Récit de la course : Saintexpress 2012, par TwoTiVal

L'auteur : TwoTiVal

La course : Saintexpress

Date : 2/12/2012

Lieu : Ste Catherine (Rhône)

Affichage : 950 vues

Distance : 44km

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

500 autres récits :

Saintexpress : un pied dans la cour des grands

Voilà 5 jours que la course est finie et je me décide enfin à rédiger un petit CR !

Etant un coureur occasionnel, au contact du groupe OFF à Lyon, la STL me faisait de l'oeil. Mais vu ma condition physique, j'ai jugé plus raisonnable de m'aligner sur le Saintexpress.
Pour rappel :
- 500Km au compteur en 2012 (comprenant la CO, les rando, etc ...)
- 200Km sur Octobre à Décembre
- 2 seuls trails à mon actif : les coursières 16km (Janvier) et le Defi Vellave 24Km (Mars) avec des problèmes pour ces 2 courses : mal au ventre pour la 1ere, crampes pour la seconde.
- Pas de fractionné, de spécifique ou je ne sais quoi. entre 0 et 3 sorties par semaine suivant mes dispo.

Autant dire que je suis à court d'entrainement et que je m'engage dans une aventure en ayant vraiment pas toutes les cartes en main.

Pour celà, j'ai la chance sur les derniers mois de bénéficier du groups OFF à Lyon !
Grace à eux, j'ai pu reconnaitre le parcours dans son intégralité : 2 fois Sainte Catherine - Soucieu, Soucieu - Gerland, Beaunant - Le Garon - Beaunant, La Mulatiere - Beaunant - Perrache - La Mulatière.
Je me prépare des temps de passages : l'objectif est de rester sur le rythme des offs jusqu'a Soucieu, puis tenir jusqu'à l'arrivée.

Temps prévu : 6h pile poil !


Le jour J :
Je prépare mes affaires, vais chercher mon dossier dès 16h en vélo, retourne chez moi, puis y retourne pour 20h après avoir mangé pour rejoindre Snail69 et son pote M.
21h : depart des bus, nous sommes dans le bus N°26 ! (mais combien y-a t'il de bus ?)
Arrivé à Sainte Catherine, le froid et la neige au bord de la route nous font regretter nos off ici même en manche courte d'il y a un mois !

23h05 : nous sommes au milieu du peloton, le départ est donné, et ça part tranquillement. Normal, c'était prévu, cette année la boucle du départ à été supprimée et on s'attendait à un ralentissement à la première montée au bout d'1.5Km.
On a bien perdu 15 minutes sur cette montée pas grave, ca sera ça d'économisé.

La suite du parcours se déroule tranquillement, sans trop forcer, entre plaques de verglas et pierres gelées. Surtout dans le bois d'arfeuille ou là, la descente s'est faite en marchant une bonne partie. C'est ici que je suis parti sur les fesses, essayant de m'attraper à quelquechose, j'ai envoyé une bonne claque à ma voisinne de galère. Elle m'en remercie gentillement.
M. prend de l'avance, je reste avec Snail69, tranquillement.
Arrivée à St Genoux, nous avons seulement 7 minutes de retard sur mes prévisions. J'en déduit que nous avons rattrapé 8 minutes sur le premier bouchon.
Il est vrai que dans les descentes groudronnées, on a pas mal doublé, mais sans vraiment forcer.

Comme prévu, on ne s'arrete pas au ravitaillement (d'ailleurs, il m'a semblé qu'il était fermé), et on enchaine pour les 2 nouvelles portions. Idem qu'a Arfeuille, la descente se fait au ralenti, et la montée, en marchant. Arrivé en haut du bois de la Dame et sais que c'est majoritairement du faux-plat descendant et je me répète dans ma tête en boucle : "Courir jusqu'au rond point ! Courir jusqu'au rond point ! Courir jusqu'au rond point ! ..."

Arrivée au rond-point, c'est l'effervescence ! Il y a déjà des relayeurs qui attendent pour partir, des spectateurs qui encouragent tout le monde et certainement attendent un proche. On entre dans le gymnase, c'est un soulagement, pour moi le plus dur est fait ! Par rapport aux prévisions, on est dans les temps, on a rattrapé tout notre retard !

Petit point alimentation : je n'ai même pas bu toute ma première gourde et mangé 2 pates de fruit et des biscuits apéro.
J'ai prévu de manger sucré/salé et de repartir, je me gave (banane, fromage, pain d'épice et surtout des PIM'S ! J'en dévore au moins 5 de suite et en stocke 2 dans ma poche) . Je suis prêt à repartir, mais Snail69 doit remplir son camel. Je craque en voyant un banc et pose mes fesses dessus quelques secondes en l'attendant. Ca fait du bien ...

On repart tranquillement, et quelques centaines de mètre plus loin, j'annonce à mon compagnon de route que je commence à sentir la fatigue. Il me dit "Ah non, tu ne vas pas me lacher maintenant !" je lui rétorque de ne pas s'en faire pour moi, et que si je décroche, qu'il ne m'attende pas. Et petit à petit, mon co-aventurier prend de l'avance, mais je tiens à l'avoir en point de mire le plus longtemps possible. Je le verrai au loin jusqu'à l'entrée du parc de Chaponost, mais je suppose qu'il a du se faire plaisir dans cette légère descente. Me voilà maintenant seul, je bois de presque pas, l'eau du bidon est gelée tout comme mes mains (j'avais des chaufferette dans mon sac mais ne me demandez pas pourquoi je ne les ai pas utilisées !). Mes jambes sont fatiguées, mais je me force à avancer comme lors des offs (un peu moins vite quand même). Par contre dès que ça monte (même en faux plat), je marche. J'en peux plus, mais depuis Soucieux je sais que le plus dur est fait et qu'il me reste seulement 3 montées : Le garon, Chaponost et Beaunant. Je sais que j'arriverai à monter les 2 premières, et donc pour la dernière, on verra au moment voulu. Chaque chose en son temps !

A l'entrée du ravito de Beaunant, je croise Snail69 qui en ressort. Il me propose de m'attendre; venant juste d'arriver, je ne sais pas combien de temps j'allais rester, parce qu'au bout du rouleau quand même, alors je lui dit d'y aller. Il m'annonce qu'il y a du thé chaud au fond de la tente ! (mais y'en avait à Soucieu ? Parce que l'eau gelée, j'en avait vraiment marre !) Re-PIMS, banane, etc ... + Thé chaud mélangé avec de l'eau dans le bidon car je le trouve trop sucré.

Je repars assez rapidement en marchant, les mains pleines, je sais que la cote me premettra de manger. Un coureur a coté de moi voit la cote à la sortie de la tente et sort un gros " Oula ! C'est quoi ça !". Je crois que la vue des acqueducs lui a coupé les jambes. Je lui remonte le moral en lui disant que c'est la dernière, après c'est descente et plat. On monte ensemble et au replat au milieu, je lui dit d'en profiter pour recourir car après ça va remonter. Il n'est pas conviencu, trotinne en peu, mais s'arrête rapidement. Je continue et le laisse. Arrivé en haut de Sainte Foy, c'est pour moi un second soulagement (après celui de Soucieu) : terminé les montées ! Je bascule dans la descente et surprise, on passe non pas par l’avenue Vallioud, mais par les Fontanières ! Je préfère la partie empreintée l'année dernière, qui est plus régulière en légère descente. Là, je sais qu'il va y avoir des faux plat montant et descendant. Vu l'état de mes jambes, ça va être dur . Et effectivement, ça a été dur ! La marche est obligatoire quand ça monte ! Je n'arrive plus à forcer sur les jambes. La tentation de finir en marchant est grande !

J'arrive péniblement à Perrache, je me force toujours à courir, j'en ai plein les pattes ! Le moindre faux-plat apparait comme la montée du bois de la Dame ! A ce moment là je me dit que j'ai atteint mes limites, que 44Km sera mon max, qu'il ne faut pas espérer participer à la STL l'année prochaine, etc ...
Ce n'est qu'a 2 kilomètres de l'arrivée que je me suis dit que cette fatigue là, je l'ai depuis chaponost et que pourquoi je n'y arriverai pas ? Pourquoi je ne ferai pas 10 ou 20 km de plus comme ça ? (ne vous inquiétez pas, je suis allé au plus court vers la ligne d'arrivée, je n'ai pas fait de rab ;) mais allez savoir pourquoi j'ai pensé à ça à ce moment là !)
Le palais des sports est en vue, l'arche à l'entrée, puis l'arche à l'intérieur (où j'ai failli me vautrer devant tout le monde à cause de cette petite bosse sur-éclairée par rapport à l'extérieur), top chrono ! 6h22 ! J'y crois pas, depuis Soucieux malgrés que je regarde ma montre régulièrement, je n'analyse plus mes temps de passage, mon avance ou retard potentiel ! (j'était vraiment cramé !)

Snail69 et M. m'attendaient ! Sympa les amis ! Ils sont arrivés en 5h40 et 6h. Bravo les gars !

Il est 5h30, et je suis partagé entre rentrer chez moi ou bien attendre les copains du OFF à Lyon qui débarqueront dès 7h de St Etienne. Du coup, je couperai la poire en deux : après un peu d'attente et un coup de téléphone de ma femme qui se reveille pour prendre des nouvelles, je me décide de rentrer chez moi, trop fatigué !

Sachez qu'aujourd'hui, je suis prêt à recourir (je n'ai mal nul part), et à envisager une STL pour 2013 ! Mais là, faudra trouver du temps pour s'entrainer un peu mieux !

12 commentaires

Commentaire de totoro posté le 06-12-2012 à 16:06:09

Bravo à toi car avec peu d'entraînement, tu as réussi à faire 44 bornes, ce n'est pas rien ! Les Pim's ont vraiment été une bonne idée ;-)

à bientôt et merci pour le récit !

Commentaire de marat 3h00 ? posté le 06-12-2012 à 16:18:11

merci pour ce partage et bravo pour l'optimisation de ton résultat en regard de ta préparation.

va falloir prendre des tickets pour les offs de 2013 si ça continu.
A bientôt !

Commentaire de Arclusaz posté le 06-12-2012 à 16:31:48

Bien content pour toi, Bravo!

j'aurai beaucoup aimé faire ton pacer sur les quais, comme tu l'a fait pour moi en 2011:mais j'avais un truc à faire au même moment, je ne me rappelle plus bien quoi....

Avec ta grande sérénité et ton calme olympien, tu as sans nul doute tiré le maximum de tes capacités du moment. Mais, lorsque tu auras un peu plus de temps pour t'entrainer, tu vas encore progresser de manière spectaculaire. Bien content d'avoir partagé quelques sorties avec toi (pas assez à mon goût !.

J'ai beaucoup pensé à toi pendant cette nuit (car figure toi que je ne dormais pas) en imaginant plusieurs fois où tu étais: à chaque fois, je savais que tu irais au bout, pile-poil comme tu l'as rêvé en 2010. Tu l'as fait, plein d'autres défis t'attendent...

Commentaire de ejouvin posté le 06-12-2012 à 16:50:53

Bravo bravo.

Tu dois être satisfait d'avoir franchi la ligne, malgré la fatigue et les douleurs. C'est super.

Bon bah, tu rajoute ton nom à ceux qui disent "Plus jamais" ou "Non pas l'année prochaine", et qui se retrouvent sur la ligne de départ un an après....

Commentaire de lalan posté le 06-12-2012 à 17:24:28

He bien, avec si peut d'entrainement tu fais une très bonne course, et en bon état physique trois jours après.C'est ca la CO, optimiser les virages , prendre de l'angle pour ne pas courir plus qu'il n'en faut !!!!!
Très heureux que tu es envie de venir sur la doyenne l'année prochaine. A plus Bravo TwoTival

Commentaire de tidgi posté le 06-12-2012 à 22:00:57

Félicitations pour ta course.
Allez, tu es parti pour monter d'un cran l'an prochain

A bientôt.

Commentaire de sebmelalix posté le 06-12-2012 à 22:08:45

Bravo pour ta course et merci pour ton récit...

Maintenant que tu as un "Bon pied dedans" ...l'autre est jaloux.

A bientôt aux Coursieres... Ou à une bonne table ;-)

Commentaire de Nini posté le 06-12-2012 à 22:25:29

Bravo pour le timing quasiment respecté.
Au plaisir de te revoir ;-)

Commentaire de franck de Brignais posté le 06-12-2012 à 22:26:11

Bravo pour cet exploit. J'ai bien vu qu'une réelle ténacité te caractérisait... tu ne pouvais que rejoindre Gerland. Oui prend le départ de la Saintelyon en 2013. Il faut absolument que tu vois ce serpent lumineux au dessus de St Christo !!

Commentaire de ogo posté le 07-12-2012 à 10:58:09

Vous allez finir par me faire regretter de ne pas avoir pris le départ avec vos histoires de Pim's ;) Un grand bravo pour ta course. Les off ont payé. L'an prochain avec une prépa un peu plus étoffée tu viendras à bout sans mal du grand parcours.

Commentaire de snail69 posté le 07-12-2012 à 14:33:57

Ravi de cette course vécue en grande partie ensemble. Rendez-vous est pris pour 2013 ! Bon, faut que je finisse mon CR !

Commentaire de Kirikou69 posté le 10-12-2012 à 14:42:51

Bravo pour ta course et à l'année prochaine pour découvrir Sainté et le flore.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !