Récit de la course : Saintélyon 2011, par godas

L'auteur : godas

La course : Saintélyon

Date : 4/12/2011

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 870 vues

Distance : 69km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

523 autres récits :

Hypoglycémie + hypothermie = abandon

  

Et oui... une petite leçon de modestie pour moi. Il fallait bien que j'abandonne un jour...je me dit qu'il faut mieux que ce soit pour cela que sur blessure....mais je suis un peu dégoutté...

Alors en quelques mots :

1) Nous sommes partis avec Sébastien assez loin dans le peloton et je pensais pas trop vite (on était sur les mêmes bases que ce qu'avais déjà fait Sébastien en 2009, quand il avait fait 7h) - à quelques minutes prêt, nous étions dans l'objectif annoncé.
2) Nous remontons progressivement,toujours ensemble, on se sépare au alentours du 24ème km. Sébastien arrive au 2ème ravitaillements (Saint Catherine : 27èmekm) quand j'en repart : tout va bien. Je continue en ne lâchant rien
3) Je double du monde, tout va bien, mais je sens que l'estomac n'est pas au mieux, le sucré ne passe pas
4) Je décide donc de prendre le temps de bien manger au 3ème ravitau (saint genou), pour éviter les mésaventures des templiers, je prend de la soupe, du pain, du fromage... Cela semble aller, je repars.
5) Juste avant d'arrivée au soucieu (4ème ravito) : vomissement, diarrée... ça recommence... à priori, je suis un peu blanc au ravito. Ce n'est pas grave, je prend le temps de me restaurer. Au début, cela ne passe pas du tout. Sébastien arrive 20 mn après moi à ce ravito, il n'est pas au mieux non plus, il prend donc le temps aussi. Ensuite cela semble mieux,j'arrive enfin à manger, mais je grelotte : j'ai attrapé froid a être arrêter 40 mn en tout. Nous repartons tout les deux, très doucement.
6) au bout de 6 km couru avec lui : de nouveau : vomissement, diarhée... Sébastien m'attend un peu, puis repart. Je marche un peu, mais cela ne va pas, j'ai mal au ventre, et j'ai surtout froid (il a plus très légèrement en début de course, alors, que la veste était dans le sac à dos... avec l'humidité ambiante, je suis humide), j'ai envie de dormir... que faire, le ravitaillement n'est que dans 5 km environ !!
7) je monte donc dans une voiture d'une supportrice, je suis au chaud et m'endort quelques minute dés que je monte dans la voiture !! J'attend que la personne que venais supporter cette dame soit passer, puis elle m'emmène 5 km plus loin, au ravitaillement de beaunant, ou des navettes sont prévu pour les abandons. Je rend ma puce à 6h55mn : ça y ait, je l'ai fait j'ai abandonné... J'attend alors le bus, qui n'arrive pas... Je me sens mieux, j'ai mangé, je suis dégoutté, car pas de problème au niveau des jambes...Le bus ne vient toujours pas, alors à 8 heures je repars, pour courir les 12 km qui restent. Je me sens assez bien, ce qui me frustre d'autant plus. j'ai mis 1h02 pour couvrir ces 12 derniers km, ce qui me fait franchir la ligne d'arrivée à 9h, mais sans puce!!!! (bon c'est  toujours plus facile après une longue pause)

Au final, je reste sur un sentiment mitigé, j'avais les moyens de finir, mais il faut impérativement que je ressolves mes difficultés d'alimentation en course.
Ce soir, j'ai un peu les jambes lourdes, mais cela va.
Je me dit aussi que j'airais put emmener un tee shirt technique en plus dans le sac, ce qui m'aurais permis de me changer, et peut-être d'avoir moins froid

voila voila

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !