ avant le départ et j’ai maintenant des remontées gastriques et mal au bide ;-(… je ne dis rien à mes co-équipiers pour ne pas les alerter, d’autant qu’ils n’y peuvent rien. Je vais éviter donc de surcharger mon estomac et ne vais rien manger ni presque rien boire pendant plus de 2h et attendre que ça passe..

Nous maintenons une allure prudente et notre Biopuce tient bien le rythme, nous veillons sur elle. J’assure le poinçonnage des balises au fur et à mesure que nous les dénichons et reste admiratif du talent de notre orienteur à nous les indiquer, d’autant que nous avons quitté la route depuis longtemps et que nous sommes dans les brousailles et le sol est bouillasseux à souhait... Puis nous arrivons, au beau milieu des marais, sur un passage grillagé un peu difficile que j’escalade très facilement, à l’inverse du Renard-Argenté que je croyais derrière moi et qui n’a pas pu me suivre.. Je me retrouve donc seul et perdu dans ce coin paumé, je continue le chemin et m’éloigne de plus en plus de mes co-équipiers. Je me dis qu’il faut rebrousser chemin car je suis bien trop loin maintenant mais sans avoir trouvé et poinçonné la balise, il n’en est pas question !! je continue, un autre raideur me rejoint, me suit, me double.. cela me redonne espoir.. je vais le suivre après tout.. on sait jamais !! ouaipp !!!.. Trouvé !!!..
Je profite de ce moment de solitude pour essayer d’en finir avec mon mal au bide… si vous voyez ce que je veux dire ;-))… C’est peu après que je croise à nouveau le Papy et son équipe. Je ne sais plus dans quelle direction aller maintenant, les suivre ?!, pas les suivre ?! je me disais que eux comme moi devaient emprunter à nouveau le passage grillagé.. mais comme j’étais venu en longeant le marais et eux repartaient dans une autre direction ;-(…
Mon téléphone sonne à ce moment là, c’est le Capitaine Raton-Laveur qui vient aux nouvelles, inquiété par la durée de mon absence et c’est donc en radio-guidage que je retrouve le fameux passage grillagé, mes co-équipiers et…. à nouveau l’équipe de la Tortue qui tout compte fait avait pris le bon chemin !! comment ai-je pu en douter ;-))))

Ensuite, la météo va nous servir un petit rafraîchissement il me semble. Je ne situe plus très bien ce passage pluvieux dans cette nuit qui s’est révélée avec surprise plutôt douce et avons même pu admirer les étoiles un peu plus tard dans la nuit. Nous poursuivrons notre 1ère boucle avec toujours autant de bonheur dans notre collecte de balises. Puis deuxième pause anti mal au bide ;-))..
Nous croiserons aussi à plusieurs reprises le jeune photographe avec qui nous avons sympathisé depuis le départ et irons même jusqu’à lui offrir un peu de gourdasse bleue ;-) il a ADORE… étonnant ?! non ?!.. D’ailleurs je crois maintenant à l’effet magique de cette potion car après la dégustation… plus de mal au bide !!.. ouffff il était temps ;-(( mais après 3 heures de course quand même.. la prochaine fois je réclamerai mon médicament au druide Electronix dès les 1ers symptômes ;-)))

Nous irons, bien ragaillardis, de balises en balises, mais pour ma part le regain de fraîcheur fut assez bref et les douleurs aux pattes se sont fait ressentir dès la 4ème heure. Le Renard-Argenté avait pris le relais du poinçonnage avec brio, on ne l’arrêtait plus..et heureusement car s’il avait fallu compter sur moi tout le temps ;-(
La Biopuce a surpris toute l’équipe par sa pêche inattendue, l’Electron bien rentré dans la course depuis le début ne mollissait pas et le Capitaine Raton-Laveur et ses vertèbres déboitées… emboitait ma foulée ralentie par un coup d’moins bien en raison de mon manque d’hydratation et d’alimentation durant cette 1ère partie de course. N’ayant pas l’habitude de la poche à eau, j’ai peu bu..et ayant ma boustifaille dans le dos, j’ai limité mes grignotages aux rares moments de pause que nous nous sommes accordés.

Notre arrivée au stade après environ 4h45 de périple nocturne, nous permet de retrouver à nouveau l’équipe Tortue and co qui, sur cette 1ère boucle, nous devance d’une dizaine de minutes et d’une balise. Nous sommes plutôt fiers de nous à ce stade de la course car n’oublions pas que ce sont des champions qui ont gagné le Raid 28 !!.. Pendant que le Renard-Argenté se jette sur une cuisse de poulet et la dévore en moins de temps qu’il ne le faut pour l’écrire, je vais recharger mes batteries à partir d’un savant mélange de potages, cacahuètes, barres de céréales, jus de fruits, eau, eau, eau et gel « coup de fouet » dont j’avais bien besoin. Notre Capitaine décide alors du programme de notre 2ème boucle, plutôt cool pour ne pas dégoûter les nouveaux venus sur raid nocturne car il pense à la suite de nos aventures ;-)) pendant que notre orienteur préféré fait son boulot avec notre nouvelle carte..

Quart d’heure de pause bien agréable et hop c’est reparti !! Nous allons sur cette 2ème boucle ne pas rencontrer d’obstacles insurmontables ni même tomber dans l’eau, nous !!.. Nous aurons même plus de bitume que de joncs sur notre parcours il me semble et allons continuer de pointer de nouvelles balises, grâce surtout à la patate du Renard-Argenté bien encadré par l’Electron. J’étais bien sur cette 2ème partie de course car je me sentais mieux sur ces 3 dernières heures que sur les 3 premières. Cela m’a plutôt surpris car avant la course j’étais persuadé du contraire. J’ai pris 2 comprimés de Sporténine au début la 5ème heure, c’est peut-être pour ça.. En tout cas, c’est avec moins de balises que la Tortue’s Team que nous rentrerons heureux quand même au gymnase avec trois quart d’heure d’avance sur la barrière horaire et après 7h30 environ de raid nocturne!!
Nous aurions peut-être pu forcer un peu plus mais comme à l’entraînement il ne faut jamais forcer et que nous étions venus en préparation du Raid 28 ;-)))))))))))))..

Tout le Zoo présent sur les lieux cette nuit là, s’est retrouvé ensuite autour des restes de grillades et d’une bonne bière importée de Belgique par notre Mogway, merci encore pour cette bonne idée !.. Je suis ravi d’avoir fait la connaissance de Barbara, la Biopuce, l’Electron, l’Goupil, l’Papy, l’Pockémon, l’Renard-Argenté et retrouvé avec beaucoup de plaisir Mogway, le Raton-Laveur et la Tortue ;-))))))))))))

L’Ourson_V……T_le_Raid_28_avec_plein_d’autres_Zanimos_encore !!!!….

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !