Récit de la course : 6 heures de Loos 2011, par ArkaLuc

L'auteur : ArkaLuc

La course : 6 heures de Loos

Date : 17/4/2011

Lieu : Loos (Nord)

Affichage : 407 vues

Distance : 55.473km

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

8 autres récits :

Premiers pas dans l'Ultra.

Si vous aviez encore des doutes sur ma santé mentale, voilà qui devrait définitivement les dissiper.

Hier matin je me suis aligné aux 6h de Loos, en solo.
C 'est donc une course qui se déroule à Loos, dans le joli parc de la ville, sur un circuit d'un peu plus d'1,5km, et dont le principe est de parcourir le plus grand nombre de kilomètres en 6h.
Comme d'habitude je me suis retrouvé embarqué là-dedans par l'équipe de cinglés de Kikourou. Trois zigotos (dont moi, au dernier moment) avions décidé de faire la course en solo (tout seul pendant 6h quoi) alors que trois autres avaient décidé d'y aller en équipe de relais (c 'est moins fatigant).
Le temps était idéal: soleil radieux, ciel bleu, température fraîche juste comme il faut ( on se réchauffe en courant de toute façon), et à mon arrivée la petite troupe avait déjà installé son quartier général à l'ombre des arbres près de la ligne de départ.
Comme toujours je pars un peu vite, je fais ainsi la première heure en compagnie de Chti Vincent qui revenait à la compétition pour la première fois depuis les 6h de la Gorgue (où il avait parcouru 54,5km, mon objectif étant bien entendu de faire mieux que lui, je n'ai toujours pas digéré qu'il m'ait battu au marathon de Dunkerque, on a sa fierté!), tandis que Chti Grincheux et Arnaud suivaient à leur allure d'habitués des très longues distances.
Au bout d'une heure Vincent s'arrête, relayé par Fanfan puis, plus tard, par Baboune, et me voilà parti pour une longue chevauchée solitaire.
Jusqu'à environ 3h de course ça va, je dépasse plusieurs fois Chti Grincheux et Arnaud, je n'ai pas trop mal aux jambes, et à vue de nez je dois faire un peu plus de 11km/h de moyenne.
Passé 3h, mes pieds commencent à être douloureux. Il faut dire que je n'ai jamais couru une telle distance avec ces baskets (je teste du matos pour le prochain marathon). Heureusement j'avais amené mes vieilles godasses qui, si elles ne paient pas de mine, m'ont tout de même emmené au bout de mes deux marathons de l'année dernière.
Un changement de chaussures plus tard me voilà reparti, mais c 'est bientôt Chti Grincheux qui doit s'arrêter définitivement suite à une blessure mal placée causée par son short. Arnaud qui avait décidé d'y aller mollo s'arrête lui aussi, il ne reprendra la course qu'une bonne heure et demi plus tard.
Je suis donc le seul de la bande à tenter d'aller au bout, et c 'est de plus en plus dur. A partir de 3h30 les jambes se font de plus en plus douloureuses et l'allure s'en ressent. Mon visage doit être marqué lui aussi, car c 'est à ce moment que les copains se mettent à m'encourager à chaque passage à grands coups de " tu en baves? bien fait pour toi!" ou " tu arrives seulement maintenant 'tite bite", super motivant, merci les copains!
A partir de 4h00 je passe de plus en plus de temps au ravito (une fois tous les 3 tours, enfin j'essaie d'attendre jusque là à chaque fois).
Vers 4h30 je change de chaussettes pour des plus fines, mes pieds commencent sérieusement à gonfler.
Je commence à marcher de plus en plus, je peine à courir un tour entier.
La dernière heure est vraiment un calvaire, heureusement vers la fin Marion, la fille de Vincent, décide de m'accompagner sur quelques tours. Sur les deux-trois derniers tours je me refais enfin une petite santé et j'accélère pour la première fois depuis plus d'une heure et demi pour m'effondrer sur la piste au coup de corne de brume annonçant la fin des six heures. Une fois les officiels passés relever ma position je rejoins en claudiquant les copains qui m'avaient préparé une bonne grosse choppe de bière (75cl!) que je descends en 5 minutes chrono ( j'avais soif!)
Les résultats sont bientôt affichés, et je découvre la distance que j'ai parcourue tout au long de cette journée: 55,473 km! objectif atteint!

Ceci dit cette petite sortie m'aura au moins remis les idées en place: les 100km de Steenwerck ça ne sera pas pour cette année!

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !