Récit de la course : La Voie du Tram 2011, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : La Voie du Tram

Date : 25/9/2011

Lieu : Bellegarde Sur Valserine (Ain)

Affichage : 937 vues

Distance : 16km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

3 autres récits :

Voilà comment la voie se trame.

Voilà comment la voie se trame

 

 

 


 

 

La voie du tram est une épreuve reliant Bellegarde sur Valserine à Champfromier et empruntant l'ancienne voie du tram.

C'est la 26° édition et cette épreuve figure au challenge des courses de montagne de l'ain.

C'est l'avant dernière étape de mon périple.

Je suis sûr de terminer premier v2 et la 5° place au classement général scratch m'est promise.

Aussi, il faut que je termine les 2 dernières courses.

 

Les copains sont là et depuis le début de l'année on participe tous aux mêmes compét.

On nous remet un tee shirt technique à l'inscription, un xl, ooouuuuaaaaiiii.

 

Une navette va acheminer nos affaires à l'arrivée, j'y dépose un sac.

La dernière fois que j'avais fait cette épreuve, je n'avais pas pris de rechange et je m'étais caillé les miches.

 

Patrice et son pot' me demandent comment ça se passe puisque que l'on part d'un point A et l'on arrive à un point B.

Ba on nous ramène en car leurs dis-je.

Ah bon, merde alors, nous qui étions pressés de rentrer après.

Ils feront du stop.

 

Nous somme alignés près du départ.

Il y a du beau monde devant : Yannick Chichoux, Florian Schafer, Baptiste Choutkoff.

Ca ne va pas rigoler.

 

Je suis bien dans le ventre mou du peloton.

Le départ est donné et nous faisons un petit tour en ville.

 

Je suis avec Philippe Tissot-Guerraz. Nous somme les seuls à avoir fait toutes les courses du challenge. Bon ce n'est pas pour cela que nous sommes premiers.

Il me parle de Xavier Omeira qui a couru la veille un dix bornes entreprises à  St Vulbas. Il n'est pas là, bizarre car il était inscrit. Finalement, je le saurai après coup, il va, comme d'hab, arrivé en retard et ne courra pas.

 

Le petit tour de Bellegarde achevé nous montons un poil sur la route.

Faut pas qu'ils nous dirigent vers le parcours du crêt d'eau, dis-je en blaguant.

 

Je suis toujours avec Philippe. Gérard vient de nous passer.

 

 
Photos du site du CABB
http://www.cabb.bellegardesurvalserine.fr/

 

 

C'est toujours en faut plat montant. Je ne me rappelais plus que c'était comme ça.

Bernard est devant, on le voit.

Nous doublons une jolie fille, elle est 3°.

 

On arrive à une route où il y a un point d'eau.

Philippe s'arrête pour pisser. A toute à l'heure.

 

Je rattrape petit à petit Bernard qui est avec une féminine, la 2° don pour ceux qui suivent.

Nous passons près d'une locomotive où est le 1° ravito solide.

 

Cela redescend dans les champs avant de rentrer en sous bois, je recolle aux 2 de devant.

Bernard ralenti et me laisse avec la fille.

 

 

 

Nous passons sur le pont des pierres au dessus de la Valserine où trône des milliers de chauves souris dans les grottes en contre bas. Que c'est beau, que c'est haut.

 

Ensuite nous remontons secos dans un petit chemin. Je suis devant mais je décide d'attendre ma compagne de course.

 

 

 

Après un passage dans un chemin plus plat cela remonte de nouveau. On tire sur les bras.

J'en bave un peu.

 

Nous sommes à Montanges et sur la route la fille m'a semé.

Faut dire que j'ai pris un bon coup de bambou et j'ai ralenti un max.

 

Nous passons des marcheurs.

Bravo, 2° féminine disent-ils au passage de la fille de devant.

Et moi je suis la 3°. Rires.

Sur le côté dans un champ il y a un énorme taureau couché.

Calme la bête.

 

Nous rentrons en sous bois et le parcours va yoyoter.

On alterne course et marche.

 

 

 

Devant la fille reste avec le même écart avec moi.

Un gars me passe, il passera plus loin la fille.

 

On arrive au bout.

Un autre gars me passe aussi, C'est la premier v3.

Le petit chemin serpente et cela sent l'arrivée.

Derrière la belle 3° a recollé.

 

On tombe sur une route et le virage à droite me fait voir Bernard qui revient aussi.

Tans pis, je lâche la fille et accélère.

Je repasse le sexagénaire et finis juste derrière la 2° fille qui est Nadège Vignand.

Emilie Auger est donc 3°. La 1° n'était pas loin. C'est Sandra Monnet.

 

Je suis 46° et … 10° v2 quel niveau dans cette catégorie !

Florian Schafer a explosé le record de la course en 1h01'44 à plus de 23' de ma pomme.

Yannick Chichoux est 2°, Julien Wartel 3°.

Gérard m'a mis 2' et finalement Philippe termine 5 places derrière moi.

Je t'ai vu souvent au loin me dit-il.

 

On va prendre la douche qui est assez loin au camping.

Je suis avec les Sébastien Hatte et Calamand. Nous croisons Patrick Chanel qui redescend tout propre.

Les premiers du classement du challenge de la montagne sont des gens propres car on est à peu près les seuls à venir se laver.

Champfromier est vraiment un beau village de montagne. Que cela doit être joli avec la neige.

 

Fabrice Murtin et son pot' ont réussi à redescendre à Bellegarde en stop.

 

Une petite bière au bistrot du coin et les remises des récompenses tardent à en finir avec un tirage au sort interminable.

Nous nous entassons tous dans le Bova qui nous ramène à Bellegarde.

Je plaisante avec le chauffard qui est un collègue de la régie des transports de l'Ain.

 

Ca y est c'est fini. 3 semaines sans compét maintenant avant la dernière étape à Oyonnax.

Les places sont faites pour le classement, en tout cas les 9, 10 premières.

Je suis sûr de finir 5° et 1° v2.

C'était mon but dès le départ de la saison.

Je vais maintenant travailler un peu plus la vitesse en prévision des cross et surtout du 10 kil de Vénissieux qui est mon objectif de cette fin d'année.

 

4 commentaires

Commentaire de lulu posté le 09-10-2011 à 20:24:55

BRAVOL à toi et ta belle saison !!!!!!

Commentaire de Francis31 posté le 13-10-2011 à 06:56:28

Toujours aussi véloce en running que plume à la main..Bravo Gilbert !

Commentaire de les machine-gônes posté le 22-10-2011 à 17:06:06

Bravo : La 4e féminine n'a rien pu faire pour suivre la cadence que tu as imposée aux féminines !!!
C'était vraiment trop dur de raccorcher les wagons sur la voie du tram après un an sans course à pied, mais merci pour ton récit qui rend aux bellegardiens et aux bellegardiennes l'hommage qu'ils et elles méritent...

Commentaire de les machine-gônes posté le 24-10-2011 à 22:39:17

PS : Sous le Pont des pierres coule la Valserine (plutôt que l'Albarine). Très bel article sur le sujet :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_des_Pierres
Et vertigineuse la vue....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !