Récit de la course : La Gallo-Romaine 2006, par guirlande

L'auteur : guirlande

La course : La Gallo-Romaine

Date : 25/3/2006

Lieu : Blicquy (Belgique)

Affichage : 786 vues

Distance : 12km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

5 autres récits :

La Gallo-Romaine

Enfin la Gallo!!!! Depuis la reconnaissance dimanche dernier, j'attends cette course avec impatience car le parcours est très beau, devrait beaucoup mieux me convenir que l'ILM et puis et surtout, il y a une semaine je ne pensais même pas y prendre part.
Je sais aussi que Miko a préparé cette course en particulier et qu'il est motivé en cette semaine de 31 printemps. Louis fine malheureusement n'est pas là (prompt rétablissement).
L'entraînement cette semaine s'est passé de très bonne manière (trop bonne???) et je pense pour la première fois, j'arrive très confiant sur une course (trop???).
Avant la course de Bury, j'aurai été enchanté avec 54' ici mais avec les progrès enregistrés, je vise entre 51' et 53'. La fourchette est large mais si 51' me paraissent utopiques et 53' le minimum, 52' me paraissent tout à fait raisonnables (4'20"/km pour 4'21" à l'ILM).
On se place sur la ligne et le départ est donné. Bien que je pensais m'être placé fort vers l'avant, j'ai l'impression d'être bouchonné. Le train Eclandas est là quelques mètres devant avec entre nous un certain PhilippeP décidé à un départ fusée aujourd'hui.
Après quelques centaines de mètres, je me retrouve accompagné de Miko à quelques encablures du train. Philippe est toujours entre nous et c'est en 4'07" que le premier km est avalé. Arrivés dans la chaussée Brunehaut, j'accélère à deux reprises pour rester au contact du groupe devant nous. Entre temps, malgré le fait qu'il ne voulait pas que je le dépasse ;o))), Philippe nous a laissé partir. 2e km en 4'16".
Déjà ici je commence un peu à surchauffer et en prévision du vent et de la côte je lève quelque peu le pied. Miko quant à lui place à son tour une accélération pour rester au contact du train. Je n'y vais pas (pas capable?).
Le 3e km est passé en 4'29" (avec un max de 185 puls!!!!!!!!!! moi qui pensais avoir une fc max de 180!!!!!!!).
Dans la Rue au Lait, je récupère à mon sens assez bien et me dis que je vais pouvoir relancer. Je vois Miko une bonne cinquantaine de mètres devant. L'écart ne fera que grandir jusqu'à l'arrivée.
A partir du ravito commencera mon chemin de croix de 8 km. Je coince totalement (enfin de manière relative en fonction du temps final) et reste scotché. 4ekm en 4'25". L'archéosite passera très difficilement et dès ce moment ce sera une lente procession de gens me remontant.
Au courage, je m'accroche, je ne veux pas laisser tomber, il faut se battre, tout ne peut pas toujours être facile et beau.
Chaque kilomètre s'égrène avec la furieuse impression d'avoir un marathon jusqu'au prochain km. 5e-6e-7e (4'21" (187 puls max)-4'36" (186 puls max!!!!!!!)-4'23"). Il est vrai que les temps restent très bons mais je sais qu'en étant mieux, je peux beaucoup mieux. Au 8e Jean Marc Dedessuslemoustier me dépasse, je tente de l'accrocher mais rien à faire. Je continue à m'accrocher à ce qui peut l'être (4'20"-4'28") et juste avant l'Eglise je me reprends un nouveau coup de barre et ne parviens plus à bouger dans la côte (4'50"!!!!!!!!). Heureusement je pourrais quelque peu relancer au courage et signer deux derniers kilomètres honnêtes en 4'32" et 4'20" (le dernier il est vrai encouragé par Louis fine, Diduv, Danyduv, que je remercie).
Résultat final, 53'12" (4'26" et 174 puls moyennes moi qui navigue à 171-172 puls habituellement).
Je finis lessivé avec 656 points, 44 points de perdus sur Miko et surtout 1'39". Un tout grand bravo à lui, je n'aurais honnêtement pas pu aller le chercher (et n'ai d'ailleurs pas essayé).
Toutefois après Bury et l'ILM je m'attendais à beaucoup mieux ici. Je suis déçu d'une bonne minute. Je reste persuadé que les 4'20" étaient possibles. Qui sait alors si je n'aurais pas été capable d'accrocher le train Eclandas.
OK à la base je souhaitais faire une bonne course ici mais j'en ai déjà signé deux excellentes et ici une bonne donc la première partie de saison est éviedmment très positive mais je garde un goût d'inachevé.
A quoi est dû ce que je considère malgré tout comme une contre performance???
Peut être un départ trop rapide mais je crois que ce n'était pas le cas. En forme je devais tenir ce rythme. Le départ fut dès lors trop rapide par rapport à ce dont j'étais capable samedi tout simplement.
Sans chercher d'excuses aucune je crois qu'elles sont multiples.
Ma sinusite de la semaine précédente ainsi que le repos qui a été nécessaire (sans compter les antibiotiques et anti inflammatoires pour mon genou)???
En effet, je suis allé m'entraîner hier et ne sentais absolument rien dans les jambes. Par ailleurs, les deux derniers kilomètres samedi n'ont pas été si mauvais preuve en est que j'avais bel et bien la distance dans les jambes. Les temps de passage au kilomètre finalement montrent que je n'ai pas à proprement parler explosé mais que j'étais trop court tout simplement.
Il me semble (surtout en fonction des FC enregistrées) que le moteur était seulement bridé et qu'il a tourné à la pleine puissance de ce qu'il savait donner samedi.
C'est d'autant plus frustrant que tant durant la semaine qu'hier je me sens en grande forme et là est peut être la deuxième raison (et peut être la principale) de la déception. Je me sentais tellement bien que je me suis pris à rêver d'une course à la Bury. Je crois tout simplement que le moteur n'était pas prêt samedi à monter autant dans les tours.
Enfin bref, il ne reste plus maintenant qu'à (???) faire 8 courses au dessus des 656 points (ma limite inférieure pour cette année dorénavant) pour que cela ne reste qu'un souvenir moins bon ;o)))))
On pourra alors dire que j'ai laissé gagner Miko la semaine de son anniversaire (rien n'est moins vrai hihihi).
En route maintenant pour trois semaines de kilomètrage en vue de Velaines où j'espère et l'annonce déjà être entre 4'30" et 4'40".

Bonne semaine à tous et à samedi

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !