Récit de la course : Grenoble Ekiden 2011, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Grenoble Ekiden

Date : 6/11/2011

Lieu : Grenoble (Isère)

Affichage : 777 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 autres récits :

EKIDEN 2011

ne-pas-sacrifier-nos-valeurs.jpg

 

Troisième Ekiden de Grenoble, une course qui prend de l'ampleur puisqu'il s'agirait du deuxième plus gros Ekiden d'Europe derrière celui de Bruxelles !!

 

Une course qui commence à être rodée, qui a du succès, il ne pleut pas, bref tout s'annonce sous les meilleurs auspices pour l'ASPA Meylan qui cette fois ne s'est pas fait avoir par les délais d'inscription et présente quatre équipes soit 24 gais coureurs !

 

Je m'aligne de nouveau sur le relais 4. N'ayant pratiquement pas couru depuis Marseille-Cassis, je vais voir ce que je vaux en "pistard" à l'a date d'aujourd'hui !

 

Maintes péripéties surviennent avant le départ, car malgré les remplacements/désistements/blessures anticipés, deux coureurs sur 24 manquent à l'appel. Bon... On gère ça dans l'urgence, mais il est déjà temps de partir. Excitant cette attente dans le SAS...

 

ET GO : je pars et déboule, il faut régler cette affaire en moins de 45 minutes ! Le vent durant toute l'avenue des Martyrs souffle fort... On arrive rapidement à la digue, avec les travaux le souvenir des deux longues ligne droite est erroné, désormais il y a UNE seule et unique longue ligne droite ! La digue c'est cool, le pont voilà un kéké qui shoot (!), et descente pour en terminer de ce premier tour en 22 minutes. 

 

Aïe. 22 minutes, alors j'ai la sensation d'être parti un peu (trop ?) fort. Tant pis on serre les dents et re-avenue des Martyrs, je suis dans ma bulle il FAUT avancer coûte que coûte, la digue ouf il ne doit rester que 3 kms, le pont dernière difficulté, petit encouragement du DUDE himself with his own family et je déboule avec un dernier kilomètre tout au moral pour en terminer de mon relais en 43'25. Le chrono officiel prend en compte le sprint de mon relais 3 et me fait gagner 10 secondes hi hi hi !

 

Enfin ça en valait la peine d'en baver !

 

 

...Mais le meilleur est à venir puisque j'arrive et... Jocelyn n'est pas là ! Etrange, connaissant le bonhomme ! Alain M me voit et prévient les autres, l'ordre a changé et c'est Pépé qui doit prendre mon relais, sauf qu'il est parti s'échauffer ! 3 ou 4 longues minutes quand, tel un première ligne, Pépé déboule dans le SAS et part le couteau entre les dents ! Yeah !!

 

Mais si Pépé ne fait pas le relais 6, qui va le finir... Allez ça me fera un bon footing de récup'. Tu parles, après 1 kilomètre pépère la compèt' reprend le dessus et je repars à la chasse, chaque place glanée étant une place gagnée au général ! Sept kilomètres en 34 minutes qui feront mal mais c'est vite oublié ! Encore que je boîte ce soir... Et Montagnole qui arrive...

 

AU FINAL une très belle édition cette année encore, mais une organisation EN INTERNE que l'on doit encore perfectionner !!

11 commentaires

Commentaire de richard192 posté le 06-11-2011 à 20:59:45

Enorme! Vraiment t'es courageux, mais peut être qu'à la vue de l'organisation à la perfection de la ronde des 3 massifs, ton club devrait te laisser les choses en main ;).
Encore bravo! Et avec 2 relais, tu devrais avoir une caisse terrible pour la montagnole?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 06-11-2011 à 22:08:24

J'aimerai que tu ais raison Richard mais je souffre...! Mais je suis aussi archi-motivé ! On verra...

Commentaire de l ignoble posté le 07-11-2011 à 08:30:35

aucun commentaire de ma part pour cette course qui est le contraire de l'esprit de la course à pieds...........

Commentaire de LtBlueb posté le 07-11-2011 à 12:39:38

levé du pied gauche ce matin ? :)

Commentaire de the dude posté le 07-11-2011 à 11:30:56

Bien joué Julien et bravo pour t'être sacrifié pour l'équipe!!!
Comme tu l'as remarqué je suis passé en touriste, c'est marrant mais quasiment tous les concurrent(e)s à qui j'ai parlé ont dû gérer des galères d'effectifs (désistements, blessures...) pas facile la course en équipe, mais l'ambiance est au rdv.
Il y a des chances que j'aille aussi à Montagnole, tu sais que nous (Isérois) sommes attendus par un couple charmant mais chambreurs de voisins Gones qui guetteront nos moindres défaillances, alors récupère bien ;-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-11-2011 à 19:19:50

Thank you My Dude... Montagnole hélas compromis j'ai vraiment, vraiment mal, médecin demain...

Commentaire de LtBlueb posté le 07-11-2011 à 12:40:35

good job Julien ! pas facile ce relais 4 avec le vent à affronter 2 fois dans la remontée de l'avenue des martyrs :)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-11-2011 à 19:20:33

Merci Blueb' ! Oui ce vent était fort, mais le côté agréable du relais 6 est qu'on faisait ensuite 1 km avec un bon vent dans le dos qui nous ramenait tout seul !

Commentaire de le_kéké posté le 07-11-2011 à 17:49:04

Je viens de porter une réclamation officielle contre cette triche avérée d'une équipe qui finit devant nous en plus. Il est interdit de changer un relayeur sans prévenir l'organisation !!!!!
Je ne vous félicite pas et vois que malheureusement l'encorné reprends du poil de la bête et quand il va perdre son gras du bide il va de nouveau mettre la pâtée à ce valeureux kéké, je laisse passer ma chance en ce moment, au printemps il sera trop tard le bouk va de nouveau galoper comme le bouketin qu'il fut, doublant un kéké parti trop vite sans solution pour laver l'affront.
Bravo vieux ;-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-11-2011 à 19:21:12

Oh je crois que le kéké est loin d'avoir dit son dernier mot... Il suffit de voir son regard de tueur sur les photos de course, brr...!!

Commentaire de les machine-gônes posté le 08-11-2011 à 22:09:36

Ah, voilà, c'est malin : à courir des brebis partout, ça finit le sabot en vrac.
Tache de te rétablir bien vite : les alpages t'attendent et rien ne serait plus triste pour nous que de grignoter du terrain à un bouquetin claudiquant !
(Quoi que être poursuivi par un bouk blessé, c'est pas trop réjouissant non plus...)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !